Economie collaborative / P2P economy

Facebook Twitter
Entrevue de Michel Bauwens, fondateur de la Fondation P2P. L’entrevue a été réalisée à Montréal le 3 novembre 2012 après la tenue d’une conversation publique « À l’école des Communs » organisée par Communautique et Remix biens communs, en collaboration avec la Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques de l’UQÀM. TABLE DES MATIÈRES DE L’ENTRETIEN (Pour visionner cette entrevue selon les chapitres du sommaire utiliser youtube en cliquant sur l’icône youtube en bas et à droite de l’écran. Cliquez ensuite dans le sommaire sur le time code qui correspond au chapitre que vous souhaitez voir. ) » Vue d’ensemble de l’économie collaborative avec Michel Bauwens - Remix biens communs » Vue d’ensemble de l’économie collaborative avec Michel Bauwens - Remix biens communs
The Collaborative Economy The Collaborative Economy 116,301 views Featured in : Technology, Business & Mgmt Social technologies radically disrupted communications, marketing, and customer care.
Jeremiah Owyang - Altimeter Group - LeWeb London 2013 This video is currently unavailable. Sorry, this video is not available on this device. Video player is too small. Play Jeremiah Owyang - Altimeter Group - LeWeb London 2013
A la veille de LeWeb London 13, Altimeter Group dévoile ses prédictions sur le futur de la sharing economy. Selon une étude réalisée par Altimeter Group, la sharing economy est sur le point de transformer le monde. Si elle n'est pour l'instant que balbutiante et non quantifiable, l'institut d'étude note l'existence d'un échantillon de 200 start-up qui ont reçu 2 milliards de dollars de financements en capital-risque depuis leur création. Un support financier, qui couplé à l'accès à la propriété de masse proposée par ces sociétés, et la capacité de leurs modèles à permettre la monétisation de produits inutilisés, leur promet un bel avenir. Mais au-delà des facteurs économiques, d'autres, plus sociétaux, contribuent à l'essor de cette troisième vague du Web caractérisée par l'émergence des communautés. L'accroissement de la population d'internautes et la montée des valeurs propres au développement durable sont également des tendances qui confortent ces modèles. Pourquoi la sharing economy va bouleverser les modèles ? Pourquoi la sharing economy va bouleverser les modèles ?
Collaborative Food

a voir

DISRUPTIVE PITCHES - Guilhem Cheron et Mounir Mahjoubi
L’open source : l’esprit du don L’open source : l’esprit du don La propriété intellectuelle libre (open source) ne se limite pas à l’informatique. Plusieurs réalisations de projets en agriculture, production d’énergie ou dans l’industrie prouvent que l’auto-construction, les licences libres et le partage de savoir-faire sont efficaces, moins coûteux et à la portée de tous. “Dis Joseph, cela te dirait qu’on édite un livre et qu’on monte des formations ?
OuiShare Fest - 2013

Consommation collaborative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La consommation collaborative désigne un modèle économique où l'usage prédomine sur la propriété : l'usage d'un bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, l'échange, le troc, la vente ou la location de celui-ci. Cette optimisation de l'usage est une réaction à la sous-utilisation classique supposée des : biens ;services ;privilèges ; principalement permise par l'échange d'information via Internet et à l'essor, dans un cadre légal, sécurisé, dans la transparence, de cette tendance depuis les années 2000 est donc fortement lié à l'essor des échanges en ligne ; des immenses places de marché, publiques, telles qu'eBay, aux secteurs émergeant de :

Consommation collaborative

La régulation de l’économie collaborative en question

La régulation de l’économie collaborative en question

En septembre, rapporte Ron Lieber pour le New York Times, Nigel Warren a loué la chambre qu’il occupe dans son appartement à New York sur Airbnb pour 100 $ la nuit. Mais à son retour quel ne fut pas sa surprise d’être convoqué par son propriétaire et les agents de la ville de New York pour avoir enfreint plusieurs interdictions et se retrouver condamné pour plus de 40 000 $ d’amendes ! En effet, les lois locales ou votre contrat de location peuvent interdire la sous-location voir la location de courte durée.
The unstoppable rise of the collaborative economy |  REconomy The unstoppable rise of the collaborative economy |  REconomy The unstoppable rise of the collaborative economyFebruary 19th, 2013 My work at REconomy Project has inspired me to believe that a credible alternative to our current system is now emerging at an incredible rate. In this 12 minute TEDx talk I explore the unstoppable rise of the collaborative economy. The problem is that I’ve long been a fan of TED and given the opportunity to do a talk I got so nervous and cut the talk short by about 5 mins. Firstly, here’s the video of the talk and below I’ve elaborated some of the missing detail.

Consommation collaborative et contagion du partage | Consommation Collaborative

Consommation collaborative et contagion du partage | Consommation Collaborative « Un jour, nous regarderons le XXe siècle et nous nous demanderons pourquoi nous possédions autant de choses » affirmait récemment Bryan Walsh dans TIME Magazine qui consacrait la Consommation Collaborative comme l’une des dix idées amenées à changer le monde. L’économie du partage se propage : du transport aux voyages en passant par l’alimentation, le financement de projets et la distribution, tous les secteurs ou presque voient cette nouvelle économie émerger. Pourquoi acheter et posséder alors que l’on peut partager semblent dire des millions d’individus. Les statistiques sont éloquentes, nous explique Danielle Sacks dans l’un des articles les plus complets sur l’émergence de l’économie du partage :
Antonin Léonard (Ccollab) sur Twitter Have an account? Sign in New to Twitter? Join Today » Antonin Léonard (Ccollab) sur Twitter
Web in Lorient 2012 - Antonin Léonard
Consommation Collaborative (2)

100 sites pour consommer sans posséder

Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation
Boostés par les outils web et la crise, la consommation collaborative émerge comme une véritable alternative à une société propriétaire. De la voiture partagée au booksurfing, Antonin Léonard dissèque les nouvelles tendances. Un jour, nous regarderons le XXe siècle et nous nous demanderons pourquoi nous possédions autant de choses affirmait récemment Bryan Walsh dans TIME Magazine qui consacrait la Consommation Collaborative comme l’une des dix idées amenées à changer le monde. L’économie du partage se propage : du transport aux voyages en passant par l’alimentation, le financement de projets et la distribution, tous les secteurs ou presque voient cette nouvelle économie émerger.

Partage, P2P… bienvenue dans l’économie collaborative!

La montée de la consommation collaborative

“La consommation collaborative correspond au fait de prêter, louer, donner, échanger des objets via les technologies et les communautés de pairs”, explique le site éponyme lancé par Rachel Botsman et Roo Rogers, les auteurs de What’s mine is yours, the rise of collaborative consumption (Ce qui est à moi est à toi, la montée de la consommation collaborative). Ceux-ci affirment d’ailleurs que cette pratique est en passe de devenir un “mouvement”. Un mouvement qui va des places de marchés mondiales comme eBay ou Craiglist à des secteurs de niches comme le prêt entre particuliers (Zopa) ou les plates-formes de partage de voitures (Zipcar).
vivre hors sol - Amis de l’économie du partage, ne vous voilez pas la face : les 3 arguments de la conso collab sont fallacieux. July 11, 2012 at 11:58amHome À lire et relire des articles sur ce mouvement émergent, ou à écouter des interviews ou des reportages, toujours reviennent inlassablement les “3 arguments” phares pour expliquer ce en quoi cette nouvelle économie du partage a un avenir radieux. Pour les résumer, ces trois explications sont: 1. Un gain économique. Grâce à la consommation collaborative, l’utilisateur final ferait une économie financière, car les biens ou services proposés sur ces plateformes sont moins chers qu’ailleurs. 2.
Consommation collaborative

Financement collaboratif

Habitat Partagé, écovillages, etc...

tinkuy
quat'rues
Boutique éthique - Créateur d'accessoires de mode en matières naturelles et recyclées - Objets de décoration - Marron Rouge
marcelGreen
International | Landshare - connecting growers to people with land to share.
Coworking

Transport Collaboratif

Tourisme collaboratif