background preloader

Dépendance au numérique, définitions et applications

Facebook Twitter

Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La. Univ-paris8 catalogue › Détail de : Prévenir et traiter les addictions sans drogue. Univ-paris8 Dans votre panier : 0 Connexion à votre compte Connexion à votre compte Annuler Vue normale Vue MARC vue ISBD.

univ-paris8 catalogue › Détail de : Prévenir et traiter les addictions sans drogue

Univ-paris8 catalogue › Détail de : J'ai débranché. Univ-paris8 catalogue › Détail de : Les addictions à Internet. Univ-paris8 catalogue › Détail de : La cyberdépendance. Univ-paris8 catalogue › Détail de : Cyberdépendance et autres croquemitaines. Univ-paris8 Dans votre panier : 0 Connexion à votre compte.

univ-paris8 catalogue › Détail de : Cyberdépendance et autres croquemitaines

Univ-paris8 catalogue › Détail de : Les addictions comportementales. Univ-paris8 catalogue › Détail de : Techno-détox. Institut Fédératif des Addictions Comportementales. 'Way Out', Animation - Yukai Du. Court métrage sur notre dépendance au numérique - Inios. 7 visuels amusants qui illustrent notre forte dépendance au numérique.

En quelques années, avec le boom du numérique, des réseaux sociaux, de la technologie, nos modes de vie ont totalement été bouleversés.

7 visuels amusants qui illustrent notre forte dépendance au numérique

La nouvelle génération a totalement baigné dedans ce qui donne lieu à de nouveaux comportements… L’artiste britannique Ajit Johnson a créé une série d’illustrations montrant notre forte dépendance à la technologie et au web. Baptisée #This_Generation, les visuels mettent en évidence sur fond rouge, la relation des individus avec leurs téléphones, les réseaux sociaux, le web… Numérique VS papier.

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène...

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté»

Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. L’occasion pour 20 minutes de faire le point sur ce fléau avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique à l’université de Nantes. Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies. L’initiative de la « La journée sans Facebook » est un indice, parmi d’autres, d’une préoccupation grandissante autour des effets de l’usage abondant de certains services ou outils numériques.

Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies

Le succès actuel de la notion de « binge watching » qui indexe la visualisation de séries télévisées sur la consommation excessive et répétée d’alcool en est un autre signe. La terminologie psychopathologique de l’addiction est aujourd'hui dans toutes les bouches : dans une enquête récente, nos interviewés se disent volontiers « addict » (à leur téléphone mobile, à facebook, à Twitter, aux séries télé…), de nombreux articles de presse fleurissent sur le sujet, des robinsonnades qui vantent les mérites de quelques mois « sans » ( internet, mobile, …) paraissent dans plusieurs pays (dont « J’ai débranché, Comment revivre sans Internet après une overdose », de Thierry Crouzet), et des études quantitatives mesurent désormais combien de français se déclarent « dépendants ». Agir contre soi. L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes.

A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique.

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes

Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis.

Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*. Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? Par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ?

En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits. L'addiction au numérique frappe alors de nombreuses personnes. Celles-ci peuvent consulter leur smartphone 100 fois par jour et se précipiter à la moindre alerte ou notification. Le documentaire Digital Detox s'est inspiré de cette dépendance.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog.

Cyberdépendance(s) - Tous addicts ?

C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Bonne lecture ! Les remèdes pour les addicts du numérique se développent. Crédit Photo: D.R.

Les remèdes pour les addicts du numérique se développent

McGulfin, Miscellanées et divagations: Addiction à l'Internet et deconnexion au web: le souhaitons-nous vraiment ? Fils de l’homo sapiens sapiens, l’homo numericus, l’être humain hyperconnecté au web via son smartphone, sa tablette, son ordinateur, semble vouloir couper le cordon Internet. :. La Cyberdépendance, cyberaddiction, Net addiction: une addiction aux effets néfastes? .: