CURATION

Facebook Twitter
Google Ngram viewer : un extraordinaire corpus mais… Google Ngram viewer : un extraordinaire corpus mais… On a pu se rendre compte ces dernières années que deux parcours pouvaient amener à créer des bibliothèques numériques. D’une part, les bibliothèques, qui conservaient, acquéraient et diffusaient des données sur divers supports et ne voyaient pas pourquoi ils ne le feraient pas en ligne. D’autre part, Google, qui cherchait et mettait en ordre l’information sur internet et ne voyait pas pourquoi ils ne le feraient pas dans les livres anciens également. Ce n’est pas le lieu ici d’évaluer qui le fait le mieux. Mais une chose est sûre : plus les masses de données deviennent gigantesques, plus le moteur de recherche devient important. Et, en cela, Google possède un gros avantage sur Gallica.
Aujourd’hui c’est dimanche. Jour de repos pour les uns, ce fut l’occasion pour moi de mettre à exécution un petit projet qui me trottait dans la tête depuis un certain temps. L’idée sur lequel il repose est on ne peut plus simple : suivre pendant toute la journée son fil Twitter. Facile me direz-vous. Oui seulement quand on suit plus de 2000personnes je vous assure que analyser, vérifier et transmettre de l’information en continue pendant une journée entière ça n’a rien d’évident (et encore on était un dimanche donc moins de personnes étaient présentes). Au total j’aurais followé 13personnes et unfollowé une personne, posté 159tweets et je ne vous parle pas des dizaines de milliers de tweets qui sont passés sous mes yeux (il n’y a qu’à faire le calcul 1tweet en moyenne par seconde soit 9*3600 = 32400). Une journée sur Twitter, le compte rendu! Une journée sur Twitter, le compte rendu!
Comment veiller et faire de la médiation numérique efficacement avec Google reader et Diigo Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 10 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. J’ai déjà fait quelques billets sur ma manière de veiller, mais ils datent et mon dispositif a évolué alors voici une petite mise à jour en cette nouvelle année. Mon dispositif de veille et de médiation est désormais stable et efficace.

Comment veiller et faire de la médiation numérique efficacement avec Google reader et Diigo

Web Content & Digital Curation

Web Content & Digital Curation Creating vs. curating. If you work in marketing, or maybe even if you don't, I'm sure you've been a witness to this content debate at one point or another. There are numerous arguments for each side, and ultimately, both are included in any successful content strategy. The ideal mix between content curation and original content creation is a debate that I often find myself having with my colleagues and industry peers. So, in the spirit of Super Bowl XLVIII this weekend, I decided to ask the experts what they thought in a matchup that I've officially dubbed Content Super Bowl I.
Le Curator, vers un nouveau mot vide de sens
La curation en long, en large et (souvent) en travers

La curation en long, en large et (souvent) en travers

Ça fait un petit moment que je lis des articles sur la "curation" (issue du mot anglais et non du sens français comme le faisait remarquer Titiou Lecoq dans son billet).Le sujet déchaîne les passions numériques. On se demande si le curator est un veilleur, si c'est un "bullsh** marketing" ou si le curator va résoudre les problèmes d'infobésité. Le mot agace et les débats autour de cette fonction ressemblent souvent à de longues logorrhées ou à des panégyriques sans vraiment s'intéresser aux outils.
Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur Voici un article qui a été publié dans l’excellent ebook : Regards croisés sur la veille (sur le blog du modérateur), qui fait intervenir plein de spécialistes pros du digital (et moi même). Un article prospectif qui m’a donné l’occasion de poser toutes les idées concernant l’évolution de la veille digitale. Vous excuserez la longueur, cet article est fait pour être lu sur papier ou tablette. Touff de la tribu des Görzg grimpa sur une colline. 3 jours que sa tribu et lui n’avaient rien mangé. Tous les matins, les chasseurs partaient explorer la région avec de grands cris mais revenaient bredouilles chaque soir sous les lamentations des femmes et les pleurs des enfants.

Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur

What skills do I need to have if I want to be an effective real-time news curator? Can I just pick the best headlines and links on my topic of interest or do I need to do know / do more? What makes a great news curator stand out from those who do automatic aggregation or from bloggers who create simple news stories lists? Photo credit: thesuperph In the previous parts of this Guide to Real-Time News Curation I have looked at what are the key problems giving way to the emergence of real-time news curation, at the differences between automatic aggregation and filtering and human-powered manual curation.

The curator attributes and skills

The curator attributes and skills
Aaaliens
is a smarter way to experience Twitter and Facebook, powered by sophisticated algorithms that filter the most relevant entries in your feeds, surface new content based on your interests and create on-the-fly personalized newspaper-like visualization. More on the Web Reader More on the Mobile Reader Cascaad - Connect your interests Cascaad - Connect your interests
Meta! Here’s how Storify looks telling the story of Storify » Nieman Journalism Lab » Pushing to the Future of Journalism At the TechCrunch Disrupt conference this week, one of the new tools to emerge — besides, that is, Lark, the new app that wakes you “silently, without a jarring alarm” — was Storify. Founded by Burt Herman (a former AP reporter and founder of the journotech meetup group Hacks/Hackers) and developer/entrepreneur Xavier Damman, the platform promises a new way to leverage the real-time power of social media for creating stories. It’s doubling down on the increasingly common assumption that the future of news will demand curation on the part of news producers. How does it work? With the caveat that the platform’s still in closed beta, it seems only appropriate to write the rest of this story using Storify. Conclusion? Meta! Here’s how Storify looks telling the story of Storify » Nieman Journalism Lab » Pushing to the Future of Journalism

curated by

curated by Modische Geschenkideen für verschiedene Anlässe Sie sind auf einem Geburtstag oder einer anderen Feier eingeladen und möchten dem Gastgeber etwas mitbringen. In der Vergangenheit stellte sich nicht häufig die Frage nach dem „Was“, denn in erster Linie nahm man Blumen... sehen Sie die Auflistung Haas nach Leistungssteigerung im Viertelfinale
storify.mov

La curation, nouvelle tarte à la crème du web?

Il y a eu le web 1.0, puis le 2.0, ou encore le web social, participatif. A chaque phase de développement du web, un nouveau nom. Depuis mars dernier, les experts web américains discutent «curation». Alors que la Social Media Week débutait lundi à Paris, journalistes, blogueurs, web entrepreneurs se sont réunis pour tenter de le définir.

Non à la “curation” » Article » OWNI, Digital Journalism

Néologisme du moment chez les prescripteurs du web, le terme "curation" n'est pas toujours très clair. Parce qu'il est trompeur sur ce qu'il désigne, Titiou Lecoq souhaite même le repousser au loin. Très loin.
Veille de Silvae sur Diigo
Looks like curation has been one of the keyword of LeWeb10. Exactly one year after Pearltrees beta release, the activity we used to call human organization of the Web has not only find its word but also its way. Sure, Pearltrees is steadily growing, reaching 100.000 uniques and more. But it goes far beyond that: masses of new startups are quickly populating the curation field. Blog Archive » LeWeb10 and the curation topic

Pourquoi la curation va faire partie des prochains grands usages du web ?

Sous titre: En tout cas, pour les anciens producteurs de contenus. Avant : l’histoire du 2.0 Je vais vous raconter rapidement l’histoire de ce qu’on a appelé le 2.0, du côté du créateur de contenu. Avant produire du contenu était techniquement difficile. Il existait déjà des plateformes de création et d’édition de contenus (le Wiki n’est pas réellement né à l’époque du 2.0) mais elles ne permettaient pas à chacun de devenir producteur de contenu. Puis des plateformes sont arrivés, les plateformes de blog (WordPress, Typepad, blogger, over-blog, skyblog, …), les plateformes de photo (Flickr, Picassa,…), les plateformes vidéo (Youtube, Dailymotion, Vimeo,…), les plateformes de partage de documents plus récemment (Slideshare, Scribd,…).
Pearltrees Aims For Curation Domination
Pearltrees dévoile Team @ LeWeb10