Retour sur une question controversée : le sort des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger Par Gaëlle Ruffieux Gaëlle Ruffieux est Maître de conférences à l’Université Grenoble-Alpes La maternité pour autrui est sans doute l’un des sujets de société les plus clivants de ces dernières années. Retour sur une question controversée : le sort des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger [Article] | Revue des droits et libertés fondamentaux Retour sur une question controversée : le sort des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger [Article] | Revue des droits et libertés fondamentaux
Des députés UMP veulent interdire dans le code civil la PMA aux couples homos Un groupe d’une quarantaine de députés UMP a déposé une proposition de loi pour inscrire dans le code civil l’interdiction de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de même sexe, a-t-on appris jeudi sur le site de l’Assemblée. La proposition de loi vise à insérer dans le code civil, après l’alinéa prévoyant l’interdiction du clonage (alinéa 3), un alinéa disposant : «Est pareillement interdite toute intervention ayant pour but de concevoir un enfant à la demande de deux personnes de même sexe.» «L’assistance médicale à la procréation doit rester une réponse à une stérilité médicale et la gestation pour autrui, en vertu notamment du principe d’indisponibilité du corps humain, doit rester prohibée», soulignent les rédacteurs de cette proposition de loi. Des députés UMP veulent interdire dans le code civil la PMA aux couples homos
Après la plainte d'une association dénonçant les pratiques d'une entreprise américaine qui propose à des couples français des contrats de gestation pour autrui (GPA), une dizaine de sénateurs sont montés au créneau pour interpeller le gouvernement sur le sujet. "Cette entreprise se vante de mettre à disposition des couples plus de 2 000 femmes de races, physionomies et cultures variées. Ils disent écarter les femmes au passé médical chargé. On peut choisir le sexe à condition de payer. Tout cela relève du scandale eugéniste ! On considère l'être humain comme un matériau ou comme un animal !" GPA : "Si le droit à l'enfant devenait un droit de créance..." GPA : "Si le droit à l'enfant devenait un droit de créance..."
GPA : Christiane Taubira ne veut pas retirer sa circulaire frauduleuse GPA : Christiane Taubira ne veut pas retirer sa circulaire frauduleuse « Dans ce pays où souffle la haine de Dieu et des catholiques... | Accueil | Philippe Vardon ne peut pas adhérer au RBM » 02 octobre 2013 GPA : Christiane Taubira ne veut pas retirer sa circulaire frauduleuse
La gestation pour autrui, violation des droits de l’homme et de la dignité La gestation pour autrui, généralement présentée comme une œuvre altruiste et généreuse, est une forme de procréation médicalement assistée qui permet à des couples stériles d’avoir des enfants. Elle ouvre en réalité la porte à toutes sortes d’abus car elle ne respecte pas la dignité humaine des personnes. Voici le texte de la communication donnée par l’auteur, docteur en droit, avocate, au Conseil de l’Europe puis au Parlement européen en avril et juillet 2012, à l’invitation de l’European Center for Law and Justice. La gestation pour autrui, violation des droits de l’homme et de la dignité
PMA et GPA: l'enquête secrète de l'Académie de médecine PMA et GPA: l'enquête secrète de l'Académie de médecine INFO LE FIGARO - Un questionnaire confidentiel vient d'être envoyé aux gynécologues pour faire l'état des lieux de ces pratiques. Est-ce un «petit pas vers la PMA et la GPA pour tous», comme aimeraient le croire certaines associations de familles homoparentales? Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en matière d'éthique médicale l'initiative est inédite.
Delphine Lance (doctorante EHESS) présente ses recherches sur la gestation pour autrui. | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros Mots-clés : Delphine Lance, documentaire, indiegogo, recherche, surrogacy, thèse Delphine Lance réalise actuellement une thèse d'anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Elle a travaillé sur la gestation pour autrui dans un cadre d’homopaternité, et ses recherches portent aujourd'hui, en particulier, sur le thème de la gestation pour autrui au niveau international. Après avoir passé plusieurs mois en Ukraine pour effectuer la première partie de ses recherches, elle lance à présent un appel à financement sur le site indiegogo pour pouvoir poursuivre l'étude de ce thème aux Etats-Unis. A cette occasion, elle a accepté de nous présenter un premier bilan de ses observations sur le thème de la surrogacy, et elle détaille l'objet de son projet de recherche sur ce sujet aux USA. Delphine Lance (doctorante EHESS) présente ses recherches sur la gestation pour autrui. | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros
La GPA discutée au Parlement européen INFOGRAPHIE- Le rapport sur la gestation pour autrui est présenté lundi. Certains s'inquiètent que les députés légifèrent pour protéger les droits des enfants issus de GPA. Et demandent son interdiction. Quelles suites l'étude commandée par le Parlement européen sur la gestation pour autrui (GPA) va-t-elle avoir? La GPA discutée au Parlement européen
PMA, GPA: l'enquête confidentielle de l'Académie de médecine sème le trouble
Espagne: "PMA pour tous", en arrière toute?
Tribune La notion de « tri-parenté » me semble susceptible de fournir une clé de compréhension du nouveau paysage familial qui se dessine sous nos yeux, avec le développement des procréations médicalement assistées (PMA) impliquant des « tiers procréateurs » (donneurs de gamètes et d’embryons, donneuses de « temps utérin »). L’auteur Geneviève Delaisi de Parseval est psychanalyste et consultante en bioéthique. PMA : la France finira par reconnaître les familles à trois parents PMA : la France finira par reconnaître les familles à trois parents
Les débats qui ont accompagné et qui suivent encore l’adoption de la loi no 2013-404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe ont été passionnants, à défaut d’avoir toujours été sereins. La gestation pour autrui est une question qui a suscité, suscite et suscitera encore de nombreuses controverses. Il faut alors souligner l’existence d’un petit – au sens de court (122 pages) – essai rédigé par Muriel Fabre-Magnan : La gestation pour autrui, Fictions et réalités, paru chez Fayard. Ceux qui auraient la flemme de le lire voudraient enrichir la lecture de l’ouvrage peuvent utilement se rapporter à l’émission Répliques du 22 juin dernier où le débat opposait Muriel Fabre-Magnan et Valérie Sebag-Depadt, co-auteur d’un rapport de Terra Nova préconisant la légalisation de la gestation pour autrui. L’essai de Muriel Fabre-Magnan est intéressant à plus d’un titre. La gestation pour autrui : M. Fabre-Magnan La gestation pour autrui : M. Fabre-Magnan
Faut-il craindre la tentative d’harmonisation européenne de la GPA Atlantico : Considérant que la gestation pour autrui (GPA) est une pratique « en plein essor », le Parlement européen vient de commander un rapport à une quinzaine d'experts français et étrangers, afin de faire le point sur les différentes politiques. En France, la GPA demeure interdite malgré la circulaire Taubira invitant les tribunaux de ne plus refuser la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mères porteuses à l’étranger. Qu’en est-il dans les autres pays européens ? Nicolas Hervieu : A ce sujet, il existe une grande diversité des législations en Europe.
Une mère porteuse aurait vendu 15.000 euros le bébé d'un couple homosexuel FAITS DIVERS - C'est une histoire des plus sordides. Une mère porteuse, soupçonnée d'avoir escroqué un couple d'homosexuels, a été interpellée début juin à son domicile à Vendôme dans le Loir-et-Cher. La justice a décidé son maintien en détention, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.
Microsoft Word - Manuscrit Se´minaire - 7seminairecatto1.pdf
Nigeria : une usine à bébés démantelée - Europe1.fr - International
Elle fait la promotion de la gestation pour autrui avec cocktails, petits fours, et témoignages d'heureux parents. Une jolie petite fille, plutôt brune, avec un QI élevé, artiste si possible… Pour les 46 ans de Cécile*, fin 2014, ça devrait être possible. C'est en tout cas ce que vient de lui assurer la représentante du Centre de fertilité de l'Illinois, actuellement en «tournée» à Paris, à la recherche de clients potentiels. Mercredi dernier, ce centre devait organiser, conjointement avec le laboratoire de fécondation in vitro «aParent», une soirée intitulée «Don d'ovocyte, gestation pour autrui, test génétique de dépistage sur embryon, revue des modes de procréation», à l'hôtel Lutetia à Paris. Avec cocktails, petits fours, et témoignages d'heureux parents d'enfants conçus par gestation pour autrui (GPA). Devant le tollé provoqué par cette opération de promotion, dont les affiches s'étaient propagées sur Internet, elle a été refusée, au dernier moment, par l'hôtel. Une clinique américaine en tournée de promotion pour la GPA
Les médecins français rappelés à l'ordre à propos du 'tourisme procréatif'
La vraie fausse histoire de la mère porteuse de Calais, Raphaëlla L'affaire "Raphaëlla" sera reprise dans tous les médias et également sur France Info. Le directeur de la rédaction de la chaine a d'ailleurs présenté également des excuses aux auditeurs.En effet, "après de plus amples vérifications auprès de ses proches, et notamment auprès de sa mère il s'avère que cette jeune femme a inventé cette histoire de toutes pièces, dissimulant une situation parentale en réalité très compliquée", explique le Parisien dans ses excuses aux lectures. Comment en arrive-t-on à monter une telle histoire et pourquoi les rédactions s'en emparent-elles ainsi ? le regard du médiateur sur ces questions.
Dimanche, dans le cadre du débat houleux sur l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, l'Assemblée Nationale a rejeté les amendements proposés par différents députés UMP, qui souhaitaient condamner les sites internet qui facilitent la gestation pour autrui (GPA) à une amende de 5 000 euros. Selon le rapporteur socialiste Erwann Binet, les dispositions légales existent déjà dans le code pénal pour sanctionner les éditeurs de tels sites internet. "On ne peut pas, d’un côté, dire qu’on ne veut pas de la GPA et, de l’autre, accepter sans rien faire que des sites Internet promeuvent cette pratique", avait défendu en séance le député Hervé Mariton. Vanter la GPA sur Internet est déjà un délit pénal, en principe
Le juteux business des mères porteuses
Un marché porteur
Un bébé, deux pères et quatre mères
Politique : GPA : interdite en France, légale ou tolérée à l'étranger
Mères porteuses : comment fonctionne la GPA pour ceux qui y ont recours
Mères porteuses : la justice ouvre une nouvelle brèche - France
proposition de loi autorisant la transcription à l'état civil français des actes de naissance des enfants nés à l'étranger du fait d'une gestation pour autrui
Le plaidoyer d'Elisabeth Badinter pour les mères porteuses
Inside India's surrogacy industry | World news | Guardian Weekly
GPA : « J’ai vendu un appartement pour faire mon fils »
L'Inde interdit les mères porteuses pour les couples homosexuels étrangers
Flou législatif autour des mères porteuses en Inde
proposition de loi tendant à autoriser et encadrer la gestation
proposition de loi tendant à autoriser et encadrer la gestation
Accès à la parenté : assistance médicale à la procréation et ado

Woman Gives Birth to Homosexual Son's Baby
Non à la légalisation des mères porteuses : Etienne Pinte , dépu
Surrogacy Seen as Threat to Children's Rights
Mères porteuses : la Cour de cassation réconcilie ordre public e
Gestation pour autrui : des conséquences impossibles à gérer