background preloader

Spé : Sciences Sociales et Politiques

Facebook Twitter

Enseignement de spécialité.

Présidentielle : diplôme, revenus, profession… quel est le profil sociologique des électeurs ? Une enquête effectuée avant le 1er tour de la présidentielle dresse un portrait des électeurs en fonction de leur candidat.

Présidentielle : diplôme, revenus, profession… quel est le profil sociologique des électeurs ?

Quel est le profil des électeurs de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron ? Dessine-moi l'éco : Le président de la République a-t-il vraiment tous les pouvoirs ? Ne parlons pas de «vote utile», mais de «vote tactique» Nouvelle petite formule dont sont friands les commentateurs relayés par les médias : «La tentation du vote utile».

Ne parlons pas de «vote utile», mais de «vote tactique»

Formule désespérante et méprisante, s’il en fut, pour un électorat en mal de choix. Les trois catégories d’électeurs Mais ce n’est pas ainsi qu’il faut voir les choses. De ces trois catégories psychologiques d’électorat que sont les convaincus, les pas contents et les fluctuants, catégories qui traversent toutes les couches de la société, c’est la première, dans laquelle se trouve une partie de la seconde, qui est concernée. Les pas contents se trouvent dans tous les camps, ils disent que «rien ne va», sont capables de changer de camp, de s’abstenir ou de s’extrémiser, et constituent la partie la plus imprévisible de l’électorat. Présidentielle : où sont les poils ? Alors qu'il s'efforçait de suivre, l'autre soir à la télévision, l'interminable débat opposant l'ensemble des prétendants à ­l'Elysée, l'amateur d'Histoire était saisi de pensées étranges.

Présidentielle : où sont les poils ?

Au lieu de tenter d'écouter les paroles sortant de leurs lèvres, son esprit s'égarait autour de celles-ci pour dresser un constat tranchant : sur les neuf candidats masculins à l'élection présidentielle, aucun ne porte ni barbe ni moustache. Au regard d'une histoire de long terme, le détail est moins insignifiant qu'il n'en a l'air. 2017 : Les 11 glabres candidats à la présidentielle. Sondages, candidats, surprises… La présidentielle en 10 infographies. Présidentielle 2017 : à chacun son vocabulaire. Quatre chercheurs de l'université Côte d'Azur, spécialistes de l'analyse des discours politiques, se penchent sur la campagne présidentielle de 2017.

Présidentielle 2017 : à chacun son vocabulaire

Au fil des discours de la campagne, les idées se mêlent, les thématiques se croisent. Une vue d’ensemble des mots s’impose pour interpréter les différents meetings, interviews et autres allocutions des candidats. L’informatique seconde l’électeur qui se demande ce qu’il peut retenir des millions de mots déjà prononcés. La machine est capable de compter, de classer et d’attribuer différents indices statistiques à nos candidats. Autrefois réservées aux experts, ces mesures sont maintenant accessibles en ligne directement sur nos tablettes ou nos smartphones.

Le vocabulaire de la campagne. Présidentielle 2017 : quatre choses à savoir avant de lire un sondage. Présidentielle 2017 : comparez les programmes ! Un vote de classe éclaté. Cevipof. Mars 2017. — Sciences économiques et sociales. La classe sociale constitue l'une des grandes "variables lourdes" permettant d'expliquer le comportement électoral et ses régularités dans les études classiques de la sociologie électorale.

Un vote de classe éclaté. Cevipof. Mars 2017. — Sciences économiques et sociales

Mais, alors qu'on constate une certaine persistance des clivages religieux dans la détermination du vote (voir par exemple cette précédente publication du Cevipof), le vote de classe s'est beaucoup affaibli depuis quelques décennies, en particulier chez les ouvriers dont le vote à gauche a diminué significativement. Quelle est sa place aujourd'hui, en France ? Dans cette note de l'Enquête électorale française (ENEF), Martial Foucault cherche à mesurer le vote de classe en s'appuyant sur la vague 11 de l'Enquête électorale française : quelles sont les intentions de participation et de vote en fonction du groupe socioprofessionnel d'appartenance ?

Présidentielle : les fonctionnaires penchent encore plus à droite. « Le débat présidentiel n’a pas sonné la fin du clivage droite-gauche » Dans une tribune au « Monde », le politiste Renaud Payre souligne que si le clivage droite-gauche est dépassé pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la campagne présidentielle n’en a toujours pas fait apparaître d’autre.

« Le débat présidentiel n’a pas sonné la fin du clivage droite-gauche »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Renaud Payre (Professeur de science politique, directeur de Sciences Po Lyon) TRIBUNE. Le dépassement du « tic-tac entre la droite et la gauche » prôné par Emmanuel Macron, lors du deuxième débat présidentiel, mardi 4 avril, sonne moins comme une rupture idéologique que comme une opportunité politique, avec tous les risques qu’elle comporte. Présidentielle: la télévision est toujours le média qui compte. Lundi soir, TF1 diffusait le premier débat télévisé entre les cinq candidats à l'élection présidentielle les mieux placés dans les sondages, un exercice inédit avant un premier tour qui a permis à la chaîne d'attirer près d'un téléspectateur sur deux (48% de part d'audience, 9,8 millions de téléspectateurs en moyenne).

Présidentielle: la télévision est toujours le média qui compte

C'est la meilleure part d'audience toutes chaînes et tous programmes confondus depuis le début de l'année, indique la chaîne, qui se félicite dans un communiqué d'un "énorme succès". LCI, qui codiffusait le débat, a réuni 345.000 téléspectateurs (1,7% de part), un "record". Le rendez-vous a ainsi réuni près d'un Français sur six. Même si les scores sont loin de ceux réalisés par les traditionnels débats de l'entre-deux-tours (plus de 17 millions de téléspectateurs pour le duel Nicolas Sarkozy/François Hollande en 2012 et plus de 20 millions en 2007 pour Ségolène Royal/Nicolas Sarkozy), l'enjeu reste de taille. 150 ans d'élections présidentielles - Pas facile d'élire un monarque républicain ! - Herodote.net. Pierre Rosanvallon : “Il y a une grande détresse démocratique” - Bibliobs. L'OBS.

Pierre Rosanvallon : “Il y a une grande détresse démocratique” - Bibliobs

Depuis l'élection de Donald Trump, la notion de «populisme» a connu une brutale explosion de popularité. Est-ce un simple effet de mode? Pierre Rosanvallon. Si le populisme est à l'ordre du jour, c'est parce que la démocratie ne tient pas ses promesses. La classe politique s'est coupée de la société. “Un populisme démocratique est possible” Les populistes européens pris au piège du Brexit. L’incertitude ouverte par le divorce de Londres avec l’UE fait figure de repoussoir, tandis que l’eurosceptique italien Beppe Grillo crée la confusion en tentant de s’allier avec les libéraux fédéralistes.

Les populistes européens pris au piège du Brexit

Au lendemain du Brexit, Beppe Grillo et les eurosceptiques de tout bord avaient salué un vote qui ébranlait l’Union européenne (UE), première étape de la désintégration d’un édifice qu’ils adorent détester. A peine sept mois après, le fondateur du Mouvement 5 étoiles italien a tenté, en vain, lundi 9 janvier, un virage à 180 degrés, en faisant avaliser par ses militants un improbable accord avec le groupe libéral de Guy Verhofstadt au Parlement européen. « Les récents événements en Europe, comme le Brexit, nous amènent à reconsidérer la nature de notre groupe » commun, s’est justifié l’ancien comique pour tourner la page de son alliance avec le parti anti-UE britannique, grand architecte du référendum de juin 2016. Présidentielle : pourquoi les partis n'organiseront plus de primaires. "Parlez-moi d’primaire et je vous fous mon poing sur la gueule, sauf le respect que je vous dois".

Présidentielle : pourquoi les partis n'organiseront plus de primaires

Ainsi chantonnent, sur un air de Brassens, les cadors des partis de gouvernement. La primaire, bon sang ! Quelle riche idée ! La campagne prise au mot. Cécile Alduy, professeure de littérature à l’université Stanford, en Californie, a pris les hommes politiques français au mot dans Ce qu’ils disent vraiment (Seuil), son dernier livre: 2,5 millions de mots, écrits ou prononcés entre 2014 et 2016 par Marine Le Pen, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande ont été analysés pour comprendre leur place dans le discours. Une femme et cinq hommes, pas de surprise. En revanche, la disparition de trois candidats potentiels à la présidentielle (Juppé, Sarkozy, Hollande) et l’absence d’Emmanuel Macron et de Benoît Hamon sont symptomatiques du rythme auquel va la scène politique.

Emmanuel Macron a surgi de nulle part et le PS connaît son candidat depuis deux jours. Il fallait des années pour construire un leader présidentiable, le tempo vient d’être ramené à quelques mois. Politique et réseaux sociaux peuvent-ils s'entendre ? Présidentielle 2017 : Et si les réseaux sociaux comptaient plus que la télévision ? FIGAROVOX/ANALYSE - Pour le spécialistes des médias, Jean-Marie Charon la réforme du temps de parole dans la campagne présidentielle n'aura pas d'influence. Selon lui, les réseaux sociaux, les sites d'information ou les blogs comptent autant ou plus que la télévision. Jean-Marie Charon est sociologue et chercheur au CNRS. Il enseigne à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, à Paris, ainsi qu'à l'IEP de Rennes. Il travaille en particulier sur les médias, et publie de nombreux ouvrages sur le sujet, dont Les Journalistes et leur public: le grand malentendu (Vuibert) Les députés ont voté lundi une loi modifiant les règles de l'élection présidentielle.

Réseaux sociaux : les politiques n'y arrivent toujours pas. François Hollande pose pour un selfie avec une adolescente à l'Elysée, en septembre 2014. (Reuters) L’épisode a marqué l’opinion. Début mars, François Hollande apparaît dans une vidéo retransmise en direct sur Internet, via l'application Periscope, en visite dans l’entreprise Showroom Privé. Sur le côté du flux, des dizaines de commentaires, souvent hors contexte, parfois insultants. Et pour de nombreux observateurs, l’image d’une communication présidentielle en complet décalage avec les codes de Periscope lancé il y a un an, en mars 2015.

Facebook Live a été lancé en février dernier auprès du grand public français. Pourquoi les écologistes échouent-ils toujours à la présidentielle ? Bruno Cautrès : « Le message des Français à leurs représentants c’est “on ne vous aime pas” » Présidentielle : dans les coulisses du dépouillement des parrainages. La démocratie est aussi, parfois, un artisanat. Responsables politiques et réseaux sociaux: un douloureux apprentissage. Réinventer la démocratie en changeant le mode de scrutin: une utopie? Réformons l'élection présidentielle ! — Science étonnante #35. Log In. Data for 2016 were collected by Edison Research for the National Election Pool, a consortium of ABC News, The Associated Press, CBSNews, CNN, Fox News and NBC News.

The voter survey is based on questionnaires completed by 24,537 voters leaving 350 voting places throughout the United States on Election Day including 4,398 telephone interviews with early and absentee voters. In 2012, 2008 and 2004, the exit poll was conducted by Edison/Mitofsky; in 1996 and 2000 by Voter News Services; in 1992 by Voter Research and Surveys; and in earlier years by The New York Times and CBS News. EMC : Des ressources pour (faire) suivre les élections présidentielles - Histoire-géographie - Éduscol.

Le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, a annoncé début janvier 2017 la création d’un site internet permettant de suivre le déroulement des élections présidentielles de 2017 : « Ce site internet a vocation à devenir le site de référence sur l’élection présidentielle », car le Conseil constitutionnel « veille à la régularité de l’élection du président de la République.

Malgré l'élection surprise de Trump, les sondages restent fiables. Plaidoyer pour les sondages. Primaire de la droite : un an de campagne vu depuis Twitter. États-Unis : 2 millions de voix de plus pour Clinton sur Trump. Carnets de campagne américaine - À Berkeley, la riposte progressiste s’organise - Libération.fr. Devant le QG de Jane Kim, candidate au Sénat de Californie pour le District 11 de San Francisco. Pourquoi les Etats-Unis swinguent pour élire leur président ? Libération.fr – Comment le président des Etats-Unis est-il élu ? Loi renseignement: le Conseil constitutionnel censure la surveillance hertzienne. Débat de la primaire à droite : une posture agressive sera une posture perdante. Etude sociologique auprès des jeunes adhérents du FN. Beylau - Macron : la tarte à la crème du "ni droite ni gauche" Présidentielle 2017 : pourquoi tant de candidats ? Elections américaines : Hillary Clinton revendique sa victoire aux primaires démocrates. Les députés votent l'encadrement des lobbies.

Neuf interdictions de manifester annulées par la justice administrative. Quelques précisions sur le 49.3. Nouvelles révélations, prise de conscience... L'affaire Baupin fait boule de neige. « Ni de gauche, ni de droite » disent-ils. «Vive le souverainisme européen ! Etats-Unis: Trump et Clinton cherchent à encore creuser l'écart aux primaires. Déchoir les binationaux de leur nationalité encourage le racisme. Primaires américaines : Donald Trump vient-il de perdre sa couronne dans l'Ohio ? Avec Trump, la campagne américaine tourne au pugilat.

Prédire mathématiquement l’issue des primaires américaines avec les votes du Super Tuesday. Primaires républicaine et démocrate : l’argent fait-il la force du candidat ? A droite et au centre, Donald Trump rafle les voix tous azimuts. Pierre Laurent refuse que le PS impose « sa règle du jeu » pour l’organisation de la primaire.

Primaire de la droite : sept candidats sur la ligne de départ. Présidentielle américaine, J-271 : le triomphe des outsiders. L’Assemblée nationale vote la déchéance de nationalité. Sept Français sur 10 sont favorables à des primaires, à droite comme à gauche. Caucus de l'Iowa. Sondage : Hollande et Valls chutent, Juppé creuse l'écart sur Sarkozy. Nouailhac - Qui a encore confiance dans les politiques ? Plusieurs personnalités américaines s’engagent contre le « discours de haine » de Trump. Contre le terrorisme, un recul de l'Etat de droit? Démocratie : à vos claviers, citoyens !

"Le Front républicain a fonctionné", "plafond de verre" pour le FN, selon l'Ifop. Sept régions pour la droite, dont l'Ile-de-France, cinq pour la gauche. Régionales 2015 - Comment les jeunes ont-ils voté ? Le Conseil constitutionnel valide la surveillance internationale. Trump v. Carson, le duel des « outsiders » républicains. Mort du politologue américain Stanley Hoffmann. Renseignement : la loi menace l’équilibre de notre démocratie. L'Europe contre les peuples, vraiment? En 2014, 85 % des jeunes Français de 18 à 24 ans étaient inscrits sur les listes électorales. Le nombre d'électeurs reste quasiment stable entre les 1er mars 2014 et 2015.

Les écologistes reprennent leur bataille pour l'instauration de la proportionnelle. Qui êtes-vous, camarades? Un portrait des adhérents du Parti socialiste. Qui a voté quoi? Royaume-Uni: la fin du bipartisme. Vote obligatoire: l'exemple belge. La Turquie bloque Youtube et les réseaux sociaux. Législatives au Royaume-Uni : les grands partis face aux petites formations. Expliquez-nous... les candidats aux départementales. La mécanique médiatique de France Inter. Vote obligatoire : où en sont les autres pays ? Elections : et si vous ne pouviez plus vous abstenir ? Comprendre et défendre la liberté d'expression.

Actualités du numérique - FranceTv éducation : c'est quoi la liberté d'expression? Attentats en France sur Fox News: la chaîne juge "déplacée" la plainte de la maire de Paris après l'affaire des "no-go zones" Sept idées reçues sur les jeunes et la politique. Poult : le management démocratique existe. Un député socialiste propose un «droit d’amendement citoyen» David Graeber, l'anthropologue qui veut nous débarrasser de l'Etat - Bibliobs - L'Obs.

Qu'est-ce que l'Etat ?  Qui peut saisir le Conseil constitutionnel ?  - Le conseil constitutionnel Découverte des institutions. Sénatoriales 2014. A Hongkong, la police tente de disperser des dizaines de milliers de manifestants.