background preloader

Chapitre 9 Quelle action publique pour l'environnement ?

Facebook Twitter

Action publique environnement. CHAPITRE 2 plan action publique environnement. Définitions chapitre 2 quelle action publique pour l'environnement ? Docs cours chap2 action publique environnement. Marche pour le climat : des milliers de manifestants partout en France. Isère : la construction d'un village "Center Parcs" fait débat. DEMAIN Bande Annonce (Mélanie Laurent - 2015)

Greenpeace est coutumière des actions commandos pour attirer l'attention. Notre-Dame-des-Landes et les autres ZAD à haut risque. Greta Thunberg : sa traversée de l'Atlantique en voilier. Extinction Rebellion poursuit l’occupation du quartier Châtelet, à Paris. Paris et les Parisien·ne·s pour le climat - Ville de Paris. En adoptant, dès 2007, son 1er Plan Climat, révisé en 2012, la Ville de Paris a été pionnière en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Paris et les Parisien·ne·s pour le climat - Ville de Paris

Pour relever les défis de la transition écologique, un nouveau Plan Climat a été voté au Conseil de Paris de mars 2018. Il définit la vision à long terme pour faire de Paris une ville neutre en carbone en 2050 et adaptée aux changements climatiques. Par son action, la ville de Paris peut agir sur 20% des émissions de gaz à effet de serre émises sur le territoire, les 80% restant nécessitent l'implication de tous. Aussi le combat doit être mené par chacun.e d'entre nous et les Parisien.ne.s sont nombreux.ses au rendez-vous. Zoom sur toutes les actions menées, au quotidien, à Paris. Paris agit pour changer d'ère : 5 priorités du Plan Climat À la Une 500 Mesures.

COP25 : quels sont ses trois principaux enjeux ? La 25e Conférence internationale sur le climat s'ouvre lundi, à Madrid.

COP25 : quels sont ses trois principaux enjeux ?

En cette fin d'année 2019 marquée par une série sans précédent de mobilisations citoyennes pour le climat, les plus gros pollueurs sont attendus au tournant sur la lutte contre les inégalités. 2019, année de tous les records. Ouragans, inondations et incendies se sont faits nombreux et violents. Les températures, elles, ont grimpé plus que de raison, selon Météo France.

Record dans les rues, également : des millions de jeunes ont participé, à travers le monde, aux "grèves mondiales pour le climat", impulsées par une Greta Thunberg devenue l'icône écologiste de cette année. Exercice Hatier. Automobile : les constructeurs contraints de limiter l'émission de CO2 de leurs véhicules. L’industrie automobile européenne va devoir s’adapter rapidement à de nouvelles règles sur l’environnement.

Automobile : les constructeurs contraints de limiter l'émission de CO2 de leurs véhicules

Car des normes beaucoup plus sévères vont bientôt entrer en vigueur. La moyenne des émissions d’une gamme de véhicules, toutes les voitures Renault par exemple, ne devra pas excéder 95 grammes de CO2 par kilomètre en 2021, avec une mise en place progressive qui commence dès l’année prochaine. Un constructeur qui dépasserait ce seuil s’exposerait à des amendes considérables : 95 euros pour chaque gramme de CO2 excédentaire, multiplié par le nombre de voitures vendues.

À ce prix, cela représente 30 milliards d’euros d’amende annuelle potentielle pour les fabricants automobiles européens. Aujourd’hui, BMW et Mercedes sont à 130, c’est-à-dire bien au-dessus du seuil de 95 requis en 2021, Volkswagen est à peu près aussi mauvais, alors que PSA et Renault sont à 110, parce qu’ils vendent moins de grosses voitures.

Le trou dans la couche d'ozone se résorbe grâce à l'interdiction des CFC. [ Taxe Carbone ] Démêlons le vrai du faux en moins de 3 minutes. "Gilets jaunes" : retour sur un mouvement en quatre actes. Gilets jaunes, acte V. Après plus d'un mois de manifestations chaque samedi, avec des violences en particulier à Paris qui ont pris de l'ampleur, les "gilets jaunes" entendent poursuivre leur mouvement. Si certains ont été sensibles à l'appel à la prudence du gouvernement après l'attentat de Strasbourg, d'autres préfèrent ne pas abandonner la bataille ce samedi 15 décembre. Les réponses d'Emmanuel Macron ne semblent pas avoir apaisé la colère. Comment fonctionne le système d’échanges de quotas d’émission de CO2.

Limites du marché du CO2 - Yannick Jadot. Quand ArcelorMittal gagne de l'argent en mettant en sommeil ses aciéries. Quotas carbone comprendre la fraude fiscale qui a coûté 1,6 .mp4. Dysfonctionnements ape. Dysfonctionnements ape G. Le difficile respect des accords pour le climat. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?

le difficile respect des accords pour le climat

Cliquez ici pour nous alerter ! L'action publique face à la crise environnementale mondiale - Amandine Orsini. Amandine Orsini est professeure en science politique à l'Université Saint-Louis – Bruxelles, où elle dispense des enseignements sur les relations internationales, les organisations internationales et l'action publique.

L'action publique face à la crise environnementale mondiale - Amandine Orsini

Ses recherches, menées au Centre de recherche en science politique (CReSPo), portent principalement sur la gouvernance et les négociations internationales dans le domaine de l'environnement, avec une attention particulière portée aux relations entre les institutions internationales et les acteurs non étatiques (entreprises, lobbies environnementaux).

Elle est l'auteure, avec Jean-Frédéric Morin, du manuel Politique Internationale de l'Environnement (Presses de Sciences Po, 2015), dont l'édition anglaise mise à jour, Global Environmental Politics. Understanding the Governance of the Earth, a été publiée en mars 2020 (Oxford University Press, voir la présentation sur BePolitix). Introduction. La politique climatique européenne : vers une nouvelle ambition ? - Laurent Eloi. Éloi Laurent est économiste au département des Études de l'OFCE.

La politique climatique européenne : vers une nouvelle ambition ? - Laurent Eloi

Cet article est extrait de L'économie européenne 2018, La Découverte, coll. Réforme du système d'échange de quotas d'émission de l'UE: le Conseil approuve de nouvelles règles pour la période 2021-2030. Le 27 février 2018, le Conseil a formellement approuvé la réforme du système d'échange de quotas d'émission (SEQE) de l'UE pour la période postérieure à 2020.

Réforme du système d'échange de quotas d'émission de l'UE: le Conseil approuve de nouvelles règles pour la période 2021-2030

La révision de la directive SEQE constitue une étape importante qui contribuera à ce que l'UE réalise son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40 % d'ici 2030, comme il en a été convenu au titre du cadre d'action de l'UE en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030, et à ce qu'elle respecte les engagements qu'elle a pris en vertu de l'accord de Paris. En tant que présidence, nous nous emploierons à ce que l'UE continue de jouer un rôle de premier plan dans les négociations relatives à la conclusion des modalités de mise en œuvre de l'accord de Paris. La réduction des émissions de gaz à effet de serre contribuera non seulement à la lutte contre le changement climatique, mais aura également une incidence positive sur l'amélioration de la qualité de l'air.

Contexte et prochaines étapes. Stratégie de décarbonation de la France. Alors qu'en 2005 le niveau d'émission de gaz à effet de serre (GES) de la France était encore sensiblement au même niveau qu'en 1990, celui-ci a diminué depuis de 16,6 % pour atteindre 452 Mt CO2eq [1] en 2017, soit un peu moins de 7 tonnes d'équivalent CO2 (CO2eq) par personne.

Stratégie de décarbonation de la France

Par ailleurs, d'après les dernières estimations, les émissions de GES de la France auraient baissé de 4,2 % entre 2017, et 2018 [2]. Bien qu'encourageante, cette récente réduction des émissions n'en reste pas moins une tendance à amplifier si la France souhaite tenir les engagements pris lors de l'accord de Paris sur le climat signé en décembre 2015 [3]. Trajectoire d'émission de la France et empreinte carbone Les émissions de CO2 représentent la majeure partie des émissions de GES (336,2 MtCO2eq en 2017). La quasi-totalité du CO2 émis est issue de la combustion de produits fossiles (pétrole, gaz, charbon). Avec 29,7 % du total des émissions de GES, les transports sont le premier secteur contributeur.