background preloader

Défense - EU BattleGroups

Facebook Twitter

L’armée américaine débarque à La Rochelle avec 63 hélicoptères et du matériel militaire. Mardi 7 ou mercredi 8 juillet, selon les conditions de navigation, l’imposant navire US "Endurance" arrivera au Grand Port maritime de La Rochelle afin de décharger des tonnes de matériel militaire, dont 63 hélicoptères de combat.

L’armée américaine débarque à La Rochelle avec 63 hélicoptères et du matériel militaire

Il est parti le 27 juin de Jacksonville, en Floride. Ce dispositif, dit Opération mousquetaire, permettra la "relève des forces américaines en Europe", indique le ministère des Armées français. Une relève qui "transite en partie par la France", à destination de la Pologne et de l’Allemagne. L’opération a nécessité une préparation de plusieurs mois ; elle constitue aussi un test pour le Grand Port maritime. Une première en France De nombreuses forces américaines sont présentes en permanence sur le territoire européen, "notamment au titre des mesures de réassurance et des accords bilatéraux que les États-Unis ont conclus avec certains pays européens, en particulier à l’est du continent". Du 7 juillet au 6 août. Discours sur la stratégie de défense et de dissuasion depuis l’École militaire. CE QUI SE CACHE DERRIÈRE LE PROJET DES « EURO-NUKES » == Un dossier stratégique établi par Vincent Brousseau.

Vincent Brousseau, notre responsable national chargé des questions monétaires et de l’adoption du franc, a plus d’une corde à son arc.

CE QUI SE CACHE DERRIÈRE LE PROJET DES « EURO-NUKES » == Un dossier stratégique établi par Vincent Brousseau

Pour avoir travaillé pendant 15 ans à la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort, en particulier dans le Saint-des-saints qu’est son service de la politique monétaire, il est l’un des meilleurs experts français, sinon mondiaux, de l’euro. Ses articles et ses conférences présentés dans le cadre de l’UPR font autorité. Mais Vincent, qui vit encore une large part de son temps en Allemagne, est également un très bon connaisseur de la scène politique allemande et des débats qui agitent plus ou moins confidentiellement le microcosme des élites d’Outre-Rhin. Et comme il s’intéresse plus spécialement, en dehors des questions économiques et monétaires, aux questions géostratégiques et militaires, il nous a préparé un dossier du plus haut intérêt sur ce qui se trame en Allemagne sur ces questions. Ce qui se joue désormais est donc immense. Airbus, d’abord.

12 points scandaleux du discours de Macron devant les armées ! Vers l'armée européenne? Cette fois-ci, c’est la bonne, jurée !

Vers l'armée européenne?

La Commission a présenté aujourd’hui un document sur « l’avenir de la défense européenne » visant à enfin doter l’Europe de forces militaires dignes de ce nom. Preuve de sa détermination à sortir d’un statu quo mortifère à l’heure où les États-Unis renouent avec l’isolationnisme d’avant-guerre et où la Russie se montre menaçante, elle a mis sur la table du Conseil des ministres, l’instance où siège les gouvernements, une proposition de règlement créant un « Fonds européen de la défense » destiné à encourager la recherche militaire sur le plan européen puis, à terme, le développement et l’acquisition de systèmes d’armes européens.

Pour Bruxelles, il est temps de se faire une raison : l’Union ne peut plus compter sur l’OTAN et ses alliés anglo-américains pour assurer sa défense, après le Brexit et l’élection de Donald Trump. Ces très chers battlegroups, vraiment inutilisables ? Groupement tactique de l'Union européenne. Politique de sécurité et de défense commune. La politique de sécurité et de défense commune (PSDC) fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) de l'Union européenne (UE). La PSDC est un instrument nouveau, beaucoup plus global qu'une alliance de défense, et potentiellement ambitieux puisqu'elle vise à la définition progressive d'une politique de défense commune de l'Union.

Son objet premier est de doter l’Union d'une capacité opérationnelle, s’appuyant sur des moyens civils et militaires susceptibles d'être déployés en dehors de l’Union afin d’assurer le maintien de la paix, la prévention des conflits et le renforcement de la sécurité internationale, conformément aux principes de la charte des Nations unies. La PSDC vise à renforcer le rôle de l'UE en matière de gestion internationale des crises, de manière complémentaire et coordonnée avec l'OTAN. Genèse[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] — TUE Titre V Article J.4.1. Comment fut rejeté en 1954 le projet d'une Communauté européenne de défense. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacques Kergoat A la fin de l'année 1949, fruits du téléscopage de la "guerre chaude" de 1939-1945 et de la "guerre froide" qui débute en 1947, naissent la République démocratique allemande, sous protectorat soviétique et, sous protectorat occidental, la République fédérale d'Allemagne.

Comment fut rejeté en 1954 le projet d'une Communauté européenne de défense

Cette dernière, à peine née, est fort courtisée. Le bruit court avec insistance que les Etats-Unis l'intégreraient volontiers au Pacte atlantique. Très direct, le représentant américain à la conférence des Trois, Dean Acheson, exige en tout cas, le 12 décembre 1950 : "Je veux des Allemands en uniforme pour l'automne 1951. "

CED - Communauté Européenne de Défense

L'Eurocorps, corps d'armée européen.