background preloader

Relise

Facebook Twitter

"Nu descendant un escalier" Marcel Duchamp (interview, 1963) Evaluation scolaire. Du Moyen Âge à Internet, les ressorts de la rumeur. Histoire du livre. Entre le VIe et le XVIIIe siècle, la production européenne de livres a été multipliée par un facteur de plus de 70 000[1].

Histoire du livre

L'évènement clé fut l'invention de l’imprimerie à caractères mobiles par Gutenberg au XVe siècle. Origines[modifier | modifier le code] Premiers supports[modifier | modifier le code] L'écriture est la condition de l'existence du texte et du livre. C'est un système de signes linguistiques permettant de transmettre et de conserver des notions abstraites. Mais le livre est également lié à son support, à la volonté humaine de donner une matérialité durable à un texte. On trouve ensuite des tablettes d'argile utilisées en Mésopotamie au IIIe millénaire av. La soie, en Chine, fut aussi un support de l'écriture. Le papyrus[modifier | modifier le code] Production[modifier | modifier le code] Le livre en papyrus[modifier | modifier le code]

Ça y est! La Finlande abandonne l'enseignement de l'écriture cursive. Plus de lettres d’amour écrites à la main pour les futures générations de Finlandais !

Ça y est! La Finlande abandonne l'enseignement de l'écriture cursive

L'aventure des écritures. Alphabet. The result is a strange system whose symbols were very similar to Egyptian hieroglyphs, but recorded a language related to Phoenician and Hebrew.

Alphabet

The result was the Proto-Sinaitic, also known as Proto-Canaanite. What made this the beginning of the alphabet, and not Egyptian hieroglyphs themselves? The result is simple as the Greek letter's name alpha. The word alpha in Greek does not mean anything at all, but in the original West Semitic form 'aleph it carried the meaning of "ox".

In fact, it is not too hard to invert the letter A and imagine it as the head of an ox. An ox-head is exactly the Egyptian hieroglyph Proto-Sinaitic adopted to represent the sound /'/ (glottal stop) as in 'aleph. Similarly, beth, which meant "house" and was written with sign of a house, was used to write the sound /b/. For a comparison of Proto-Sinaitic, Phoenician, and Greek letters. Travailler sans note : en cours d'acquisition. Dans mon nouveau collège d’adoption (ou de mutation, comme on veut), il n’y a pas de notes en sixième. « Même pas peur !

Travailler sans note : en cours d'acquisition

» : avec ou sans note l’important est d’évaluer les compétences. C’est ce que je fais depuis déjà longtemps pour tous les élèves du collège où, en SVT, j’évalue 5 compétences différentes : restituer, s’informer, communiquer, raisonner et réaliser. Qu’il y ait des notes ou pas, cela ne doit pas changer grand-chose… Enfin, pas si simple !

Quelque soit la classe ou le niveau, évaluer les compétences permet de mieux cerner le profil d’un élève, et de lui faire pointer du doigt ses points forts et surtout ses points faibles ; travaillant par compétences depuis un moment j’avais déjà défini des niveaux à atteindre. Niveau débutant : lorsque les premières corrections arrivent, il ne faut pas perdre de temps car d’autres suivent souvent rapidement. Niveau apprenti : juste avant les vacances de la Toussaint, il est temps de faire un bilan pour informer les parents d’élèves. Classes sans notes : Bilan mitigé. Quel bilan dresser des classes sans notes ?

Classes sans notes : Bilan mitigé

C'est ce qu'a tenté l'académie de Poitiers à travers une enquête officielle auprès des enseignants et des collégiens. L'enquête montre que l'impact de cette révolution pédagogique est moins important que prévu. Du coté des enseignants, " en termes d’apprentissage, 57% pensent que les effets sont négligeables", écrit l'académie.

"74% pensent qu’en termes de comportements cette nouvelle modalité d’évaluation a eu des effets positifs : les élèves se montrent plus calmes, moins angoissés, font preuve de plus de civisme et ont une meilleure estime d’eux mêmes. D’ailleurs 66% pensent que cette nouvelle modalité d’évaluation a entraîné des effets en termes de développement de l’estime que les élèves ont d’eux-mêmes". Du coté des élèves, "si la majorité des élèves ne discerne pas de changement (sur l'atmosphère de classe) avec ou sans notes, ceux qui le perçoivent notent une amélioration de tout cela. Education : Les notes conservées à l’école. Non, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ne supprimera pas les notes à l’école.

Education : Les notes conservées à l’école

Fin donc d’un long suspense. Faut-il voir dans cette décision un énième effet Charlie ? Sans doute. Sept pistes pour réformer l’évaluation des élèves. Dans le rapport remis à la ministre de l’éducation nationale se lit le souci de dépasser les clivages idéologiques.

Sept pistes pour réformer l’évaluation des élèves

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Supprimer les notes jusqu’à la classe de 6e inclus, dépoussiérer le brevet des collèges, enrichir la formation des professeurs et la communication avec les parents… La conférence nationale sur l’évaluation des élèves, lancée en juin 2014, a débouché sur sept recommandations. Sept pistes pour faire en sorte que l’évaluation soit plus efficace, plus motivante et moins cassante pour les élèves. Le ton général est prudent.

Au fil des 20 pages du rapport – remis à la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, vendredi 13 février –, se lit le souci du jury de la conférence de dépasser les clivages idéologiques sur ce sujet très sensible. La Conférence sur l'évaluation écarte la question des notes.

"La question du système de notation est un faux problème".

La Conférence sur l'évaluation écarte la question des notes

Etienne Klein, président du "jury" constitué pour la Conférence nationale sur l'évaluation, a annoncé que l'idée de supprimer les notes ne ferait pas partie des recommandations du jury. La seconde journée de la Conférence, le 12 décembre, a alterne réalisations d'établissements et interventions d'experts.

Comment évaluer en français ? « Recherches », revue de didactique et de pédagogie du français, consacre son nouveau dossier à la question de l’évaluation.

Comment évaluer en français ?

Selon la formule d’André Petitjean, « transformer un moyen d'évaluation (l’épreuve) en but des apprentissages » reste le danger, y compris en français, où par exemple le commentaire et la dissertation tendent à devenir des objets d’étude enseignés pour eux-mêmes. La revue interroge la pertinence des évaluations institutionnelles, nationales ou internationales. De l’école au lycée, des enseignants témoignent aussi de l’intérêt de l’autoévaluation, des difficultés que posent l’évaluation par compétences ou l’évaluation de dispositifs pédagogiques innovants.

Le dossier envisage des aspects divers de la question : utilisation d’affiches murales au primaire, classes sans notes et grilles de compétences, « assesment » dans l’université américaine … On retiendra en particulier deux suggestions de Bernard Rey, enseignant-chercheur à Bruxelles. Peut-on changer l'évaluation ?

Les pratiques d'évaluation sont-elles contestables ?

Peut-on changer l'évaluation ?

Sans aucun doute. D'ailleurs elles sont de plus en plus souvent mises en doute par les enseignants eux-mêmes. Une véritable révolution silencieuse a eu lieu déjà au primaire et des pratiques nouvelles apparaissent au collège. La machine politique lancée par B. L'évaluation par compétences : Une solution pour lutter contre les inégalités sociales à l'école ? "On livre des pistes intéressantes. Je suis convaincu qu'il faut sortir du système de notation dont on connait les biais".

Pour Pascal Huguet, directeur de recherches au CNRS - Sciences cognitives), qui a livré de premiers résultats d'une enquête menée dans l'académie d'Orléans Tours, il n'y a pas de doute : l'évaluation par compétences doit s'imposer pour faire reculer les inégalités sociales à l'école. Interrogé par le Café pédagogique, il partage les conclusions de ses travaux qui continuent à poser des questions. Difficile de parler d'une étude qui n'est ni publiée ni même rédigée. Pour en savoir plus force est de se tourner vers son directeur, Pascal Huguet, directeur de recherche au Laboratoire de Psychologie Cognitive (LPC) à l'Université de Provence.

Le protocole. Histoire du livre. Ça y est! La Finlande abandonne l'enseignement de l'écriture cursive. Travailler sans note : en cours d'acquisition. Evaluation : Spécificités françaises et débat politique. Quel degré de surprise dans les décisions ministérielles sur l'évaluation à l'école et au collège rendues publiques le 30 septembre ? Le Café pédagogique en a révélé les grandes lignes le 28 septembre. Mais sans doute convient-il de revenir sur les spécificités de l'évaluation en France. Pour cela, le rapport remis par le Cnesco en décembre 2014, apporte des éclairages intéressants.

Ces pistes seront-elles suivies par la ministre ? Grille évaluation des compétences managériales - Modèle gratuit de lettre. Les différentes méthodes d'évaluation - Bibliographie. Meirieu si la compétence n'existait pas.