background preloader

Histoire

Facebook Twitter

Hollande naturalise vingt-huit « tirailleurs sénégalais » Les vétérans décorés samedi recouvrent une nationalité qu’ils avaient perdue à l’indépendance des colonies en 1960.

Hollande naturalise vingt-huit « tirailleurs sénégalais »

François Hollande a présidé, samedi 15 avril, à l’Elysée, une cérémonie de naturalisation de vingt-huit « tirailleurs sénégalais » ayant combattu dans les rangs de l’armée française en Indochine ou Algérie, cinquante-sept ans après les indépendances africaines. Parmi ces vingt-huit tirailleurs figurent vingt-trois Sénégalais, deux Congolais, deux Centrafricains et un Ivoirien. Marine Le Pen choque en déclarant que « la France n’est pas responsable » de la rafle du Vél’ d’Hiv. A Cuba, les trous de mémoire de l’histoire officielle. Depuis la mort de Fidel Castro et le rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane, les tabous tombent à Cuba, analyse notre journaliste au service International, Paulo A.

A Cuba, les trous de mémoire de l’histoire officielle

Paranagua. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paulo A. Paranagua ANALYSE. « Si c’est un homme » de Primo Levi, itinéraire d’un chef-d’œuvre. Monument de la littérature concentrationnaire publié en 1947 chez un petit éditeur, le best-seller traduit dans une quarantaine de langues mettra quarante ans à toucher un large public.

« Si c’est un homme » de Primo Levi, itinéraire d’un chef-d’œuvre

C’est un petit livre sans prétention, un de ces bouquins hors d’âge vendus trois sous dans les vide-greniers du dimanche. Mieux vaut l’ouvrir à gestes prudents : les pages sont peu nombreuses – 200, pas une de plus – et d’une fragilité de parchemin. « L’hystérie des frontières a souvent fait le malheur des hommes » Dans une tribune au « Monde », Pierre Grosser, professeur à Sciences Po, revient sur l’idée évoquée par Jean-Luc Mélenchon, lors du débat télévisé du 20 mars, d’une conférence européenne sur la sécurité où il serait question de rediscuter des frontières (notamment à l’est).

« L’hystérie des frontières a souvent fait le malheur des hommes »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Grosser (professeur agrégé à Sciences Po, Centre d'histoire de Sciences Po) TRIBUNE. Génocide au Rwanda : le pape implore le pardon pour l’Eglise catholique. La reconnaissance directe des responsabilités de l’Eglise de Rome dans la tuerie de 1994 contre les Tutsis est une première.

Génocide au Rwanda : le pape implore le pardon pour l’Eglise catholique

L’Histoire jugera de son ampleur et de ses conséquences mais le pape François a fait un pas inédit, avec une reconnaissance en forme de repentance qui devrait contribuer à décrisper les relations entre le Rwanda et le Vatican. Pour sa première visite au Saint-Siège et sa première rencontre avec un pontife, lundi 20 mars, Paul Kagame, le chef d’Etat rwandais, qui, à la différence de nombre de ses pairs africains, n’a jamais porté sa foi en bandoulière, n’a pas tardé à tweeter sa satisfaction à l’issue d’« un échange cordial » d’une vingtaine de minutes, comme le signale le communiqué du Vatican. « Un grand jour (…) Un nouveau chapitre dans les relations entre le Rwanda et l’Eglise catholique [s’est ouvert] », écrit le président rwandais, tout en saluant « un acte de courage » de la part du pape François.

Des tablettes gravées vieilles de 14 000 ans découvertes dans le Finistère. Exhumées près de Plougastel-Daoulas, ces gravures apportent un témoignage inédit sur la culture des chasseurs-cueilleurs de la période dite « azilienne ».

Des tablettes gravées vieilles de 14 000 ans découvertes dans le Finistère

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Morin « Cette iconographie était-elle liée à la chasse, peut-être pour assurer son succès ? Etait-elle strictement symbolique, ou un simple passe temps ? » Les archéologues qui ont étudié le rocher de l’Impératrice, un abri sous roche situé au pied d’une falaise, dans des bois près de Plougastel-Daoulas (Finistère), se posent la question. La révolution russe en plan large. Le 8 mars 1917 débutait la révolution russe.

La révolution russe en plan large

Cent ans après l’événement, une floraison d’ouvrages le replacent dans une temporalité plus large. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par André Loez (Historien et collaborateur du "Monde des livres") Il y a cent ans et un jour débutait la révolution russe. C’était le 8 mars, le 23 février dans le calendrier ­julien utilisé alors en Russie. Michel Winock : « Fillon prend le risque de saper l’édifice constitutionnel instauré par de Gaulle » L’historien explique au « Monde » que si la gauche n’a pas le monopole de la rue, l’appel d’un leader de droite contre l’autorité judiciaire est sans doute une première.

Michel Winock : « Fillon prend le risque de saper l’édifice constitutionnel instauré par de Gaulle »

LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Frédéric Lemaître Michel Winock est un historien, spécialiste de l’histoire contemporaine et notamment des idées politiques. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels La Droite, hier et aujourd’hui (Editions Perrin, 2012). Il publie, le 9 mars, La France républicaine (Editions Robert Laffont, « Bouquins », 1 280 p., 32 €).

« La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal » Boris Cyrulnik et Tzvetan Todorov, deux intellectuels, deux observateurs engagés de nos sociétés, dialoguent sur la capacité des individus à basculer dans la « barbarie » ou bien à y résister.

« La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal »

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Tzvetan Todorov est historien et directeur de recherche honoraire au CNRS. Tous deux ont traversé l’époque de manière singulière. Tous deux sont devenus des penseurs plébiscités et des observateurs engagés de nos sociétés. Insigne de reconnaissance. L’humble André Salvat, héros de la Libération mort le 9 février, était grand officier de la Légion d’honneur, mais n’est jamais devenu grand-croix, à la différence de certains « usurpateurs ».

Insigne de reconnaissance

Son authentique héroïsme méritait bien un petit « In memoriam ». LE MONDE | • Mis à jour le | Par Benoît Hopquin André Salvat est mort jeudi dernier à Perpignan. Pipe cassée, chandelle mouchée, à l’âge méritoire de 96 ans. A bout de souffle, à bout de vie, à bout d’envie, sans doute, il s’est éteint comme on s’esquive, sur la pointe des pieds. Quelle injustice ! John Glenn, premier Américain à effectuer un vol en orbite autour de la Terre, est mort. A bord de la capsule spatiale « Friendship 7 », il avait succédé en 1962 au Soviétique Youri Gagarine, qui avait réussi l’exploit l’année précédente. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-François Augereau Avec la disparition, jeudi 8 décembre, de John Glenn à l’âge de 95 ans, les Etats-Unis viennent de perdre l’une des grandes figures de la conquête spatiale américaine. Pas la plus populaire d’entre elles, tant le cœur des Américains bat encore pour les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, disparu en août 2012.

François Hollande reconnaît « les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis » « Gare aux usages idéologiques de la résilience » Comment résister à la terreur ? Pour la sociologue Eva Illouz, le concept de « résilience » ne doit pas être utilisé pour faire accepter la violence de la société ultracompétitive. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Eva Illouz (sociologue et directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales) Par Eva Illouz, sociologue et directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales R. B. est née en Tchécoslovaquie, en 1933. En 1944, la Gestapo emmena ses deux parents. En 1967, après son divorce, elle reçut une bourse pour passer un diplôme de doctorant (PhD) dans une prestigieuse université américaine. Face au « roman national », les historiens montent au front.

Une jeune garde de chercheurs investit le débat public. Leur but : faire pièce au « roman national », vision monolithique et réactionnaire du pays. LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Julie Clarini Déjà 50 000 exemplaires sortis en trois semaines et trois réimpressions… C’est incontestablement un petit événement, déclenché par un ouvrage qui a rassemblé 122 historiens. Histoire mondiale de la France (Seuil, 800 pages, 29 euros) s’est hissé dans les meilleures ventes d’essais dès son lancement, se classant même, le jour de sa parution, juste derrière la réédition en couleurs de Tintin au pays des Soviets dans les commandes d’Amazon.

Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'Humanité 2017. Édito L'École a un rôle essentiel à jouer dans l'enseignement de l'histoire et la transmission des valeurs de la République auprès des élèves. Inscrit dans une dimension historique, l'enseignement de l'histoire des génocides revêt une finalité civique et répond à une obligation morale. « Barack Obama restera comme l’une des plus grandes figures de l’histoire américaine » Dans une communauté afro-américaine dont les leaders ont souvent été assassinés, le parcours du président sortant en fait l’une des plus grandes figures de l’histoire noire et américaine, explique le professeur de sociologie Michael Eric Dyson. En mer avec Marco Polo et Ibn Battûta. Un courant d’air frais souffle sur l’histoire de France. Deux ouvrages rompent avec le « roman national ». Rencontre symbolique entre Barack Obama et Shinzo Abe à Pearl Harbor.

Aux côtés du président américain, le premier ministre japonais a exhorté à « ne jamais répéter les horreurs de la guerre », soixante-quinze ans après l’attaque japonaise de la base navale américaine. Trois quarts de siècle après l’attaque de Pearl Harbor, Shinzo Abe et Barack Obama ont rendu hommage aux victimes de cette offensive qui précipita l’Amérique dans la seconde guerre mondiale, et fait l’éloge de la réconciliation, mardi 27 décembre. La loi d’amnistie des FARC validée par le Parlement colombien. Les auteurs de crimes contre l’humanité, de massacres et de viols ne bénéficieront pas de ce texte, prévu par l’accord de paix.

Le Parlement colombien a approuvé mercredi 28 décembre la loi d’amnistie des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), qui constitue la première étape de la concrétisation de l’accord de paix signé avec la guérilla et qui a été qualifiée d’« historique » par le président, Juan Manuel Santos. Le premier ministre japonais à Pearl Harbor, un hommage mais pas d’excuses. «En direct de Mediapart»: l'Histoire, un enjeu très politique! Bachar Al-Assad, une victoire à la Pyrrhus. « Les crimes perpétrés en Syrie depuis 2012 sont bien des crimes contre l’humanité » Les « rebelles » sont une catégorie qui n’intègre pas la liste des groupes pouvant être reconnus comme agressés et menacés de destruction, rappelle l’écrivaine, réalisatrice et journaliste Sylvie Matton. Par Sylvie Matton, écrivaine et réalisatrice Depuis des semaines, les commentaires médiatiques et politiques annoncent, à leur manière, le sacrifice inéluctable de la population d’Alep, martyrisée depuis cinq ans.

Aux victimes syriennes depuis 2012, et notamment à celles d’Alep, affamées et torturées sous un déluge de feu depuis la mi-novembre, peu importe de savoir si ce que le pouvoir de Bachar Al-Assad leur fait subir est un génocide, un crime contre l’humanité ou un crime de guerre. Lascaux 4, un fac-similé parfait. Quand Versailles était une fête. « La chute d’Alep, c’est la victoire de la propagande complotiste » En Russie, le répertoire des bourreaux qui dérange. Le sénateur Paul Vergès, figure politique de La Réunion, meurt à 91 ans. Le système électoral américain est injuste mais difficile à réformer. Le président Santos, Nobel d’une paix à venir. Sécu : « L’intérêt général, n’est-ce pas ce que devrait défendre un candidat à la présidence ? » Ségolène Royal critiquée pour son éloge sans nuances de Fidel Castro. Régis Debray : « Fidel Castro, flamme et cendres » Bernard Kouchner : « Notre romantisme a dû déchanter face à la dictature cubaine »

L’accord de paix avec les FARC ratifié par le Congrès colombien. En Autriche, Gertrude, survivante de la Shoah, met en garde contre l’extrême droite. Mort de Fidel Castro : « Ce qui reste de la révolution cubaine, c’est aujourd’hui sa répression » Dix formules légendaires de Fidel Castro. Ces 638 fois où la CIA a voulu se débarrasser de Fidel Castro. De Trump à Maradona et Bachar al-Assad, la mort de Fidel Castro fait réagir le monde entier. L’Amérique latine, bourbier des guérillas castristes. Ces intellectuels subjugués par le mythe Castro. Fidel Castro, l’intransigeant père de la révolution cubaine, meurt à 90 ans. L’extrême droite s’invite dans un manuel scolaire de collège. En images : un an après, les hommages rendus aux victimes du 13-Novembre.

Responsables politiques et anonymes commémorent les attentats du 13-Novembre. « La Sociale » : la Sécu auscultée sans modération. Comment définir le terrorisme ? Exposition : l’Histoire s’est d’abord écrite en Mésopotamie. 17 octobre 1961. L’adieu à Shimon Pérès rassemble tous les Israéliens. Israël. « Arrêtons de faire dire aux musulmans ce qu’ils ne pensent pas » Timothy Snyder revient sur les lieux de l’extermination. Quand Raphaël Glucksmann s’empare du récit national. François Hollande reconnaît « les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis »

Obama, président noir, inaugure le musée national afro-américain. Trump, Poutine, Marine Le Pen et Stefan Zweig. Tibet : la non-violence dans l’impasse. Les Etats-Unis condamnent les élections législatives en Crimée. Mara Goyet : « L’attention est un rempart contre la désolation » L’Afrique du Sud, armée de l’ombre de la bataille de la Somme. Camille Senon, survivante d’Oradour et militante insoumise. Hollande à Douaumont : « Aimons notre patrie mais protégeons l’Europe »

Barack Obama à Hiroshima : « Il y a 71 ans, la mort est tombée du ciel » Obama ne présentera pas d’excuses des Etats-Unis pour la bombe atomique à Hiroshima. Coquelicots d’Irak, épisode 54. Black M et la bataille de Verdun : retour sur une polémique. Destituer Dilma Rousseff « ne résoudra pas la crise profonde que traverse le pays »

Attentats à Bruxelles : « Qu’il y ait autant de gens en colère est très grave pour toute civilisation »