background preloader

Design thinking

Facebook Twitter

Les méthodes visuelles en design-thinking. La veille, l’exploration On l’a vu, la #méthode du design thinking se propose d’alterner des temps d’exploration et des temps de recentrage.

Les méthodes visuelles en design-thinking

La première phase est exploratoire. Jean-Patrick Péché nous propose de mener notre recherche dans des univers très différents. Il faut penser à plusieurs, mélanger les points de vue, rencontrer les usagers, des architectes, des gens du marketing, des scientifiques, etc. Design thinking : quelques méthodes d'animation d'ateliers collaboratifs - Partie 1. Design thinking : quelques méthodes d'animation d'ateliers collaboratifs - Partie 2. LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE. Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque.

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE

IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire !

Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par : L’objectif de ce kit est de vous présenter une nouvelle façon de travailler qui va vous permettre d’impliquer davantage vos usagers et de mieux répondre à leurs besoins. Ce kit est un prototype, une « V1 », et nous espérons qu’il y en aura beaucoup d’autres. L'innovation et la conduite du changement par le design thinking. Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque.

Qu’est-ce que le design thinking ?

Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture. Si vous avez vu le tag « Management » au bas de cet article vous vous apprêtez peut-être à aller voir ailleurs en imaginant un article super barbant. Mindmapping et Design Thinking. Dans un billet daté de juillet 2013, Philippe Boukobza souligne les corrélations entre design thinking et mindmapping : « Dans la Pensée Design, la pensée visuelle a un rôle essentiel.

Mindmapping et Design Thinking

Au coeur de la méthode de conception, dans le brainstorming, le dessin est un outil de dialogue, d'échange et de partage de la créativité. Il est également un moyen de cartographier la vision globale, par exemple avec la carte heuristique ». Cette comparaison est également reprise par Marco Bertolini qui évoque la présence d'éléments communs, à savoir « l'impact de l'esthétique, la réduction de la taille, le masquage de la complexité et le non-dit verbal, compensé par le visuel ». Pour mieux saisir la place de la cartographie mentale dans le processus de Design Thinking, revenons quelques instants sur ce que recouvre précisément ce concept : Une certaine complexité définitoire.

METHODCARDS FRENCH March 2014 m. 101reperes fr. Comment introduire le design thinking en bibliothèque ? Si vous avez lu mon billet sur le design thinking, vous vous sentez peut-être l’âme d’un designer ?

Comment introduire le design thinking en bibliothèque ?

Vous avez peut-être envie de créer des expériences utilisateur inédites ou de prototyper des services innovants ? En bref, vous avez envie d’avoir un ornithorynque dans votre établissement (je parle de la structure dédiée à l’innovation chez Mattel, pas de l’animal !) En même temps, vous vous demandez comment impliquer votre syndicaliste bougon dans une démarche constructive, comment mettre en place une unité dédiée à l’innovation en étant noyé sous le travail quotidien ou comment convaincre une tutelle frileuse d’investir dans une démarche expérimentale… Je reconnais qu’il s’agit d’obstacles de taille. Extrait par Nicolas Beudon. Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique.

Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches.

Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique

Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation). Sources. Comment le design thinking redonne du souffle à la conduite du changement ? Le Design Thinking pour les enseignants. Manuel design thinking. Design Thinking for Educators.

L'innovation et la conduite du changement par le design thinking. Rencontre avec Marie-Laure Habérard – l’innovation à la BM de Bordeaux. Dans nos profils de poste, on voit de plus en plus apparaitre des missions liées à l’innovation.

Rencontre avec Marie-Laure Habérard – l’innovation à la BM de Bordeaux

Il s’agit d’un phénomène assez facile à expliquer : les usagers sont de plus en plus demandeurs de nouveaux services et le numérique crée sans cesse de nouvelles opportunités. Par ailleurs, les métiers des bibliothèques sont traditionnellement axés sur le temps long des collections et sur les tâches répétitives qu’elles impliquent (catalogage, équipement, prêt-retour). La conjonction de ces deux facteurs (un climat propice à la nouveauté + un métier qui l’est moins) explique pourquoi l’innovation devient une fonction à part entière dans certains organigrammes.

C’est le cas à la bibliothèque municipale de Bordeaux où Marie-Laure Habérard est chargée des services innovants. Nicolas Beudon : Marie-Laure, tu es chargée de mission « services innovants » à la bibliothèque municipale de Bordeaux. Sur quelle base s’est effectué ton recrutement dans ce cas ? Exactement. Les étapes Du Design Thinking.

Dès que l’on parle de créativité, il ne faut pas s’attendre à trouver un process précis et scientifiquement validé qui permette à chaque fois de trouver l’idée géniale à laquelle personne n’avait pensé.

Les étapes Du Design Thinking

Pourtant, il existe un processus de réflexion/action suffisamment précis pour indiquer des points de passage obligés tout en restant suffisamment large pour s’adapter à divers champs d’applications. Passer de l’idée au produit, de la stratégie à la création de marque, du marketing au modèle économique, de la prospective à l’usage etc. Ce processus appelé en anglais “Design Thinking” (traduit trop littéralement en français par “Esprit Design”) a été développé à Stanford dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim. Contrairement à la pensée analytique, le “Design Thinking” est un ensemble d’espaces qui s’entrecroisent plutôt qu’un process linéaire avec un début et une fin.

Selon les travaux de Rolf Faste, les 7 étapes du Design Thinking sont : Design Thinking France.