background preloader

Neurosciences et pédagogie

Facebook Twitter

40583325. Intelligences multiples - Idées ASH. Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique.

Intelligences multiples - Idées ASH

Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov. Cela n’a pas pris en France. L’approche pédagogique du mieux-apprendre s’appuie sur quelques principes clés : L’importance de l’environnement d’apprentissage (environnement physique, mental, émotionnel, social). La notion de plaisir : L’effort imposé doit être évité. Les images mentales : Elles sont un outil très puissant que les enfants perdent de nos jours du fait qu’on leur apporte trop d’images. Cerveau, gestes mentaux et styles d'apprentissage?

40583325. Comment la méditation modifie le cerveau. Dans ce numéro L'essentiel - La méditation, dont il existe diverses formes, s'est répandue dans le monde laïc.

Comment la méditation modifie le cerveau

Elle est notamment pratiquée dans les hôpitaux et les écoles. - Elle produit plusieurs effets bénéfiques sur le plan psychologique. Par exemple, les pratiquants contrôlent mieux leur attention et sont moins sensibles au stress. Imbert intention et neurones. Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon - Equipe DYCOG. Lattention est le processus de slection, dactivation et de facilitation de certains rseaux de neurones au dpend des autres.

Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon - Equipe DYCOG

Ce processus peut tre dclench de manire rflexe, par un stimulus externe ou interne, ou bien se dvelopper sous forme dun contrle endogne par le systme excutif, exerant son influence sur le cerveau depuis le lobe frontal. Je mintresse particulirement ce deuxime aspect. Je crois quil existe pour chaque activit, quil sagisse de lire un article, de retourner un service au tennis, dcouter un cours de maths, parler un ami ou simplement manger un bon repas, des tats attentionnels optimaux, au cours desquels lattention ajuste finement lquilibre entre les automatismes du cerveau pour parvenir une grande efficacit et une grande qualit dexprience et de ressenti, accompagnes dune sensation deffort minime. Cette conviction a motiv mes recherches tout au long de ces quinze dernires annes.

Carte mentale de notre cerveau. Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit. Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit 1) Parler de nos mémoires plutôt que de la mémoire La mémoire est ce qui reste de nos apprentissages.

Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit

C'est la trace concrète qui en est conservé dans nos réseaux de neurones. La mémoire n'est pas pour autant un concept unifié. Notre cerveau possède différents systèmes de mémoire spécialisés. Apprentissage : le cerveau est comme une forêt! Que se passe-t-il dans la tête d’une personne qui apprend?

Apprentissage : le cerveau est comme une forêt!

Comment une meilleure connaissance du fonctionnement du cerveau peut-elle aider un enseignant à améliorer sa pratique? Cet article rédigé par Steve Masson, professeur à l’UQAM, porte sur les récentes avancées de la science quant à la façon dont l’apprentissage modifie la structure du cerveau d’une personne. Le spécialiste de la neuroéducation explique en quoi ces découvertes sont pertinentes pour les pédagogues. Sur le plan cérébral, qu’est-ce qu’apprendre? Apprendre, c’est établir de nouvelles connexions entre les neurones du cerveau. Au départ, il est difficile pour l’apprenant de se déplacer d’un point à un autre dans la forêt.

Le cerveau dans la main, une animation pour aider les enfants à gérer leurs émotions. Cerveau et pédagogie : Des principes réellement soutenus par la science. En seconde partie de sa présentation lors du symposium « La persévérance scolaire – Ce que la neuroscience peut nous enseigner », organisé par l’Association canadienne d’éducation (ACE) », le Dr Steve Masson a énoncé des principes neurologiques aux réelles retombées positives en éducation.

Cerveau et pédagogie : Des principes réellement soutenus par la science

Après avoir secoué les conceptions et défait les neuromythes en éducation (voir notre article d’hier), Steve Masson a énuméré des principes pédagogiques en lien avec le fonctionnement du cerveau qui, pour leur part, sont effectivement soutenus par la science. Activer ses neurones de façon régulière Le premier se nomme « l’activation neuronale répétée ». « Lorsqu’on apprend, le cerveau change », résume le chercheur, en faisant référence à la plasticité du cerveau. Il illustre le tout avec l’analogie de la forêt. « Si on emprunte souvent le même sentier dans la forêt, un chemin se développe et on y circule plus facilement.

Étudier plus souvent, moins longtemps D’autres principes validés. Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit. Echec scolaire : quel mécanisme cérébral ? (Voir la 2ème partie du dossier pratique) Prenons l’exemple d’un élève qui, depuis longtemps, est en échec scolaire.

Echec scolaire : quel mécanisme cérébral ?

Il a le sentiment qu’il ne sait rien et qu’il n’a aucune qualité. Le jour de l’examen, il est certain qu’il ne pourra jamais réussir. Il est battu d’avance. Comment intégrer la neuroéducation en classe pour de meilleurs apprentissages des élèves ? Avec Marie Soulié, une enseignante précurseur et référente en France de la classe inversée « C’est au cours d’un stage auquel j’ai participé proposé par Eric Gaspard dans l’académie de Montpellier, que j’ai commencé à réfléchir à la neuroéducation ».

Comment intégrer la neuroéducation en classe pour de meilleurs apprentissages des élèves ?

Le programme d’Eric Gaspard sur la neuroéducation s’appelle Neurosup. Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés. Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés ?

Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés

Conférence de Catherine Belzung, docteur en neurosciences, professeur à l’université François Rabelais de Tours, présentée par l'Espace Mendès France. Maison des sciences et des techniquesEspace Mendès France1, place de la Cathédrale, BP 8096486038 Poitiers cedexFranceTél.: 05 49 50 33 00Fax: 05 49 41 38 53 Le stress est une expérience quotidienne dans nos sociétés industrialisées et est l’un des facteurs impliqués dans l’étiologie de nombreuses maladies, comme par exemple la dépression majeure. Cette conférence s’intéressera aux modifications qui surviennent dans le cerveau lorsqu’un sujet est placé dans une situation de stress, et détaillera également les altérations qui surviennent une fois que le sujet n’est plus capable d’y faire face comme par exemple dans les états dépressifs.

Pour ne pas pénaliser lors des évaluations - Dix Sur Dys. Ø Veiller à la présentation : · Textes clairement identifiés dans un cadre pour les différencier des questions.

Pour ne pas pénaliser lors des évaluations - Dix Sur Dys

Neurosciences. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Neuro-droitiers et surdoués : de la préférence à la performance. Richard Florida est connu pour avoir annoncé l’avènement de la classe créative dans un monde en recherche constante d’innovation. Selon lui, la classe créative représente environ 30% de la population. Hugues Duffau: "Le cerveau se répare lui-même". Son souci de la discrétion frise la pathologie.

On ne voit jamais le Pr Hugues Duffau, en dehors des 40 congrès internationaux où il est invité chaque année à exposer ses travaux sur le cerveau. Il n'aime pas, dit-il, "jouer les vedettes". Ce chirurgien de 47 ans a pourtant imposé dans le monde entier sa technique époustouflante consistant à retirer les tumeurs du cerveau sans endormir les patients, mais il se refuse à "parader" dans les couloirs du CHU de Montpellier en compagnie du photographe de L'Express. Il prend donc la pose dans son bureau, avec simplicité. Fier d'avoir reçu l'équivalent du prix Nobel en neurochirurgie, cet homme qui marche hors des sentiers balisés s'exprime d'une voix douce et égale. L'air de rien, il assène dans la prestigieuse revue Brain, à paraître en octobre, que la zone de la parole - la fameuse aire de Broca - n'existe pas. Je n'aurais pas osé en rêver. Neurosciences.

Neuroeducation

Les fonctions cognitives, cest quoi ? Le cortex cérébral Il est de plus en plus courant de lire l’expression « fonctions cognitives » dans des articles ou des livres car les avancées en termes de neurosciences ont participé à vulgariser des notions comme « fonctions cognitives », « fonctions exécutives », « fonctions supérieures du cerveau » ou encore « métacognition ».

La notion de « fonctions cognitives » reste assez floue et j’avais envie de l’éclaircir un peu car je l’utilise souvent sur le blog sans avoir pris le temps d’expliquer ce que ces fonctions cognitives recouvrent. Je m’appuie sur une conférence du Dr Guy Lacombe. Steve MASSON - « Mieux connaître le cerveau...? » Exploration du cerveau. Le cerveau humain est constitué d'environ 100 milliards de neurones capables d'établir chacun jusqu'à 10.000 connexions. Le nombre de connexions potentielles est donc astronomique: 1 million de milliards (10 puissance 15).

Le cerveau compte également des cellules gliales, en nombre 10 à 50 fois plus important que les neurones. Longtemps, on a cru qu'elles ne jouaient qu'un role subalterne en facilitant les échanges entre les neurones. Mais on a découvert récemment que ces cellules gliales établissent elles aussi des connexions, à la fois entre elles et avec les neurones. Leur rôle exact est encore méconnu mais on sait que le cerveau d'Einstein contenait un nombre très important de ces cellules gliales.

Cerveau et troubles neurologiques. Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon - Equipe DYCOG. L'aventure des neurosciences : des territoires de la recherche_aux défis de l'éducation. 4 informations à connaître par tous sur la manière dont le cerveau apprend. Connaître la manière dont le cerveau fonctionne est un gage pour des apprentissages efficaces. Je vous propose de répondre aux questions suivantes dans cet article, qui pourra aider à la fois les enseignants, les parents, les enfants et les adolescents à l’école et au moment des devoirs : 1.

Neurosciences et apprentissage. L'aventure des neurosciences : des territoires de la recherche_aux défis de l'éducation. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ?

De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre :

Travaux Mac Lean

Théorie intelligences multiples. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Maturana et Damasio. Hypersensibilité(s) VIDEO. Cerveau : découvrez la face cachée de vos émotions - 26 juin 2014. EMOTIONS. Le cerveau de l'apprenant. Voir le cerveau penser ! Le ventre, notre deuxième cerveau. France2 Les mystères du cerveau 1/5. Neurosciences. Cerveau et psycho. Entraînement cérébral et jeux cognitifs. 1.0 Apprendre.

Neurosciences. Le cerveau à tous les niveaux. Le cerveau à tous les niveaux. Brain Explorer. CorteX : Esprit critique et sciences - Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences.

Intelligence.