background preloader

Steve MASSON - « Mieux connaître le cerveau...? »

http://www.youtube.com/watch?v=V8Xjbb1CWVE

Related:  Neuro-éducationNeurosciencesneurosciences et enseignement

Mémoire Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Babylab du Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, Ecole Normale Supérieure, Paris Dès la naissance, les bébés doivent apprendre et comprendre le monde qui les entoure. Ils doivent apprendre à reconnaître leur environnement et les personnes de leur entourage, mais aussi apprendre leur langue, reconnaître les sons, les mots et savoir comment les combiner pour pouvoir communiquer et interagir avec les autres. Bien sûr nous savons que les bébés peuvent apprendre mais la rapidité avec laquelle ils apprennent est sidérante !

Cerveau et apprentissage — Enseigner avec le numérique La Fondation La main à la pâte publie en ligne le site satellite Cerveau et apprentissage dont l'objectif est d’éclairer les pratiques éducatives et d’inspirer les professionnels de l’éducation en ce qui concerne les fonctions cognitives. Cet espace web est conçu dans un esprit de partage de connaissances visant à rapprocher le monde de l’enseignement et le monde de la recherche. Il s'agit notamment, pour reprendre la présentation du site, de favoriser des échanges afin de développer une compréhension plus profonde et utile des mécanismes impliqués dans l’apprentissage, et de relier des contenus scientifiques théoriques (ce que les enseignants doivent savoir sur les fonctions du cerveau de l’enfant, sur son développement cognitif, sur l’apprentissage sans ou avec difficultés) à des activités à faire en classe. Le site met à disposition des acteurs de l’éducation trois types d’outils :

Neuromythes et enseignement De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c’est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau,. Ces neuromythes peuvent s’avérer problématiques pour la réussite des élèves, parce qu’ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d’enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. Le premier concerne les styles d’apprentissage, le deuxième est lié à la notion de« cerveau gauche et cerveau droit » et le troisième touche aux exercices de coordination visant l’optimisation du fonctionnement cérébral. Neuromythe 1 : Les élèves apprennent mieux lorsqu’ils reçoivent l’information dans leur style d’apprentissage préféré (ex. auditif, visuel ou kinesthésique).

6 règles d'or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones La production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d'après le Pr Pierre-Marie Lledo, qui s'est exprimé lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l'environnement.

Eduscol les intelligences multiples La théorie des Intelligences multiples d'Howard Gardner La notion d' « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l'Université de Harvard, Howard Gardner, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence. Il suggère que chaque individu dispose de plusieurs types d'intelligences, pour lesquelles il a naturellement une plus ou moins grande compétence. 5 neuromythes invalidés par les neurosciences Steeve Masson explique dans cette vidéo qu’il existe beaucoup de fausses croyances sur le cerveau qui sont en fait des neuromythes. 1. Les styles d’apprentissage Les recherche en neurosciences n’ont pas encore réussi à démontrer qu’il existe des styles d’apprentissage propres à chaque individu (auditif, visuel, kinésthésique). Aucun neuroscientifique ne peut affirmer que les apprentissages seront plus profonds et plus durables si un enseignant enseigne exclusivement en fonction du style d’apprentissage.

Bibliographie La bibliographie ci-dessous est en partie extraite d'un inventaire extrêmement détaillé et commenté à retrouver dans le numéro 527 des cahiers pédagogiques , de la bibliographie proposée par le Groupe de Recherches en Neurosciences Éducatives de l'U.C.O. sur son site et d'une bibliographie thématique fournie par le GRENE. Vous trouverez dans cette bibliographie : des ouvrages scientifiques de référence autour des questions des neurosciences, des sciences cognitives et de leur lien avec l'École,une sitographie,une filmographie,des activités et supports possibles pour les activités de classe,des ressources pour mettre en lien neurosciences et création,des émissions de radio et podcasts,les ressources (formations et site) des Savanturiers. Publications neurosciences / neurosciences éducatives "Neurosciences et pédagogie", Les Cahiers pédagogiques, n°527, Février 2016 "Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux", Dossier d’actualité veille et analyses IFÉ, n° 86, Septembre 2013

Nous avons 8 formes d’intelligence ? Faites-le Test ! En surfant par hasard sur le net je suis tombé sur un article très intéressant qui disait que nous avons 8 formes d’intelligence, je ne savais pas qui y en avait autant et bien tant mieux car il est à présent prouvé que chacun d’entre nous avons des compétences intellectuels entre l’intello qui s’isole dans la classe, le sportif qui fout rien en cour et la girl bavarde que tout le monde admire sans parler de ses groupies qui n’ont dieu que pour elle,… Il suffit donc de connaitre le domaine ou nous avons plus de compétences. Et bien c’est parti ! Culture général : Cette théorie des intelligences multiples vient d’un professeur de Harvard, Howard Gardner. Grace à ce génie nous savons que nous n’avons pas que 1 seule forme d’intelligence mais bien 8, Merci à toi ! Les 8 Formes d’intelligence :

Neurosciences et salle de classe : beaucoup de bruit, peu d’effets L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) annonçait en 2007 la naissance d’une science de l’apprentissage qui aurait pour parents les neurosciences et l’éducation. Si on arrivait à mieux comprendre comment fonctionne le cerveau, les enseignants pourraient alors adapter leurs pratiques pédagogiques. Évidemment, tout ça n’est pas si simple. C’est ce que nous expliquent Marie Gaussel et Catherine Reverdy, suite à la publication d’un dossier sur ce sujet. Nous nous sommes intéressées aux domaines éducatifs sur lesquels les neurosciences pouvaient avoir un impact : que se passe-t-il dans le cerveau quand on apprend à lire ? à parler ?

Apprendre à apprendre Nous vous proposons de vérifier l'hypothèse selon laquelle l'aptitude à apprendre s'acquiert et peut se construire grâce à des entraînements spécifiques. La perception, la mentalisation, la mobilisation de représentations, la mémoire, le traitement de l'information, la catégorisation sont autant d'opérations indispensables pour mener à bien n'importe quel apprentissage. Trop souvent l'élaboration mentale reste implicite, mystérieuse, enfouie au fond d'une boîte noire. Il s'agit donc d'apprendre à apprendre, d'entraîner les capacités intellectuelles des élèves et de leur permettre de développer des outils de pensée performants.

La mémoire et son optimisation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 17 février 2015 09:30 Le sommeil n’est que l’un des facteurs qui affectent notre mémoire. Celle-ci peut être définie comme l’ensemble des systèmes de projection des informations dans l’avenir. Comme le soulignent Schmidt et Bjork (1992), « l’objectif de l’apprentissage, dans la vie réelle, doit être de maximiser les performances futures et le transfert à des situations nouvelles. […] Les enseignants croient souvent que les facteurs qui maximisent la performance et la vitesse d’apprentissage pendant l’entrainement permettent d’atteindre ces deux objectifs.

Recherche - GRENE : Groupe de REcherche en Neurosciences Educatives Piloté par Pascale Toscani Composé de 35 membres, chercheurs, chercheurs associés (neurobiologistes, biologistes, psychologue, sociologue, pédagogues...) et enseignants de la maternelle au supérieur, ce groupe de recherche collaboratif école/université, a pour objectif général de favoriser l'intégration des neurosciences dans les apprentissages, dans un souci de transdisciplinarité.Le GRENE prend en compte les savoirs des enseignants de l'école, du collège et du lycée ainsi que ceux des chercheurs pour un co-développement d'un savoir nouveau : les neurosciences éducatives. S'appuyant sur les résultats des recherches en neurosciences, les membres du GRENE travaillent sur les transpositions didactiques et pédagogiques possibles de ces connaissances neuroscientifiques, pour les équipes d'enseignants.Cette collaboration a pour objectif de réfléchir à l'école du futur. Pascale TOSCANI, maître de conférences UCO - Angers from Scenarii on Vimeo.

Related: