background preloader

Steve MASSON - « Mieux connaître le cerveau...? »

Related:  Apprendre à apprendre NeurosciencesNeurosciences et éducation

Sciences cognitives à l'Ecole: attention aux neuromythes Le cerveau est l’un des systèmes les plus complexes de l’univers, dont la compréhension s’amorce à pas lents, en dépit du travail considérable de recherche scientifique, qui s’effectue selon des règles expérimentales strictes : hypothèses, panels significatifs, paramètres isolés, groupes témoins, résultats corroborés.Or, qui n’est pas tenté de parler de son cerveau, du cerveau ? Des impressions et ressentis parfois trompeurs qui occultent derrière des affirmations simplistes une réalité complexe.L’enjeu actuel est trop grand dans le monde de l’éducation, l’attractivité que présentent les neurosciences est trop forte, pour ne pas tomber dans ces croyances imprécises ou erronées, et pour exiger de soi-même une attitude de vigilance et de rigueur de connaissances. Chassons les fausses rumeurs et autres neuromythes. Développement Les enseignants et les formateurs ont la responsabilité première d’intervenir sur la plasticité cérébrale des apprenants. Quelques exemples de fausses croyances

France Inter La pédagogie vue par les neurosciences 2018 Comment améliorer les méthodes d’enseignement en s’appuyant sur les mécanismes cérébraux d’apprentissage décrits par les neurosciences? Lire, écrire, compter… D'après Olivier Houdé, on éduque encore trop souvent aujourd’hui sans bien connaître les mécanismes internes du cerveau. Pourtant, depuis quelques années, les sciences cognitives s’intéressent tout particulièrement à la façon dont notre cerveau apprend. Grâce aux neurosciences, en particulier l’imagerie cérébrale, il existe aujourd’hui une véritable science des apprentissages, que l'on appelle la « neuropédagogie ». Quels sont les résultats les plus actuels des sciences du cerveau ? Comment les éducateurs peuvent-ils s’en emparer ?

Tips et tops pour mieux apprendre et enseigner | [Lab]map Par ElenaXLII La main à la pâte reçu une belle visite : Philippe Nicolas « enseignant-trappeur », ses complices Mme Marguerite Loth et M. René Schild, PDG, de l’entreprise KSB. Et un accompagnateur d’exception: Jacques Moreau, scientifique, biologiste, explorateur polaire, … Ils ont débarqué avec une maquette géante de Gennevilliers, de la glace, beaucoup d’enthousiasme et… leurs projets de « saventure » … Lire la suite L’aventure des glaces Par ElenaXLII Aujourd’hui à La main à la pâte nous avons accueilli Valérie Grembi, du Cartable Fantastique. Par ElenaXLII Samedi j’ai été invitée au Palais de la Découverte pour une table ronde: thème Regards croisés sur l’esprit, la pensée. Par ElenaXLII La pensée critique est au centre du développement de la logique de l’argumentation valide qui voit le jour en Grèce avec Aristote et les Sceptiques, des règles pour la direction de l’esprit de Descartes, de l’accent sur les faits et le raisonnement de Hobbes. Par ElenaXLII Vous vous souvenez?

France Culture Cinq idées que défend Stanislas Dehaene 2018 Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a annoncé l’instauration d’un conseil scientifique, chargé d’étudier les disciplines enseignées à l’école, ainsi que le contenu des formations enseignantes ou des manuels scolaires. Il a nommé à sa tête Stanislas Dehaenne, neuroscientifique de renom, devenu incontournable dans le champ de la psychologie cognitive. Globalement bien accueillie, la nouvelle de l'arrivée de ce spécialiste du cerveau à la tête du Conseil scientifique n'en a pas moins inquiété une cinquantaine de chercheurs, préoccupés à l'idée d'une OPA des neurosciences sur la pédagogie dans l'éducation nationale. Psychologue cognitif et neuroscientifique, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire de psychologie cognitive expérimentale, membre de l'Académie des Sciences, chercheur au centre NeuroSpin, Stanislas Dehaene est aujourd'hui considéré comme un des grands spécialistes des neurosciences. 1. "Comment je peux savoir de quoi vous êtes conscient ? Écouter 2.

Réussite scolaire et estime de soi Comment développer, cultiver et même restaurer la confiance en soi, facteur-clé de la réussite scolaire ? Il existe pour cela de nombreuses petites techniques pédagogiques ou relationnelles, peu coûteuses, dont l’efficacité est attestée par de nombreuses expériences en psychologie sociale. Peut-on voir dans les échecs scolaires le reflet d’une faible estime de soi ? Quand la confiance invite à la performance Sous des appellations variées, la plupart des conceptions actuelles de la motivation partagent l’idée selon laquelle la confiance en nos capacités à agir efficacement joue un rôle crucial dans notre engagement et nos performances. Comment restaurer la confiance ? Il n’empêche, la relation entre confiance et performance est bien établie chez des élèves de tous âges, même si elle reste d’amplitude modérée. L’enfer, c’est les autres Mais comment redonner confiance à des élèves en échec ou en difficultés d’apprentissage ? La force du message L’art d’accroître son estime de soi (1) H.W.

France Culture - Le cerveau et l'éducation 2014 Le Sens des Choses propose une série spéciale sur les perspectives vertigineuses ouvertes par les progrès les plus récents et à venir des neurosciences et des sciences cognitives. Qu'est ce que la vie mentale et comment ça marche ? Pour y répondre, Jacques Attali et Stéphanie Bonvicini reçoivent une quinzaine des meilleurs spécialistes français qui apportent leur éclairage dans les domaines de la conscience et de l'inconscience, de la mémoire et de la décision, du sommeil et des rêves, des émotions et de la dépression, du langage et des apprentissages, de la musique, de l'éducation ou encore de l'intelligence artificielle. Invité : Aldo Naouri a exercé la pédiatrie en cabinet à Paris pendant près de 40 ans.

Quels types d'attention? Activités pratiques autour de la concentration, de la distraction, du multi-tâche, du contrôle exécutif, de la vigilance 1. L'attention sélective, la concentration Objectif L'objectif de cette activité est d'introduire les élèves à la notion d'attention, en tant que concentration volontaire sur une tâche. Compter, se concentrer Cette séance utilise une courte vidéo pour susciter le questionnement des élèves. L'enseignant demande aux élèves de trouver d'autres exemples d'activités qui demandent une grande concentration (pratiquer un sport, jouer, regarder un film, faire des mathématiques, lire ...), qui peuvent faire oublier tout ce qui se passe autour de nous, ou rendre difficile de prêter attention à autre chose. 2. L'objectif de cette activité est d'introduire les élèves à un autre aspect de l'attention, l'attention capturée par des événements extérieurs, qui nous distrait de la tâche en cours. Un bruit dans la nuit... 3. Objectifs Faire plusieurs choses en même temps: est-ce possible? Faire plusieurs choses en même temps: que cela peut être difficile! Fiche 1 Poussent des lilas blancs au parfum délicat. Notes 4.

France Culture - Qu’est-ce qu’apprendre ? Stanislas Dehaene propose d'aborder le processus de lecture sous l'angle des neurosciences. Une telle approche permet d'éclairer d'un jour nouveau cette activité propre à l'homme, que la plupart des adultes accomplissent le plus naturellement du monde, et dont l'apprentissage est crucial.Avec Stanislas Dehaene, neuroscientifique, chercheur au laboratoire de Neuroimagerie cognitive à NeuroSpin à Saclay et professeur au Collège de France titulaire de la chaire de psychologie cognitive. Il a reçu le Grand prix INSERM le 2 décembre. Il est notamment l'auteur de Apprendre à lire (2011), Les Neurones de la lecture (2007), La Bosse des Maths (1996). Entretien par Caroline Broué, Antoine Mercier et en compagnie de Philippe Mangeot , enseignant de littérature française en classe préparatoire et membre du comité de rédaction de la revue Vacarme . Stanislas DEHAENE : « Le laboratoire dispose des machines qui permettent de voir le cerveau en activité. L’espèce humaine est la seule qui enseigne.

Qu'est-ce qu'une carte mentale ? Retrouvez d’autres exemples ici. La terminologie carte mentale est directement traduit de l’anglais Mind map. On utilise également le terme de carte heuristique, carte d’idées, carte cognitive pour évoquer cette méthodologie. La carte mentale permet d’organiser un contenu d’information non plus de manière linéaire mais sous la forme d’un diagramme constitué d’un noyau central (une thématique) d’où partent de multiples prolongements correspondant à d’autres niveaux d’informations associées à ce thème central. Ce schéma est « supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. » Tony Buzan, psychologue britannique a développé les usages de ce concept depuis les années 70. Les usages pédagogiques possibles de la carte mentale : Découvrez ici des tutoriels pour utiliser le logiciel de conception de carte mentale :Freemind Pour aller plus loin :

Ifé - Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux n° 86, septembre 2013 portrait Auteur(s) : Gaussel Marie et Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Les débats houleux entre neurosciences et éducation existent depuis quelques décennies, mais prennent un nouveau tournant depuis les progrès considérables faits en imagerie cérébrale. Vous trouverez dans ce dossier, légèrement différent de sa forme habituelle, des renvois vers des articles de blog qui nous ont permis d'approfondir des aspects techniques et d’illustrer nos propos : Abstract : At the crossroads between brain research and educational research, educational neurosciences invite themselves in the classroom. Pour citer ce dossier : Gaussel Marie et Reverdy Catherine (2013). Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans le blog : ' Éduveille'

Utilisez la PNL en entretien Découvrir votre personnalité à partir de vos agissements : la méthode américaine fournit quelques clés pour maîtriser votre comportement en entretien... et mieux connaître votre interlocuteur ! Vous êtes en train de chercher un emploi et vous préparez votre prochain entretien d'embauche ? Votre interlocuteur aussi. Face à vous, le recruteur dispose d'un batterie d'outils - tests de connaissance, test psychologiques, script d'entretiens etc. En particulier, il a probablement au moins quelques notions de PNL, programmation neuro linguistique, qui lui permettront de vous évaluer au-delà du simple contenu de vos réponses à ses questions. La PNL ? Mais si le recruteur est capable de lire en vous, la technique ne lui est pas réservée : d'une part, il vous est possible de caler vos comportements pour mieux marquer tel ou tel trait de caractère - ou en masquer d'autres - et la PNL vous offre également la possibilité de décrypter le recruteur et donc de mieux vous adapter à sa personnalité.

Introduction à la neuroéducation I. Qu’est-ce que la neuroéducation ? Les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux et du fonctionnement du cerveau, depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental. Elles ont désormais un statut interdisciplinaire, et voient leurs découvertes ou avancées exploser depuis 15 ans, grâce notamment aux progrès technologiques d’imagerie cérébrale (dont l’IRM fonctionnel, pour le plus connu). La neuroéducation est le mariage entre les neurosciences et les sciences de l’éducation. Cette discipline est reconnue officiellement ; encouragée par un rapport de l’OCDE (publié en 2007 et intitulé : "comprendre le cerveau : naissance d’une science de l’apprentissage") ; enseignée dans des universités prestigieuses comme Harvard ou Cambridge ; se trouve déjà développée dans des pays pionniers en éducation, comme la Finlande ou le Québec. La neuroéducation a une utilité bien au delà du seul système scolaire puisque l’on réfléchit avec le même cerveau hors de l’école ! II. 1.

projet de neuroéducation Formation profs sur une journée (6H) : Lycée Bichat - Lunéville (54)-juin 2010 Collège Bichat - Lunéville (54) - février 2011 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38) - avril 2011 Collège Cassin-Eloyes (88)-décembre 2011 Collège Buvignier-Verdun (55)-décembre 2011 Collège Demange-Boulay (57)-janvier 2012 Lycée Callot-Vandoeuvre (54)-janvier 2012 Collège Callot-Vandoeuvre (54)-janvier 2012 Collège Theuriet-Bar le Duc-(55)-janvier 2012 Collège Verlaine-Malzéville (54)-janvier 2012 Collège Les Avrils-Saint Mihiel (55)-janvier 2012 Lycée Eiffel-Talange (57)-février 2012 Collège Carles-Ancerville (55)-février 2012 Collège Pasteur-Faulquemont (57)-mars 2012 Collège Prouvé-Laxou (54)-mars 2012 Collège Ferry-Briey (54)-mars 2012 Lycée Mayer-Creutzwald (57)-avril 2012 Lycée Saint-Exupéry-Fameck (57)-avril 2012 Collège Armand-Nancy (54)-mai 2012 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38)-mai 2012 Collège Curie-Fontoy (57)-juin 2012 Lycée Reiser-Longlaville (54)-juin 2012 Internat d'Excellence- Montpellier (34)-juillet 2012

Related: