background preloader

Infos Intox

Facebook Twitter

Attaques à Paris : huit intox qui circulent sur le web. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Etat d'urgence, écoles fermées, manifestations interdites : la France est en état de choc, samedi 14 novembre, au lendemain des attentats les plus meurtriers de son histoire.

Attaques à Paris : huit intox qui circulent sur le web

Parmi les informations qui circulent il y a les officielles. Et celles qui sont erronées. Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent. Le RAID n’est pas intervenu en Alsace, quatre policiers n’ont pas été tués et l’extrême droite n’a pas incendié la « jungle » de Calais… Le point sur les fausses rumeurs à ne pas diffuser.

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent

Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence.

Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués. CB_NEWS_Casemesurelesrumeurs. D4-3 evaluer ka qualité et la pertinence de l'information. Déconstruire les rumeurs et la désinformation. Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT. Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux.

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT

Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : Désinformation : rumeurs, fake, théories du complot. Fiabilité et qualité des sources. Infopollution : hoax, fake, rumeurs, théories du complot...

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux. Par Grégoire LEMARCHAND La police prend position aux abords d'un des restaurants parisiens attaqués le 13 novembre après un mouvement de foule déclenché par de fausses rumeurs, deux jours après les attentats (AFP / Dominique Faget) PARIS, 18 novembre 2015 – Sur les réseaux sociaux, les attentats du 13 novembre à Paris ont déclenché une tempête encore plus folle que celle qui s’était déchaînée en janvier, lors des attaques sanglantes contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher.

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux

L’heure tardive, le fait que les événements se soient produits simultanément à plusieurs endroits de la ville ont contribué à faire enfler les rumeurs en tout genre. Les décodeurs : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris. C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris

Non, cette femme n'a pas échappé à trois attentats La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. Rubrique Libération Desintox. Évaluation site web.