Blogs

Facebook Twitter

L'alambic numérique. Fil ABES. Boudons les catalogues des gros éditeurs cadenassés par des DRM. La colère monte au sein des bibliothèques américaines suite à l’affaire HarperCollins qui décident de mettre la pression en appelant notamment au boycott de l’éditeur.

Boudons les catalogues des gros éditeurs cadenassés par des DRM

Les bibliothèques publiques françaises doivent suivre le mouvement et clairement bouder les catalogues des – gros – éditeurs qui offrent des ebooks scandaleusement cadenassés par des DRM. La déclaration des droits numériques du lecteur nous rapelle tout ce que les DRM empêchent : La possibilité de conserver, archiver et transférer les oeuvres acquises.La possibilité de créer un exemplaire papier d’un titre dans sa totalité.Les livres numériques doivent être proposés dans un format ouvert.Le lecteur doit avoir le choix du matériel depuis lequel il accède aux livres.La garantie que les informations concernant le lecteur restent privées.Traduction proposée par ebouquin Il y a quelques semaines j’écrivais :

Idoc. Déjà, lorsque j'étais étudiante en 2001, nous apprenions à quel point le phénomène de concentration du marché éditorial mettait en péril la diversité culturelle dans le monde du livre. Les essais d'André Schiffrin, entre autres, sont les plus emblématiques : L'édition sans éditeurs (1999), Le contrôle de la parole (2005), L'argent et les mots (2010). Depuis 2010, une initiative latinoaméricaine permet de mettre l'accent sur ce phénomène. Tous les 21 septembre : El Día B, "le jour B" en français, est un nouveau rendez-vous de lutte pour la "bibliodiversité" (notion développée par des éditeurs chiliens en 1990 : Cf l'article d'Emma Sorbier sur le site des étudiants Master Monde du livre d'Aix-en-Provence).

Voici une vidéo "sans paroles" (un avantage à l'international) qui en fait la publicité.L'idée : plus il y a de diversité dans l'édition, plus le lecteur a de possibilités de trouver "le livre" qui l'intéresse ! Lirographe. Touti Frouti. Bambou. Davidolib. La bibliothèque apprivoisée. Passion des livres. Projet de loi Hadopi : la proposition de “portail blanc” en bibliothèque devrait nous faire voir rouge !

Vu sur le site Numérama, mardi dernier A l’occasion de son audition par la commission des lois et des affaires culturelles, Christine Albanel a sorti de son chapeau une idée qui en dit long sur la vision qu’a le gouvernement d’Internet.

Projet de loi Hadopi : la proposition de “portail blanc” en bibliothèque devrait nous faire voir rouge !

Pour éviter que les accès Wi-Fi ne puissent être utilisés pour pirater des oeuvres sur Internet, la ministre de la Culture a proposé que les accès publics soient configurés comme des "portails blanc". "L’Hadopi pourra enjoindre (les gestionnaires d’accès Wi-Fi publics) de prendre des mesures prétentives", a ainsi rappelé la ministre de la Culture et de la Communication. Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues.

Technothécaire. Bibliothèque = Public. L'Archivit?cairaliste. Le blog d'un maître de conférence en sciences de l'information. Bibliobsession.