background preloader

Gestion de crise

Facebook Twitter

Les principales mesures du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire. Au bout d’une semaine agitée et d’ultimes tractations entre députés et sénateurs, le Parlement a définitivement adopté, samedi 9 mai dans la soirée, la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet face à l’épidémie due au coronavirus.

Les principales mesures du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire

Coronavirus en direct : Suivez l’évolution de la situation dans notre live A moins de quarante-huit heures du début du déconfinement, un dernier vote de l’Assemblée nationale – 450 voix pour et 84 contre – a permis de valider ce texte sensible. Peu auparavant, le Sénat à majorité de droite avait donné son feu vert par 252 voix pour, dont celles des Républicains (LR), contre 87. Le président Emmanuel Macron a déjà annoncé qu’il saisirait lui-même le Conseil constitutionnel pour contrôler cette loi, dans l’idée que le texte soit promulgué dimanche soir, alors que les oppositions s’inquiètent des restrictions en matière de libertés publiques.

Moyens exceptionnels jusqu’au 10 juillet. Loi d'urgence sanitaire : officiellement prolongée jusqu'au 10 juillet. L'épidémie de Covid-19 restant active en France, l'état d'urgence sanitaire est officiellement prolongé jusqu'au 10 juillet 2020.

Loi d'urgence sanitaire : officiellement prolongée jusqu'au 10 juillet

Système de suivi des malades et "cas contacts", quarantaine et isolement des voyageurs... Qu'est-ce que l'état d'urgence sanitaire ? L'état d'urgence sanitaire est une mesure exceptionnelle pouvant être décidée en conseil des ministres en cas de catastrophe sanitaire, notamment d'épidémie, mettant en péril la santé de la population.

Qu'est-ce que l'état d'urgence sanitaire ?

L'état d'urgence est déclaré la première fois par décret en conseil des ministres sur le rapport du ministre chargé de la santé pour une durée maximale d'un mois. Le décret détermine la ou les circonscriptions territoriales dans lesquelles il s'applique. Les données sanitaires sur lesquelles s'appuie le décret sont rendues publiques.

Au-delà d'un mois, sa prorogation doit être autorisée par la loi. Loi d'urgence sanitaire : officiellement prolongée jusqu'au 10 juillet. Prime aux soignants du Covid-19 : montant, versement, pour qui ? Les soignants qui ont participé à la lutte contre l'épidémie du coronavirus vont percevoir une prime, y compris dans les EHPAD et pour certains étudiants en médecine.

Prime aux soignants du Covid-19 : montant, versement, pour qui ?

De quel montant ? Chômage partiel et coronavirus : définition, conditions et indemnisation. Lors d’une allocution télévisée prononcée le 12 mars 2020, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un mécanisme « exceptionnel et massif » de chômage partiel applicable pour toutes les entreprises confrontées à la crise du coronavirus, quelle que soit leur taille. « Nous n’ajouterons pas aux difficultés sanitaires la peur de la faillite pour les entrepreneurs, l’angoisse du chômage et des fins de mois difficiles pour les salariés », a martelé le président de la République.

Chômage partiel et coronavirus : définition, conditions et indemnisation

Fiche Activité partielle - chômage partiel. Dispositif exceptionnel d’activité partielle publié le20.04.20 mise à jour15.07.20 L’activité partielle est un outil au service de la politique publique de prévention des licenciements économiques qui permet à l’employeur en difficulté de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés.

Fiche Activité partielle - chômage partiel

Elle est encadrée par les articles L. 5122-1 et suivants et R. 5122-1 et suivants du Code du travail. Ce dispositif a montré toute son efficacité pour soutenir l’emploi en période de baisse d’activité. Épidémie Covid-19 -Chômage partiel : quels seront mes revenus ? Afin d'éviter les licenciements résultant de la baisse d'activité dans le contexte de l'épidémie du Covid-19, le dispositif d'activité partielle a été modifié.

Épidémie Covid-19 -Chômage partiel : quels seront mes revenus ?

Désormais l'allocation versée par l'État est proportionnelle à la rémunération des salariés placés en activité partielle, dans la limite de 4,5 fois le Smic. Elle s'établit à 84 % du salaire net avec un plancher calculé sur la base de 8,03 € par heure. Des salariés qui en étaient exclus peuvent désormais bénéficier du chômage partiel. Coronavirus : les aides aux entreprises LégiFiscal. ​Les mesures fiscales ¶ ​Report possible des impôts directs ¶ Conformément aux annonces du Président de la République, l’administration fiscale accorde sans justification nécessaire des délais de paiement pour les impôts directs : acomptes d’impôt sur les sociétés, taxe sur les salaires et acomptes de CFE et de CVAE.

Coronavirus : les aides aux entreprises LégiFiscal

Un report de paiement est accordé pour une durée de 3 mois sur simple demande. L’administration fiscale a mis en ligne un modèle disponible à l’URL suivante : Comment bénéficier de l'aide de 1 500€ du fonds de solidarité ? COVID-19 : le Gouvernement annonce le versement d’une aide exceptionnelle de solidarité aux foyers les plus modestes. Olivier Véran Ministre des Solidarités et de la Santé Julien Denormandie Ministre chargé de la Ville et du Logement Christelle Dubos Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé La crise épidémique pèse lourdement sur les conditions de vies des personnes modestes, et en particulier des familles.

COVID-19 : le Gouvernement annonce le versement d’une aide exceptionnelle de solidarité aux foyers les plus modestes

D’une part certains ménages font face à des dépenses plus importantes du fait du confinement ou à des difficultés à subvenir à leurs besoins les plus essentiels. L’absence de cantine quasi-gratuite fait par exemple supporter à de nombreuses familles une charge financière supplémentaire pour faire déjeuner leurs enfants, alors que le recours à l’aide alimentaire est parfois devenu difficile. D’autre part ces ménages ont pu voir leurs revenus diminuer du fait de la situation épidémique.

Quelles aides pour les entreprises impactées par le Covid-19 ? Afin de faire face à l’épidémie du "Coronavirus COVID-19" et ses conséquences sur l’économie française, le gouvernement ainsi que d'autres acteurs ont annoncé un certain nombre de mesures visant à aider les entreprises fortement impactées.

Quelles aides pour les entreprises impactées par le Covid-19 ?

Ces mesures visent à soutenir et accompagner les entrepreneurs en difficulté, plusieurs solutions sont mises en place : Economie.gouv.fr. Les Français voudront faire plus de télétravail après le confinement. "Après le 11 mai, il faut maintenir le télétravail dès que possible", a annoncé Edouard Philippe lors de son allocution de dimanche. Un appel à la responsabilisation des entreprises et des Français pour contenir encore la crise du coronavirus. Ces derniers sont d’accord : un sondage (*) mené par Deskeo, premier opérateur de bureaux flexibles en France, révèle que 62 % des sondés voudront faire plus de télétravail après le confinement. On ne perd plus son temps dans les transports "Notre premier sondage réalisé après quelques jours de confinement nous indiquait que les trois quarts des Français en télétravail forcé regrettaient déjà leurs bureaux.

Comme les écoles et crèches sont fermées, se retrouver toute la journée avec les enfants n'est pas simple. Coronavirus : «le télétravail toujours privilégié après le 11 mai», selon Philippe. Télétravail : le coronavirus lui donne un vrai coup d'envoi. Coronavirus : télétravail, la règle impérative pour tous les postes qui le permettent - Éditions Tissot. Coronavirus : pourquoi le télétravail explose pendant pendant la crise sanitaire. Ce sont des chiffres qui ne trompent pas en cette période de crise sanitaire. Une enquête réalisée par l'Association Nationale des DRH, qui a interrogé ses membres pour savoir comment les entreprises traversent cette crise, montre que le télétravail explose partout en France, au point d'évoquer une "année de l'expérience forcée du télétravail".

Pour preuve, on est sorti des grèves contre la réforme des retraites, en décembre dernier, avec 28% de personnes qui travaillaient depuis chez elles et ce chiffre est aujourd'hui monté à 40% du personnel. On sortira donc de cette période avec une expérimentation en condition extrême de ce travail à distance que repoussaient beaucoup d'entreprises. Depuis un mois, elles ont donc équipé leurs salariés avec des logiciels et des ordinateurs qui permettent le télétravail. Certaines d'entre elles profitent de l'assouplissement des règles sur le temps de travail, une manœuvre autorisée et crainte par les syndicats. Lire la suite. Épidémie de Coronavirus (Covid-19) -Télétravail : comment se prémunir d'éventuels risques ? Pour maintenir leur activité pendant la crise sanitaire, de nombreuses entreprises ont recours au télétravail.

Dans les conditions exceptionnelles de confinement actuelles, ce dispositif peut générer des risques pour la santé et la sécurité des salariés. L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) appelle à une vigilance particulière. Les risques L'isolement : Le confinement anxiogène associé au fait de ne plus aller sur le lieu de travail et d'y retrouver les collègues, ainsi que d'éventuelles difficultés avec les technologies de la communication, aggravent les effets de l'isolement. FAQ - Télétravail - coronavirus.

La mise en place du télétravail est-elle une obligation pour l’entreprise ? OUI.