background preloader

Actualités des Femmes

Facebook Twitter

Furieusement Filles ! MujeresMundi : des chroniques sur le rôle des femmes dans la société. Image d'accueil de MujeresMundi.

MujeresMundi : des chroniques sur le rôle des femmes dans la société

Image utilisée avec l'autorisation du site. « Sans féminisme, il n'y a pas de changement » nous explique MujeresMundi, site web « d'origine latino-américaine et rédigé maintenant entièrement en espagnol », qui « cherche à se faire l’écho d'initiatives peu connues, solutions proposées par des femmes et des jeunes dans différentes communautés ». Sur le site web, on peut découvrir l'origine des histoires publiées chaque mois : Cybersexisme: Ces féministes qui se font harceler sur le Web. Sur les réseaux sociaux, les militantes féministes doivent se battre contre les insultes et menaces de trolls énervés.

Cybersexisme: Ces féministes qui se font harceler sur le Web

Trois jeunes femmes engagées nous racontent cette nouvelle forme de lutte. Réflexions sur le physique, menaces de violence ou de viol… Être féministe sur le Web aujourd’hui nécessite d’avoir la peau dure. L’histoire n’est pas nouvelle, mais elle reste encore désespérément vraie: les personnalités féministes se retrouvent fréquemment noyées sous des commentaires méprisants à chaque fois qu’elles ont le malheur de soulever un vague problème de sexisme ou d’inégalité sur Internet. C’est ce que l’on appelle le cybersexisme. Ces pratiques, illégales rappelons-le, sont souvent l’action d’armées de haters capables de noyer leurs cibles sous des centaines de messages injurieux dans la journée.

A la marche des femmes de Washington : « Je suis venue pour défendre mes droits et les droits de ceux que j’aime » Inquiètes pour l’avenir, au vu des propos et du comportement du nouveau président des Etats-Unis, des centaines de milliers de personnes ont défilé dans la capitale du pays.

A la marche des femmes de Washington : « Je suis venue pour défendre mes droits et les droits de ceux que j’aime »

L’événement a dépassé les attentes de ses organisateurs. Plusieurs centaines de milliers de femmes ont défilé, samedi 21 janvier, à Washington, la capitale fédérale, et dans plusieurs grandes villes américaines. Une marche en forme de contre-investiture du nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, afin de protester contre le milliardaire et ses propos machistes et misogynes. Pour beaucoup, ce défilé ressemblait à une entrée en résistance, après la longue période de K. -O., consécutive à l’élection surprise du candidat républicain, le 8 novembre. «Hé Mademoiselle!»: le court-métrage étudiant qui dénonce le harcèlement de rue. Recevez nos newsletters : Avec ce petit film musical drôle et rythmé réalisé dans le cadre de leur projet de fin d’études, les cinq étudiants de l’ESMA se sont attaqués à un sujet tout sauf léger : le harcèlement de rue.

«Hé Mademoiselle!»: le court-métrage étudiant qui dénonce le harcèlement de rue

Hé Mademoiselle! Deux petits mots lâchés, le sourire en coin, au détour d’une rue ou dans une rame de métro, souvent annonciateurs d’une tentative de drague lourdingue. C’est aussi le titre du court-métrage de cinq étudiants de l’école supérieure des métiers artistiques de Toulouse, réalisé dans le cadre de leur projet de fin d’études. Un site utilisant Les blogs Le Monde.fr. ChEEk. Derrière l’humour générationnel et féministe du Meufisme, se cachent Camille Ghanassia et Sophie Garric.

ChEEk

On les a rencontrées. Hollywood, les règles, le harcèlement de rue, le maquillage ou encore les ex: il n’y a pas grand chose qui échappe aux créatrices du Meufisme, une web-série drôle et bien pensée. Camille Ghanassia et Sophie Garric, deux jeunes trentenaires -on aura beau demander, on ne saura pas précisément leurs âges- ouvertement féministes et passionnées de cinéma, poursuivent un objectif clair: raconter l’histoire de la “meuf lambda” avec pertinence et humour.

Le résultat est soigné, les sujets drôles sans être caricaturaux. “On voulait faire des vidéos faites par, pour et avec des meufs.” Le Meufisme. Je rêve d'une féminité qui soit mienne. « En France, les femmes vivent bien », « Je ne comprends pas le combat féministe aujourd’hui », « L’égalité homme-femme ?

Je rêve d'une féminité qui soit mienne

C’est fait ! »… Contre tant de fausses évidences à déconstruire, Kim nous fait partager ses rêves… à réaliser de toute urgence ! « Vos cris résonnent dans le vide », « en France les femmes sont libres. Être une fille: les pays où c'est plus facile et les autres. Une nouvelle étude vient de paraître sur le traitement réservé aux jeunes filles dans 144 pays.

Être une fille: les pays où c'est plus facile et les autres

Les données recueillies sont édifiantes sur la condition féminine dans toutes les régions du monde. A l’occasion de la Journée internationale des droits de la fille, le 11 octobre dernier, l’ONG britannique Save The Children a publié une étude sur la santé, l’éducation et les opportunités des filles dans 144 pays. L’enquête intitulée Every Last Girl (“Aucune fille oubliée”), prend en compte cinq indicateurs : mariage précoce, éducation scolaire, grossesse d’adolescentes, mortalité maternelle et proportion de femmes au Parlement. C’est la première fois que l’ONG publie un tel classement. Voici les 10 premiers pays qui arrivent en tête: #HarcelementDomicile : des femmes témoignent sur Twitter des intrusions qu’elles subissent – NEON. La vidéaste féministe Buffy Mars a été aujourd’hui la cible d’un tristement banal raid de cyberharcèlement.

#HarcelementDomicile : des femmes témoignent sur Twitter des intrusions qu’elles subissent – NEON

En cause, cette expérience qu’elle a choisi de raconter : après la visite d’un technicien Orange, celui-ci la contacte par SMS, manifestement pour tenter une approche. La démarche est illégale. Buffy Mars choisit de twitter l’échange de SMS pour appeler à dénoncer ces pratiques, comme elle l’explique à France info. Ils disent que dans nos quartiers, les filles sont invisibles - ZEP. Pas droit de cité dans les cités les filles ?

Ils disent que dans nos quartiers, les filles sont invisibles - ZEP

Pour Hakim, féministe convaincu, c’est plus compliqué. Il ne suffit pas de s’arrêter aux images que nous renvoie un espace public très masculin ! Je kiffe zoner en voiture. Par « zoner en voiture », j’entends à l’arrière de la voiture n’est-ce pas, car bien sûr Monsieur est trop occupé à écrire des bouquins pour aller au code. États-Unis, le droit à l'avortement recule. « War on Women » : 1er round « War on Women » est une expression que l’on retrouve dans la littérature féministe américaine depuis les années 90, mais le terme a été largement popularisé pendant la campagne présidentielle 2012, qui a vu le candidat démocrate Barack Obama affronter le candidat républicain Mitt Romney.

États-Unis, le droit à l'avortement recule

Le parti républicain avait adopté pendant cette campagne des positions résolument conservatrices. Problème : ces positions touchaient principalement à l’accès des femmes à la contraception, au remboursement de certains actes médicaux, ainsi qu’à l’avortement. Les Américaines ne se sont pas laissées faire : associations féministes et collectifs se sont mobilisés, face à ce qu’elles ont rapidement appelé War on Women, accusant les Républicains d’avoir déclaré « la guerre aux femmes » en menaçant de s’en prendre à des droits et libertés durement gagnés. « Vous auriez quelque chose pour maintenir les Républicains hors de mon utérus ?