background preloader

Enfant & numérique

Facebook Twitter

Le contrôle parental est-il possible sur YouTube ? - App-enfant. Lorsqu’il s’agit d’écrans, tous les parents ont la même crainte : que les enfants soient exposés à des contenus qu’ils ne sont pas supposés voir.

Le contrôle parental est-il possible sur YouTube ? - App-enfant

Les contenus offensants, violents ou à caractère sexuels sont bien évidemment inappropriés. Lorsque les enfants regardent la télévision, installée au milieu du salon, il est assez facile de contrôler ce qu’ils regardent. Rien qu’avec une oreille qui traîne, même en vaquant à ses tâches quotidienne, il est assez simple d’éviter l’impair. Mais les nouveaux supports comme les tablettes ont changé la donne. Les enfants emportent ce support mobile n’importe où et, conçu dans un usage individuel, ils n’ont pas besoin de monter le son pour écouter leur programme.

Enfants : quel écran pour quel âge ? L’ article sur les enfants et les écrans et la règle des 3 6 9 12 de Serge Tisseron a eu beaucoup de succès auprès de vous, parents et professionnels de l’enfance.

Enfants : quel écran pour quel âge ?

Nous avons donc décidé d’aller plus loin et de réaliser une infographie sur ce même thème. Cette infographie a pour but de vous servir de guide dans la mise à disposition des écrans pour les enfants. Et nous espérons de tout coeur qu’elle vous sera utile. La campagne 3-6-9-12: maîtrisons les écrans. Pas de TV AVANT 3 ans : L'enfant a d'abord besoin de mettre en place ses repères spatiaux, puis temporels.

La campagne 3-6-9-12: maîtrisons les écrans

Les premiers sont construits à travers toutes les interactions avec l'environnement qui implique ses sens, et les seconds à travers les histoires qu'on lui raconte et les livres qu'il feuillette. Evitez la télévision et les DVD dont les effets négatifs sont démontrés. Les tablettes tactiles peuvent être utilisées au même titre que tous les jouets traditionnels, mais dans un accompagnement ludique. [lire la suite] Pas de console de jeu AVANT 6 ans : Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre. Pas d'Internet seul AVANT 9 ans : Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre. Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie. Publié dans Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Avis de l'Académie des sciences - Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € La question de l’impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations.

Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie

L’une des questions les plus intéressantes aujourd’hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d’autres façons de penser, de sentir, d’agir. L’Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l’interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet – le premier en France – qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique.

Commander le rapport. Enfants : Repères pour une bonne utilisation des écrans. Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité !

Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. Trop d’enfants privés de langage à cause des écrans – Gynger. Carole Vanhoutte, orthophoniste en région parisienne, est co-fondatrice avec Elsa Job-Pigeard et Florence Lerouge de « Joue, pense, parle », groupe de réflexion qui promeut le jeu comme moyen de prévention des troubles du langage et des apprentissages.

Trop d’enfants privés de langage à cause des écrans – Gynger

Leur pratique et leur formation professionnelle cogi’act les ont amenées à établir un lien entre l’exposition précoce des enfants aux écrans et certains troubles du langage oral et écrit, de plus en plus fréquents. Pourquoi êtes-vous tellement préoccupée par la question du développement du langage chez le jeune enfant ? En raison de ce nous constatons depuis environ sept ans : une recrudescence des demandes de consultations dans nos cabinets pour des enfants de plus en plus jeunes et de plus en plus en panne de fonctionnement de la pensée. Nous ne sommes pas les seules, à faire ce constat. Il s’agit de troubles de plus en plus complexes qui ne sont pas liés au dysfonctionnement d’une seule fonction isolée.