background preloader

CLASSE INVERSEE

Facebook Twitter

Construire des pratiques participatives dans les bibliothèques. 113 novembre 2016. Construire des pratiques participatives en bibliothèque. En premier lieu, Raphaëlle Bats (chargée de mission relations internationales, Enssib) revient sur les trois points suivants : Pourquoi mettre en place des pratiques participatives en bibliothèque?

Construire des pratiques participatives en bibliothèque

J. Dewey et J. Habermas apportent une légitimité philosophique aux pratiques participatives en bibliothèque. La valeur de l’erreur. Il est interdit de se tromper Même si cette règle n’est pas explicite, nous l’avons tous intégrée.

La valeur de l’erreur

Nous savons qu’il est préférable d’éviter le mot « faute » qui est chargé de culpabilité alors que l’erreur se corrige et permet l’apprentissage, mais malgré cette prise de conscience, nous n’avons toujours pas le droit à l’erreur. Combien d’enfants et d’adultes préfèrent ne pas faire plutôt que de mal faire ? Rendre l’erreur constructive et même heureuse est un réel défi. Nous fuyons l’erreur, trop souvent synonyme d’échec car c’est trop douloureux d’en assumer la responsabilité. Classe Inversée. Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée.

Classe Inversée

Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie.