background preloader

Travail des seniors

Facebook Twitter

Travail-Emploi - Taux d'emploi par âge dans l'Union européenne en 2012. Forum Emploi Senior: visite guidée et conseils d’experts - Retraite. Du concret!

Forum Emploi Senior: visite guidée et conseils d’experts - Retraite

La sixième édition du Forum Emploi Senior, mardi 12 mars 2014, a rempli sa mission. Il était organisé par le Medef Ile-de-France et le ministère du Travail en partenariat avec Pôle emploi. A la Grande Halle de la Villette (Paris), plus de 60 entreprises et des cabinets de recrutement ont accueilli près de 10000 visiteurs de 9h à 18h. D’un stand à l’autre, chacun pouvait consulter les 4500 offres d’emplois, déposer des CV, participer à des simulations d’entretien d’embauche et bénéficier des conseils d’experts en recrutement.

Entre autres informations précieuses, les recruteurs s’accordent à dire que les PME proposent beaucoup de débouchés aux seniors, dont la maturité et l’autonomie sont plus recherchées que dans les grosses entreprises. Rajeunir le regard sur les seniors ? Le tableau est sombre.

Rajeunir le regard sur les seniors ?

En France, l’apartheid envers les seniors est une réalité souvent douloureuse et l’on ne semble s’intéresser aux seniors que lors de grandes catastrophes (canicule de l’été 2003) ou dans les firmes, pour en faciliter l’éviction. Ainsi, en 2005 le ministère du travail était tenté de remettre en question, au détour du Contrat Nouvelle Embauche, la contribution Delalande qui taxe les entreprises licenciant un salarié âgé de plus de 50 ans et de faire sortir ces derniers du décompte des seuils de représentation des salariés. L’on y pense parfois « d’en haut », et d’autant plus qu’il s’agit de personnalités importantes : Jacques Chirac vient ainsi, involontairement, à la suite de son hospitalisation, de relancer un débat sur la « seniorité » et la gouvernance d’un pays. Il n’en reste pas moins que, dès lors qu’il s’agit du salarié « d’en bas », ses réactions sont rarement prises en compte. 1.1 - Les représentations sociales 1.1.1 - Les caractéristiques L’objectivation.

Rajeunir le regard sur les seniors ? Les seniors et l'emploi en France : la fin de l'ajustement par l'âge ? La France doit faire plus pour favoriser le travail des seniors, selon l’OCDE. La France, où l'emploi des seniors «reste en dessous des moyennes internationales», doit prendre des mesures pour le promouvoir, estime l'OCDE dans une étude publiée ce jeudi.

La France doit faire plus pour favoriser le travail des seniors, selon l’OCDE

4500 offres d’emploi au Forum de recrutement des plus de 50 ans - Retraite. Que vous soyez au chômage ou à la recherche d’une nouvelle orientation professionnelle, le Forum Emploi Seniors est une mine d’informations et d’opportunités.

4500 offres d’emploi au Forum de recrutement des plus de 50 ans - Retraite

Certes, les offres d’emplois ne concernent que les Franciliens, mais les stands consacrés à la formation et au recrutement valent le déplacement. Le Salon est organisé par le Medef Ile-de-France et le ministère du Travail, en partenariat avec Pôle Emploi, et se donne pour objectif de "favoriser le recrutement de salariés seniors en facilitant sur place la mise en relation des entreprises et des demandeurs d’emplois", explique Emmanuel Bachelier, coordinateur régional au Medef. "Mais pour décrocher un poste, il faut un bon CV, une démarche et un positionnement clair… Notre Forum répond aussi à ces besoins.

Il y aura notamment 50 recruteurs professionnels qui animeront des ateliers d’entretien d’embauche de 45 minutes. " Emploi des seniors - Départ en retraite - Travail seniors. Population - L'espérance de vie s'accroît, les inégalités sociales face à la mort demeurent. Agir sur les conditions de travail pour maintenir les seniors en emploi. L'emploi et le travail des seniors : l'expérience nordique à la lumière des exemples finlandais et norvégien. Les pays nordiques ont généralement des taux élevés d’activité du fait de la forte participation des femmes au marché du travail.

L'emploi et le travail des seniors : l'expérience nordique à la lumière des exemples finlandais et norvégien

La Norvège et la Suisse se distinguent parmi les pays européens par le taux élevé d’activité des personnes âgées de 55 à 64 ans (plus de 66 %) et par un faible taux de chômage. En Norvège, le taux d’activité des 55-59 ans a continué d’augmenter entre 1996 et 2006, passant de 82,7 % à 82,9 % pour les hommes et de 68,7 % à 71,7 % pour les femmes. (Le taux d’activité des 60-64 ans est également élevé : 63,5 % chez les hommes et 51,2 % chez les femmes.) En Finlande, le taux d’activité des 55-64 ans était de 58,5 % en 2006, soit 14,6 points de pourcentage de plus qu’en 1999. Ces chiffres sont à comparer avec le taux d’activité du même groupe d’âge en Autriche, en Italie et en Pologne (seulement 30 %), ou en Allemagne (41,5 %). Dans un avenir proche, la Finlande sera plus touchée que les autres pays européens par le vieillissement démographique.

Emploi des seniors : les recommandations de l'OCDE à la France. Emploi des seniors : un taux d’activité toujours faible. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié en mars 2013 un dossier "Rechercher et retrouver un emploi après 55 ans" qui figure dans l’édition 2013 "Emploi et salaires" de la collection Insee références.

Emploi des seniors : un taux d’activité toujours faible

Les taux d'activité et d'emploi des seniors progresse en France depuis la réforme des retraites de 2010. Travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2013-083. Taux de chômage et chômeurs en France : le point en avril 2014. Le taux de chômage recule de 0,4 point sur trois mois, à 9,3%.

Taux de chômage et chômeurs en France : le point en avril 2014

Le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 1,3% sur un mois. Au premier trimestre 2017, le taux de chômage en France connaît un recul de 0,4 point sur trois mois. Il s'élève désormais à 9,3% de la population active, soit 2,67 millions de personnes au chômage au sens du BIT. Le chiffre est également en forte baisse sur un an puisqu'au premier trimestre 2016, il atteignait 9,9%. Le taux d'activité des seniors progresse fortement. En progression.

Le taux d'activité des seniors progresse fortement

En 2012, 47,9 % des personnes âgées de 55 à 64 ans étaient actives en France métropolitaine, 72,5 % entre 55 et 59 ans et 23,1 % entre 60 et 64 ans. 44,5 % des 55-64 ans aient un emploi et 3,4 % étaient au chômage. Une fois corrigé de l'effet de la structure démographique, le taux d'activité des seniors s'est inscrit en hausse de 3,6 points au cours de l'année 2012, à un rythme rapide, aussi bien pour les 55-59 ans que pour les 60-64 ans.

Pour la Dares (service statistiques du ministère du Travail) qui vient de publier ces données, cette évolution est notamment due aux réformes successives des retraites. Le phénomène touche aussi les personnes âgées de 65 à 69 ans : le taux d'activité est également observé en hausse bien que l'on n'y compte que 6 % d'actifs. Emploi des seniors : la France reste à la traîne. La poursuite de l'amélioration du taux d'emploi des seniors est un enjeu important pour la France, qui reste en retrait dans ce domaine par rapport à de nombreux pays, estime l'OCDE dans un rapport publié jeudi.

Emploi des seniors : la France reste à la traîne

Pour y parvenir, l'Organisation de coopération et de développement économiques invite la France à renforcer les incitations à travailler plus longtemps, à lever les obstacles au recrutement et au maintien dans l'emploi des seniors et à améliorer leur employabilité. L'OCDE souligne que le taux d'emploi des 55-64 ans a progressé dans la dernière décennie sous l'effet des réformes des retraites de 2003 et 2010, du relèvement à 70 ans de l'âge de mise à la retraite d'office dans le privé et du large abandon de la dispense de recherche d'emploi pour les chômeurs âgés et des dispositifs favorisant les préretraites.

Www.oecd.org/els/emp/Older Workers PP-Mieux_travailler_avec_l%27âge_France. Emploi des seniors: une ségrégation qui ne dit pas son nom. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Raphaël de Courrèges (Accompagnement conseil RH) Comme le confirment les chiffres du chômage publiés récemment par la Dares, le nombre des demandeurs d'emploi a continué de croître en décembre 2013 et particulièrement celui des personnes de plus de 50 ans en recherche d'un travail.

Emploi des seniors: une ségrégation qui ne dit pas son nom

Celles-ci représentent aujourd'hui plus d'un million de personnes. Travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Communique-de-presse-AMDD85. Emploi des seniors: sortir de la boîte à outils. Les seniors, parents pauvres des politiques de l'emploi. Emplois d'avenir, contrats aidés, formations d'urgence: le gouvernement a déployé tout un arsenal pour lutter contre le chômage, spécialement celui des moins de 25 ans, affectés par un taux de chômage bien plus élevé (22,8% fin 2013) que les 25-49 ans (9,2%) ou les seniors de plus de 50 ans (6,4%).

"Je ne veux être jugé que sur un seul objectif: est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu'en 2012", disait François Hollande durant sa campagne. Une mobilisation qui a donné certains résultats: malgré une légère hausse en février, le nombre de jeunes inscrits à Pôle Emploi est "sur une tendance de reflux depuis plus de neuf mois", fait valoir le gouvernement. Pour les seniors, il a misé principalement sur le "contrat de génération", qui aide les entreprises à embaucher un jeune si elles gardent un salarié âgé. "On a mis le paquet sur les jeunes, il faut assumer cette priorité", dit-on au ministère de l'Emploi. Chômage : le paradoxe des seniors. Si la situation générale de l’emploi n’est guère brillante, la leur est pire encore : en un an, le chômage des 50 ans et plus a augmenté de 16,4%, contre 11,2% tous âges confondus.

Inquiétante également, leur «incrustation» dans les statistiques de Pôle Emploi, avec une durée moyenne d’inscription de 460 jours (261 tous âges confondus). Les seniors ne feraient-ils pas recette auprès des employeurs ? «Côté embauche, c'est vrai qu'on peut hésiter à investir dans le recrutement et la formation de quelqu'un qui ne restera peut-être que quelques années avant de partir en retraite, reconnaît Jean-Christophe Sciberras, président de l’Association nationale des DRH. D'autre part, quand une entreprise est en difficulté, elle licencie de préférence les gens qui seront les moins impactés.