background preloader

Trouver fake news

Facebook Twitter

Comment repérer un site satirique - CLEMI. Collège Français Cycle 4 - Classe de 4e "Informer, s’informer, déformer ? - Découvrir des articles, des reportages, des images d’information sur des supports et dans des formats divers, se rapportant à un même événement, à une question de société ou à une thématique commune - Comprendre l’importance de la vérification et du recoupement des sources, la différence entre fait brut et information, les effets de la rédaction et du montage Histoire et géographie Cycle 3 "S'informer dans le monde du numérique" - Trouver, sélectionner et exploiter des informations dans une ressource numérique - Identifier la ressource numérique utilisée - Identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié Cycle 4 - Utiliser des moteurs de recherche, des dictionnaires et des encyclopédies en ligne, des sites et des réseaux de ressources documentaires, des manuels numériques, des systèmes d’information géographique - Vérifier l’origine/la source des informations et leur pertinence Lycée Français 2de Bac pro.

Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation. Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel.

L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses. 1. Avancer masqué Dans un univers numérique où l’identification des sources d’information est plus difficile pour les lecteurs, la mouvance d’extrême droite dite « identitaire » a lancé de prétendus sites d’informations locales. Le même phénomène existe pour des sites anti-IVG, qui se présentent comme des plates-formes d’information neutres. Sur Facebook, de manière plus insidieuse, des pages comme « Je soutiens la police » ou « Je soutiens nos pompiers » s’efforcent d’attirer la sympathie en mélangeant informations anodines et propagande d’extrême droite. 2. 3. Compte rendu de l’atelier : Comment aborder l’évaluation de l’information et le problème des fake news en bibliothèque ? (17 mai 2018)

Etaient présent·e·s : formateurs et formatrices des SCD de Rennes 2, Rennes 1, de la bibliothèque de l’INSA Rennes, stagiaires de ces bibliothèques, formatrice de la bibliothèque de l’EHESP et de la bibliothèque d’Agrocampus et diverses autres personnes en lien avec les bibliothèques. Lieu : BU Droit Eco Gestion, SCD Rennes 1 (Place Hoche) 14h-16h Evaluer des informations, c’est convenir de la valeur de certaines sources L’introduction d’un nouvel outil pour mesurer les participants à une manifestation publique permettra t-elle de mettre fin à l’habituelle guerre de chiffres qui semblait convenir à tout le monde (à l’exception des journalistes qui devaient citer deux chiffres dont ils savaient qu’ils étaient faux) ? Il en va de même pour les sources : afin qu’un débat démocratique puisse se construire, il faut que les parties conviennent que certaines sources publient des faits relativement fiables.

Wikipedia : une référence commune ou bien un terrain de choix pour la désinformation ? Fake news, rumeurs et théorie du complot au programme de la Fête de la science. Alors que la prestigieuse revue Science a montré que les fakes news circulent plus rapidement sur Internet que les vraies informations, la 27e Fête de la science, l’automne prochain, va s’attacher à différencier faits et rumeurs, informations et opinions.

Bref, faire la chasse aux idées reçues et autres théories du complot. « Face à la montée du climatoscepticisme, à la contestation de certains faits scientifiques (débat sur les vaccins…), à la persistance de certains préjugés (les garçons sont meilleurs en sciences), au développement des fausses nouvelles (fake news)… L’édition 2018 de la Fête de la science s’empare de la thématique des idées reçues », annonce mardi le ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur. La Fête de la science se tiendra du 6 au 14 octobre 2018 en France métropolitaine et du 10 au 18 novembre dans les Outre-mer et à l’international.

Évaluer la fiabilité d'un site d'information - Spokus. La possibilité pour chaque internaute de créer un site web, ou une page Facebook, et de partager des informations, la multiplication des « fake news » et des sites satiriques, rendent difficile le repérage d’une source fiable d’information. Se poser certaines questions, et adopter quelques réflexes simples, permettent pourtant de facilement trier le faux de l’info. La plupart des sites où l’on trouvera de l’information sérieuse proposent une page “Qui sommes-nous ?” , “L’équipe” ou “À propos”. Elle est généralement située en bas ou en haut de la page d’accueil. On peut normalement y identifier un site parodique, un blog, un site institutionnel ou d’une association, et éventuellement ses objectifs (diffuser les connaissances de l’auteur sur un sujet précis, partager une expertise, promouvoir une cause, vendre des produits, divertir…).

Sur Facebook, elle se situe à gauche d’une Page. Qui est l’éditeur du site ? « spokus.eu » -site:spokus.eu Le Décodex est cependant loin d’être exhaustif. Penser critique | Une boîte à outils pour trier le vrai du faux et résister aux tentatives de manipulation. Lutter contre les fake news — Enseigner avec le numérique. Le site de l'ABDU, association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation, publie les captations vidéo de la journée d'étude organisée le 5 juin 2018 en partenariat avec The Conversation France, La Croix, le CARISM et France Info. Cette journée, précise l'ABDU, « s’est positionnée sans équivoque en faveur de l’éducation aux médias et a valorisé les initiatives des acteurs de l’IST contre la désinformation.

Enfin, elle a promu le développement de bonnes pratiques informationnelles et l’engagement de ses organisateurs et intervenants en faveur de l’esprit critique, de la maîtrise de la documentation et de la valeur de l’information ». Sources Réseaux et médias sociaux. Comment fonctionne le service de « fact-checking » de l’AFP. Avec l’augmentation de la propagation de « fake news » ces dernières années, la vérification des informations est devenue encore plus indispensable pour les journalistes.

LE MONDE | 23.08.2018 à 20h59 • Mis à jour le 24.08.2018 à 14h35 | Par Aurore Gayte C’est une vidéo très partagée sur Internet depuis la fin de juillet. On y voit plusieurs personnes s’avancer dans la mer, des femmes voilées portant de gros sacs, et plusieurs hommes, immobiles, dont seules les têtes dépassent de l’eau. Quelques secondes plus tard, la vidéo change d’angle et nous montre trois personnes sur la plage, assistant à la scène autour d’un appareil photo. Elles filment le groupe de personnes dans l’eau. Il n’en fallait pas plus au témoin de la scène et auteur de la vidéo, un touriste tchèque en vacances en Crète, pour y voir la preuve que les vidéos de migrants traversant la mer Méditerranée au péril de leur vie ne sont qu’une mise en scène, véhiculée par des médias du monde entier. Le fact-checking, ou journalisme de vérification - CLEMI. Ressources Ce mode de traitement journalistique s’est imposé en France depuis une dizaine d’années, suivant son développement aux États-Unis.

À l’origine, le terme désignait un processus de vérification interne dans les organes de presse anglo-saxons. Les journaux avaient dans leur sein (et continuent d’avoir) des employés dont le travail était de vérifier l’exactitude des faits, chiffres ou citations rapportés par les journalistes de terrain. Une forme de contrôle interne de la rigueur de l’information. Mais depuis une quinzaine d’années, le terme désigne une pratique consistant à vérifier de manière systématique les éléments du discours politique, et plus largement du débat public. Les évolutions du fact-checking Depuis, la pratique du fact-checking s’oriente dans deux directions. Une efficacité contestée Cédric Mathiot, journaliste, responsable de la rubrique Désintox, Libération.

Vérification de l'info. Dix conseils pour débusquer les fausses informations sur Internet. 1. Débusquer une fake news.