background preloader

Sites utiles

Facebook Twitter

Comment la structure rituelle du Journal télévisé formate nos esprits. La propagande, c’est les autres par Pierre Mellet Si le téléspectateur est de plus en plus attentif au traitement d’informations particulières par les journaux télévisés, il s’interroge rarement sur la structure même de cette émission. Or, pour Pierre Mellet, la forme est ici le fond : conçu comme un rite, le déroulement du journal télévisé est une pédagogie en soi, une propagande à part entière qui nous enseigne la soumission au monde que l’on nous montre et que l’on nous apprend, mais que l’on souhaite nous empêcher de comprendre et de penser. Le journal télévisé est le cœur de l’information contemporaine. Principale source d’information d’une grande partie des Français, il n’était pourtant, à ses débuts, en 1949 en France, que le sous-produit de ce que n’avaient pas voulu diffuser au cinéma la Gaumont et les Actualités Françaises.

Le contexte Fixé à 20h, le journal télévisé est devenu, comme la messe à son époque, le rendez-vous où se retrouve (chacun chez soi) toute la société. Notre histoire : 1974 - 1989 | Groupe TF1. Le Groupe TF1 vous ouvre les pages de son histoire, soit 40 ans d'une relation exceptionnelle avec ses publics et partenaires. De la naissance de la première chaîne de France en 1974 à sa privatisation en 1987, de l'expansion d'un puissant groupe audiovisuel dans les années 90 à son implication pionnière sur le digital au tournant des années 2000...

Faites plus ample connaissance avec les grandes étapes de Notre histoire. 1974 Suite au démantèlement de l’ORTF (Office de Radio Télévision Français), la « Première chaîne » devient TF1, pour Télévision Française 1. La chaîne diffuse alors 60 heures de programmes par semaine. 1987 Le 6 avril, le groupe Bouygues est choisi par la CNCL (Commission Nationale de la Communication et des Libertés, soit l’ancêtre du CSA) comme opérateur de la chaîne dont il devient actionnaire eu sein d'un noyau dur qui représente 50 % du capital. TF1 est privatisée et introduite en Bourse le 24 juillet. A l’Antenne, Ciel mon mardi ! TF1 est-elle une chaîne de droite? L’image d’un ministre tout sourire donnant l’accolade à un chef d’entreprise rayonnant a quelque part scellé la réputation d’une chaîne longtemps regardée (effet de loupe) comme la courroie de transmission de la droite au pouvoir : elle montre Edouard Balladur, alors ministre des Finances du gouvernement Chirac, recevoir des mains de Francis Bouygues un chèque de 3 milliards de francs.

C’était il y a vingt trois ans : le 16 avril 1987, Bouygues père topait avec un fringant ministre des Finances et mettait la main sur une chaîne, TF1, qui fera huit ans plus tard sa campagne à grands roulements de tambour. La privatisation de TF1 devenait alors effective. Le marchand de béton l’avait emporté de haute lutte sur le marchand de canons, Jean-Luc Lagardère, au terme d’une mémorable audition, réalisée le 3 avril 1987, devant les membres de la Commission Nationale de la Communication et des Libertés (CNCL), l’ancêtre du CSA.

Rien de tel aujourd’hui. Années 80 : Bienvenue sur Eighties.fr ! - Les présentateurs du Journal Télévisé des années 70 / 80 ! En 1981, il quitte la présentation du JT pour diverses émissions culturelles sur Europe 1 et TF1, puis sur France Inter et FR3. Il prend sa retraite médiatique à la fin des années 90, et milite pour l'écologie dans sa Bretagne natale. Il nous a quittés il y a quelques années. Yves Mourousi : l'Incontournable - 13h TF1 - 1975 à 1988 Yves Mourousi est le présentateur emblématique du JT des années 80. Impossible de ne pas se souvenir de son "BONJOUR ! " retentissant au début de chaque édition, là où ses confrères s'annonçaient timidement par un sobre "Mesdames, Messieurs, Bonjour". Yves Mourousi sera le premier "People" parmi les journalistes du JT. On le retrouvera aussi fringué en présentateur punk chez Patrick Sébastien avec sa comparse Marie-Laure Augry, pour une caricature hilarante de son JT, et pousser le bouchon jusqu'à étaler sa vie privée en public, en invitant sa future femme à son journal, juste pour annoncer ses noces à venir !

Bruno Masure : l'amuseur - TF1 - 20h - 1984 à 1990. TF1.