background preloader

Sites utiles

Facebook Twitter

Index. Volume 10 Numéro 1 Le 13 septembre 1759, Wolfe se décide enfin à attaquer.

index

Il n'informe ses officiers (Monckton, Townshend et Murray) qu'à la dernière minute et ceux-ci sont furieux contre lui. Le débarquement aura lieu au Foulon. Son objectif est de prendre les Français par surprise, mais il doute lui-même du succès de son entreprise. Dans les jours précédant le débarquement, il avait déjà commencé à écrire des lettres où il énumérait des excuses pour expliquer sa défaite. Source : © Tous droits réservés, Patrick Couture / Fondation ConceptArt multimédia. La Conquête. La conqu te de Qu bec. Pour plusieurs historiens contemporains, l'issue tragique de la guerre de la conquête était inévitable.

La conqu te de Qu bec

La Grande-Bretagne possèdait une flotte maritime beaucoup plus importante et pouvait ainsi empêcher les navires français d'atteindre la Nouvelle-France. De plus, la Nouvelle-France ne comptait que 5000 soldats comparativement à 23 000 dans les 13 colonies britanniques. Pour ce qui est de la population, les 13 colonies comptaient 1,5 millions d'habitants contre seulement 70 000 Canadiens. Maison censitaire agriculteur 1745. Johanne Martin, collaboration spéciale. Sur le chemin des Ancêtres, à Deschambault-Grondines, le voyage dans le temps commence bien avant qu'on ait pénétré dans l'imposante structure circulaire - l'une des plus anciennes du genre au pays avec ses 337 ans.

Johanne Martin, collaboration spéciale

Il faut savoir que l'emplacement sur lequel a été érigé le moulin-tour a jadis servi de lieu d'échange et de transit aux Amérindiens et constitue un important site fossilifère. «Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'endroit est toujours resté dans le domaine public et n'a pratiquement jamais subi de transformation depuis le moment où les premières terres ont été concédées, vers 1671», explique Christian Denis, président de la Corporation des amis du moulin de Grondines.

«Plusieurs vestiges ont ainsi pu être retrouvés autour du bâtiment classé bien archéologique.» Une deuxième vie. Défricher pour s'établir : l'arrivée sur une seigneurie. En Nouvelle-France, la colonie est divisée en grandes bandes de terres, longues et étroites, qui font face au fleuve Saint-Laurent ou à un autre cours d'eau.

Défricher pour s'établir : l'arrivée sur une seigneurie

Le territoire est organisé de cette façon parce que les cours d'eau sont nécessaires pour l'agriculture et facilitent les communications. Les terres sont d'abord données à des seigneurs par le gouverneur et l'intendant. Sur la seigneurie, le seigneur se garde un domaine où il fait cultiver la terre et construire un manoir. Tout près, il conserve un terrain pour l'église de la paroisse. Quelques années plus tard, des marchands, des artisans et un notaire viendront s'établir près de l'église. Le seigneur construit aussi un moulin où les paysans apporteront leur blé pour faire de la farine. Un colon, comme Nicolas Choquette, doit donc demander une terre à un seigneur avant de s'établir. Gouvernement des Trois-Rivières. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gouvernement des Trois-Rivières

Histoire[modifier | modifier le code] Tourisme Trois-Rivières. Sans titre. Musée des Ursulines de Trois-Rivières. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Musée des Ursulines de Trois-Rivières

Histoire de la communauté des Ursulines[modifier | modifier le code] Les deux premières années de fondation de la communauté se déroulent dans la maison du gouverneur de Trois-Rivières, Claude de Ramezay. Cette maison, dite du roi, était située sur le Platon. En 1699, elles entrent au monastère. Les débuts sont marqués par le labeur, les épidémies fréquentes et une extrême pauvreté, ce qui a pour conséquences, plusieurs décès prématurés. Le musée et ses expositions[modifier | modifier le code] Musée des Ursulines Trois-Rivières - Accueil.

S'établir. Dès le début de la colonie, les Français transplantent dans la vallée du Saint-Laurent un système de propriété du sol semblable à celui existant alors en France : le régime seigneurial.

S'établir

Hérité du Moyen-Âge dont il garde les symboles, il permet au pouvoir royal de s’attacher les nouveaux seigneurs, qui retirent prestige et honneur de leur rang et bénéficient des revenus des terres octroyées. Son application en Nouvelle-France se fait sans véritable planification. Au Canada, les représentants du roi attribuent en fief et seigneurie des territoires de superficie variable aux notables et aux communautés religieuses. Ainsi, au XVIIIe siècle, les seigneuries ecclésiastiques couvrent 25 % du territoire seigneurial et comptent parmi les fiefs les plus peuplés. La noblesse reçoit quant à elle une bonne part des concessions, surtout si l’on tient compte de ses faibles effectifs. Architecture québécoise. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture québécoise

Presbytère de Deschambault Maison Routhier à Sainte-Foy Arrivée des européens[modifier | modifier le code] De pierre, de bois, de brique - La maison rurale en Nouvelle-France. L’emblématique maison de la vallée du Saint-Laurent, associée aux origines françaises de la colonie, résulte d’une lente et riche transformation.

De pierre, de bois, de brique - La maison rurale en Nouvelle-France

Celle-ci s’amorce au XVIIe siècle et se poursuit jusqu’au XIXe siècle. Dans les silhouettes de cette maison se lisent les modes d’habiter, mais aussi le peuplement et l’occupation des terres, qui ont conditionné son évolution. Les premières maisons construites hors des villes, au XVIIe siècle, sont fort modestes ; généralement en bois, elles ne comptent qu’une seule pièce habitable. Puis, au XVIIIe siècle, la maison croît : à la première section s’ajoute une seconde, quelquefois en pierre. La prospérité aidant, il arrive qu’on reconstruise aussi la première section en pierre. Dans cette demeure règne, jusqu’au début du xixe siècle, une grande promiscuité : plusieurs générations d’une même famille vivent en effet sous le même toit. Le XVIIIe siècle apporte cependant un nouveau confort : le corps de logis double.

L'habitat de bois en Nouvelle-France: son importance et ses techniques de construction. Histoire de l’architecture : Régime colonial français. Moulin banal de Grondines. Moulin banal de Grondines Le Moulin banal de Grondines Le Moulin banal de Grondines fut construit en 1674 à la demande des sœurs hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Québec, alors propriétaires de la seigneurie des Pauvres.

Moulin banal de Grondines

Le territoire de cette seigneurie correspondait à peu près aux contours de Grondines qui fait partie de la municipalité de Deschambault-Grondines. Ce moulin marque le point central du premier village fondé dans ces lieux. Une église se trouvait à côté, dont ne subsistent que quelques vestiges. Le moulin est formé d’une tour cylindrique en maçonnerie de trois étages. Le moulin de Grondines est considéré comme l’un des plus vieux moulins à vent conservés au Canada.

Adresse du moulin banal : Historique - Chemin du Roy. « J’ai descendu au mois d’août dernier en chaise, en quatre jours et demi de Montréal à Québec ». Témoignage du grand voyer Lanouiller de Boisclerc, 1735. 1745 maison censitaire. Musée du château Ramezay à Montréal. Par Fournier, Martin Le château Ramezay, situé rue Notre-Dame face à l'hôtel de ville dans le Vieux-Montréal. Des établissements qui deviendront grands. En 1645, les trois établissements les plus importants de la Nouvelle-France sont Québec (fondé en 1608), Trois-Rivières (fondé en 1634) et Montréal (Ville-Marie) (fondé en 1642). Même si le territoire de la Nouvelle-France est assez grand, presque toute la population est concentrée dans ces trois villes qui sont toutes situées dans la vallée du Saint-Laurent. À Québec, on a agrandi l’église et on commence à tracer des rues. Québec est en train de devenir un petit village. Trois-Rivières est encore un très petit poste de traite.

Montréal vient d’être fondé et n’est habité que par quelques personnes, dont quelques missionnaires qui veulent convertir les Amérindiens à la religion catholique. Des saisons en Nouvelle-France / Seasons of New France.