background preloader

La première guerre mondiale: la vie quotidienne

Facebook Twitter

Chers élèves de troisième, voici un ensemble de liens qui devraient permettre de mieux cerner les difficultés et les caractéristiques de la vie quotidienne des soldats et des civils en France de 1914 à 1918.

Parcourez-les et "nourrissez " votre personnage.... Les cartes postales de la Grande Guerre. Classe 1914. La vie dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale. La vie des poilus sur le front - Réviser une notion - Histoire. Sur le front, dans les tranchées, les conditions de vie des soldats sont éprouvantes.

La vie des poilus sur le front - Réviser une notion - Histoire

Ils vivent dans la boue et dans le sang. Les combats sont meurtriers : près de 23 % des fantassins français y sont tués. Comment ces « poilus » ont-ils pu résister si longtemps à l'enfer du front ? I. La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale) Cette guerre est aussi connue sous les noms de "Grande guerre", ou en anglais World War 1 ou aussi "la guerre qui mettra fin à toutes les guerres" De 1914 à 1918, l'Europe et une partie du monde s'engagent dans la première guerre totale de l'histoire.

La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale)

Chacun des pays belligérants mobilise l'ensemble de ses moyens militaires, politiques mais aussi industriels pour l'emporter, au prix d'importantes conséquences sociales et matérielles pour les populations civiles. La Grande Guerre a commencé le 28 juillet 1914. En effet, l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche à Sarajevo par un jeune serbe nationaliste, le 28 juin 1914, fut l'évènement déclencheur d'une grande crise diplomatique entre l'Autriche-Hongrie et le royaume de Serbie. Ce conflit a généré plus de 9 millions de morts parmi les combattants et sept millions de civils.

14-18 chanson chantée par des soldats au front. Les civils dans la Première Guerre mondiale. Les civils, comme les « poilus », ont vécu la Première Guerre mondiale à la fois en tant que spectateurs et acteurs, mais bien plus souvent comme protagonistes, situés au cœur du premier conflit mondial.

Les civils dans la Première Guerre mondiale

L'étude des civils fut relayée au second plan durant des décennies, masquée par les actes héroïques des « poilus » et les batailles aux noms retentissants encore aujourd'hui. Pourtant, certains chercheurs ne portèrent leurs investigations sur cette catégorie de Français ayant vécu la « Grande Guerre » que depuis quelques années. De leur situation géographique, que ces civils aient vécu à proximité du front où qu'ils résidèrent dans le sud de la France, tous ont vécu la guerre d'une manière ou d'une autre.

Que ce soit, des sévices de l'occupation où des emprunts de guerre, d'une vie quotidienne totalement bouleversée et brisée dans un esprit de ferveur patriotique afin de protéger « la nation agressée » face à un ennemi devenu héréditaire dans l'esprit des Français, l'Allemagne. Une guerre totale : le sort des civils - 1918, la Grande Guerre s'achève... À la fin du XIXe et au début du XXe siècle des règles avaient été édictées pour, en principe, protéger les populations non-combattantes durant les conflits.

Une guerre totale : le sort des civils - 1918, la Grande Guerre s'achève...

L’école et les enfants pendant la Première guerre mondiale. Pour évoquer l’école durant la Grande guerre, voici d’abord une émission de France Info y était : Puis un lien vers des cahiers d’écoliers : Un autre vers un album de Bécassine en 1915 : Et enfin ci-dessous, un article sur les jeux et jouets durant la guerre :

L’école et les enfants pendant la Première guerre mondiale

Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18. Contexte historique Pendant la Première Guerre mondiale, le tribut payé par les poilus est, certes, impressionnant – 1 390 000 morts, près de trois millions de blessés dont 60 000 amputés –, mais ce conflit des plus meurtriers n’a pas épargné les populations civiles.

Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18

En Belgique, qu’ils ont envahie malgré sa neutralité, les Allemands ne s’attendaient à aucune résistance, mais les Belges ralentissent la progression de l’ennemi, qui exerce des représailles sur la population : 200 civils sont tués dans l’incendie de Louvain, 400 otages sont exécutés à Tamines, 200 à Andenne, 670 à Dinant, hommes, femmes et enfants confondus. En août et septembre 1914, lors de leur avancée en Belgique et dans le nord de la France, les Allemands incendient des villages, bombardent des villes sans défense, et font rien moins que 6 000 victimes civiles. Prénoms les plus donnés en France en 1900. Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Prénoms les plus donnés en France en 1900

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire. Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi. Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité. Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l'envoi de votre newsletter. Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire. Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage.