background preloader

La Première Guerre mondiale

Facebook Twitter

La future guerre mondiale imaginée par la presse des années 1920. Le terrifiant pouvoir de destruction des nouveaux gaz toxiques associé aux capacités de l’aviation moderne semble obérer toute stratégie défensive.

La future guerre mondiale imaginée par la presse des années 1920

L’Ère Nouvelle soulève le problème en 1922 dans une enquête placée sous un titre choc barrant la Une : « L’inutilité de la garde au Rhin ». En effet, à quoi bon les tranchées si les guerres se gagnent désormais dans les laboratoires ? Ainsi, l’escalade technologique mortifère n’est pas regrettée par tout le monde, certains y voyant une voie vers la disparition de toutes les armées, et par conséquent, des guerres à venir.

Jazz Lieutenant, musique noire et émancipation pendant la Première Guerre mondiale. Les travailleurs chinois venus en France, oubliés de la Première Guerre mondiale. En août, dans un article intitulé « Nos amis les Chinois », le même journal écrit, à propos de leur insertion dans la société française : « Dans les grands centres, les Chinois des usines passent à peu près inaperçus, mais dans les petites villes ils ont un succès de curiosité qui ne se dément pas.

Les travailleurs chinois venus en France, oubliés de la Première Guerre mondiale

Le long des calmes rues provinciales, ils circulent en file indienne, même s'ils sont deux cents. Tout les intéresse. Ils ont envie de tout et font de grands achats [...]. Une distraction que les ouvriers chinois apprécient beaucoup, c'est d'aller au café, malgré la difficulté qu'ils ont à se faire comprendre, quand leur interprète n'est pas avec eux. Traces de soldat : un projet de l’atelier Canopé 94. Traces de soldat est un projet de l’atelier Canopé 94 qui a été présenté par Nicolas Le Luherne, directeur de l’atelier Canopé 28 et de l’atelier Canopé 45, à l’occasion de l’édition Ludovia#CH à Yverdon-les-Bains.

Traces de soldat : un projet de l’atelier Canopé 94

“Traces de soldat“ est un datasprint (exercice de créativité, limité dans le temps, avec les données numériques pour matériau) historique, proposé par l’atelier Canopé du Val-de-Marne et qui a été également mis en place dans les ateliers Canopé de Chartres et d’Orléans. “L’idée, c’est de retracer des parcours de soldats pendant la 1ère guerre mondiale et l’objectif, c’est que les élèves puissent se représenter concrètement le parcours d’un soldat », explique Nicolas Le Luherne. Nicolas a notamment présenté, lors de l’atelier à Ludovia#CH, un soldat de St Jean de Braye, à côté d’Orléans… Plus d’infos : Remembering minorities amid eastern Europe's nation-state centenary celebrations. Over the past year, states across central and eastern Europe have been celebrating the 100th anniversary of the creation or re-creation of their countries.

Remembering minorities amid eastern Europe's nation-state centenary celebrations

Some will continue to do so through 2019 and 2020 as they mark 100 years since maps were redrawn and nation-state status was granted to groups that were formerly part of vast, diverse empires. Amid the festivities and fanfare, let’s not forget to include minority views and voices in the dialogue. A centenary is an important moment for these states, no doubt.

It is also important for citizens — including minority citizens, many of whom remember the events of 1918 to 1920 from a different perspective. L'horreur en images : le concours de photos amateurs du Miroir en 1915. Les sommes proposées, énormes, vont susciter un envoi massif de photos.

L'horreur en images : le concours de photos amateurs du Miroir en 1915

En effet, à une époque où les appareils photos portatifs commencent à être commercialisés, il y a dans le public de l'arrière une forte demande de « vraies » images des combats. Jusqu'ici, censure oblige, les revues qui publient des photographies n'en montrent qu'une version enjolivée : généraux français passant en revue leurs troupes, soldats allemands faits prisonniers ou actes de bravoure racontés après-coup. Le Miroir (mais aussi L'Illustration) va partiellement changer la donne. Pendant trois ans, le journal va publier chaque semaine, de façon anonyme, des clichés montrant du conflit un visage beaucoup plus proche de la vérité, avec toute sa violence : photos prises pendant la confusion des combats, destructions, laideur des tranchées, et surtout cadavres en gros plan.

Des photos prises surtout par les officiers, seuls à posséder des appareils encore coûteux (en particulier le Vest pocket de Kodak). Did the Versailles peace treaty trigger another war? Two quaking German delegates walked the length of the Hall of Mirrors at the Palace of Versailles to sign one of the most famous, even notorious, treaties in history.

Did the Versailles peace treaty trigger another war?

David Diop : « La France a construit l’image d’un tirailleur courageux, obéissant et parfois sanguinaire » Petite géopolitique des monuments aux morts français. Près de 1,4 million de soldats français sont morts sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.

Petite géopolitique des monuments aux morts français

A de rares exceptions près, les 36 000 communes françaises répertoriées à l’époque ont toutes fait bâtir un monument aux morts communal, symbole du deuil national. Mais ces "36 000 cicatrices" du massacre illustrent également les enjeux sociétaux d’un pays en reconstruction. Comment évaluer le nombre de morts de la première guerre mondiale ? DERRIÈRE LE CHIFFRE – La guerre 14-18 a constitué un massacre d’une ampleur sans précédent, de 9 à 10 millions de morts.

Comment évaluer le nombre de morts de la première guerre mondiale ?

Il y a cent ans s’achevait la première guerre mondiale, un conflit qui a marqué les esprits, tant les morts ont été nombreux. Alors que l’on commémore le centenaire de ce massacre, il n’est pas si facile d’obtenir des décomptes précis des millions de morts causées par cette guerre. Les données disponibles montrent toutefois l’ampleur du traumatisme. 1) Pourquoi est-il difficile d’obtenir des chiffres précis ? Five things to know about Fernand Léger – List.

David Diop : dans « Frère d’âme », la conscience du personnage est sans filtre. Son livre "Frère d'âme", qui, dans un style époustouflant, plonge dans la conscience d'Alfa Ndiaye, tirailleur sénégalais devenu fou face à l'horreur de la guerre, a reçu le prix Goncourt des lycéens.

David Diop : dans « Frère d’âme », la conscience du personnage est sans filtre

David Diop, écrivain et professeur de littérature à l'université de Pau, répond à nos questions. Comment est née l’envie d’écrire, puis l’envie d’écrire Frère d’âme ? Le goût d’écrire remonte à l’école primaire ou au collège quand il s’agissait d’écrire des rédactions, j’ai toujours aimé ça, et l’envie d’écrire est cultivée par l’école. J’ai écrit un premier livre en 2012, et pour Frère d’âme, l’idée d’écrire sur les tirailleurs sénégalais est venue en lisant des lettres de Poilus, rassemblées par un historien qui s’appelle Jean-Pierre Guéno. Je me suis demandé – étant de double culture française et sénégalaise – s’il existait ce type de lettres concernant les tirailleurs sénégalais. 1914-1918 : quatre crises de la virilité. Avec l'horreur de la Première Guerre mondiale, c'est tout un système de représentations de la virilité qui s'effondre.

1914-1918 : quatre crises de la virilité

La figure du cavalier héroïque des guerres napoléoniennes laisse place à une jeune recrue terrorisée, qui se terre dans un trou boueux pour échapper aux obus qui tombent du ciel. Ces quatre années de folie meurtrière traumatisent profondément les millions de soldats qui vont faire cette guerre. Beaucoup en reviendront estropiés, défigurés, choqués et ne pourront jamais redevenir les hommes qu'ils étaient avant 1914. A l'Est la guerre sans fin 1918 - 1923 La Cliothèque. La première guerre mondiale a transformé le monde. Les empires européens sont tombés, les populations ont été marquées en profondeur. Cent ans après l’armistice, cette exposition « A l’Est, la guerre n’est pas finie, 1918 – 1923 », rappelle ce passé tragique. Grâce à 250 œuvres commentées issues de 15 pays, ce catalogue propose de redécouvrir cette période méconnue et de comprendre comment se sont recomposés les territoires après le premier conflit mondial.

La vie quotidienne des Français pendant la Grande Guerre. La vie quotidienne des Français pendant la Grande Guerre [vendredi 16 novembre 2018] Plongée dans la vie quotidienne de la population française durant 14-18, « La Grande Guerre des civils » permet de mieux comprendre l'engagement et le rôle de chacun à l'arrière durant le conflit. La Grande Guerre des civils d'Eric Alary est paru initialement en 2013. Il sort en 2018 en format poche, dans la collection « Tempus », dans une version revue et augmentée.

Dans l'introduction de cette nouvelle version, Eric Alary, professeur en classes préparatoires à Tours, note d'ailleurs que « depuis la première édition en 2013, de nouveaux témoignages et de nouveaux essais ont permis d'enrichir notre propre enquête, autorisant de nouvelles comparaisons entre des situations locales ». La Pologne indépendante, l’autre centenaire. En 1918, la Pologne recouvre son indépendance. Au terme d’une longue lutte de plus d’un siècle, les Polonais réussissent à reconstituer un État indépendant. À la suite de la Grande Guerre, les trois puissances qui, à la fin du XVIIIe siècle, s’étaient partagées l’ancienne Respublica polonaise, sont vaincues : d’abord la Russie tsariste, malmenée sur le front puis renversée par la révolution bolchevique en 1917 ; puis les empires centraux : Allemagne et Autriche-Hongrie.

Dès la Confédération de Bar (1768-1772), certains Polonais avaient pris les armes pour s’opposer à la domination imposée par la Russie à leur État après la mort de Jan Sobieski (en 1696) : suite aux ingérences russes, c’est le candidat saxon qui avait pu s’emparer du trône malgré l’élection du Grand Conti, le candidat français. Les Polonais gardaient en mémoire que leur État avait été, depuis la fin du XIVe siècle et pendant le règne des Jagellon, une grande puissance multiculturelle.

Ces Françaises qui fréquentaient les Allemands pendant 14-18. « Femmes à Boches » présente la vie de ces françaises qui, dans les territoires occupés entre 1914 et 1918, ont fait le choix de fréquenter l'ennemi. Un sujet longtemps tabou traité avec finesse. « Cent ans après, Femmes à Boches est le premier ouvrage à se pencher sur l'histoire de ces femmes », écrit ainsi l'éditeur en quatrième de couverture. Il est vrai que si beaucoup de choses ont été écrites depuis 1918 sur la Grande Guerre, les deux millions de civils français qui ont subit l’occupation allemande ont pendant longtemps été ce qu'Annette Becker a appelé les « oubliés de la Grande Guerre » .

De nombreux écrits ou témoignages sont revenus leur sort dans les années 1920, dont le livre de Georges Gromaire, L'occupation allemande en France (1914-1918), paru en 1925, a été le best-seller. Première Guerre mondiale : ces Asiatiques venus au front. Pendant la Première Guerre mondiale, quelque 2 millions d’Asiatiques sont venus grossir les rangs sur le front en Europe et au Moyen-Orient.

Ces soldats de l'ombre ont non seulement combattu mais ils ont aussi servi de main-d'œuvre dans les usines, notamment en France. Des expériences qui changèrent leur vie mais aussi leur vision du monde et qui contribuèrent à déclencher la décolonisation, comme l'explique l’historienne Claire Tran. Alors que les commémorations de la Première Guerre mondiale sont l’occasion de revenir sur la vie éprouvante des Poilus dans les tranchées, celle de près de 2,5 millions de combattants et ouvriers venant d’Afrique et d’Asie reste encore méconnue.

Parmi eux, 71 % étaient principalement des Indiens, des Chinois et des Vietnamiens. Authentication CAS nécessaire ! Les Oubliés de la victoire. L’odyssée des soldats d’Orient, labellisé par la « mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale », est un film de Didier Sapaut et Cédric Gruat, réalisé par Cédric Gruat et produit par Les Bons Clients en co-production avec Réseau Canopé. Ce documentaire propose de revivre le quotidien de ceux qui ont participé à divers titres au conflit sur le front d’Orient de 1915 à 1923. 8 jeux vidéo inspirés de la première guerre mondiale. Abondamment traitée par la littérature et le cinéma, la guerre 1914-1918 inspire de plus en plus d’expériences vidéoludiques, du banal jeu d’action aux expériences plus marquantes. « Soldats inconnus : mémoires de la grande guerre », le plus touchant (Jeu d’aventure français, 2014, Ubisoft, sur Android/iOS/PC/PS3/PS4/Switch/Xbox 360/Xbox One) L’histoire d’un couple franco-allemand séparé par le conflit, raconté à travers une galerie de personnages hauts en couleur – cuistot, aviateur, infirmière ou encore berger allemand.

Avec sa patte à la Tardi et son ton plein de tendresse, d’humour et d’humanité, le jeu d’aventure d’Ubisoft Montpellier est l’une des expériences consacrée à 14-18 la plus marquante. « Battlefield 1 », le plus spectaculaire. Que faire des ruines en 1918 ? En 1918, lorsque les combats cessèrent en France, dix départements du Nord et de l’Est étaient dévastés.

Ces destructions étaient le résultat de longues années de combats et de nombreuses tentatives de conquête et de reconquête d’un terrain au centre duquel se retrouvèrent parfois pris entre deux feux des communes, des terres, des forêts, des installations agricoles et industrielles. Les statistiques du ministère des Régions libérées, chargé de dresser le bilan des dégâts entre 1918 et 1921, permirent de quantifier les dommages, notamment les plus sévères : 1 050 communes étaient rasées, 289 147 habitations à terre, 6 149 édifices publics démolis, 1 547 usines anéanties et 120 000 ha de terres étaient jugés impossible à remettre en culture (Statistiques du ministère des Régions libérées, M2419, 1921, AD, Pas-de-Calais). Les traumatismes psychiques de la Grande Guerre. Les traumatismes psychiques sont aujourd’hui largement reconnus et pris en charge.

Le malheur est dans le pré : des lycéens enquêtent sur la Grande Guerre. Quelles images pour enseigner la Première Guerre mondiale ? Si les jeunes passent près de 3,2h par jour sur leur smartphone et sont enclins à y faire défiler nombre d’images sans les analyser, les cours d’histoire permettent d’aller à rebours de cette pratique. Limités à quelques-uns par cours, les documents utilisés n’ont pas une simple visée illustrative mais servent de supports pour saisir les enjeux d’une époque. Tombés au champ d'honneur - Le Figaro. Les « gueules cassées » - Les visages défigurés de la Grande Guerre.

Aucun des soldats engagés dans la Première Guerre mondiale ne revint indemne : le traumatisme fut intense pour les corps comme pour les esprits. Parmi les millions de blessés physiques, certains ne pouvaient même plus être reconnus par leurs proches, tant leurs visages étaient défigurés. Ces « gueules cassées » sont devenues le symbole des douleurs provoquées par ce conflit. STRASBOURG 1918-1924 Le retour à la France. Anne Teuf et Finnele sont exposées à Strasbourg. L’Histoire des Alsaciens et des Alsaciennes est à elle seule un résumé de l’Histoire de l’Europe. « L'arrière » : lieu idéalisé et envié par les hommes du front. Dans le jargon militaire, « l’arrière » désigne tout l’espace qui se trouve à l’arrière du front et qui, dans un contexte de guerre totale, englobe les combattants qui ne sont pas en première ligne mais aussi tous ceux qui ne combattent pas et qui, pourtant, voient leurs destinée irrémédiablement bouleversée par le conflit – comme les femmes qui remplacent les hommes dans les usines ou dans les champs.

Pour les soldats, l’arrière devient très vite un « ailleurs » fantasmé, à mille lieues de leur morne et violente réalité quotidienne sur le front. 1918, naissance du récit géopolitique de la « guerre à l’échelle du monde » "COWARD" Chansons et musiques de la Première Guerre mondiale. Discours et témoignages de la Première Guerre Mondiale.

Liesse après la signature de l'armistice le 11 novembre 1918 [muet] Combattants de l’empire. Les troupes coloniales dans la Grande Guerre La Cliothèque. 30 octobre 1918 - Armistice de Moudros. Dans la boue, avec les rats, quatre ans dans les tranchées : Fredman adapte les carnets de Louis Barthas. Enseigner et commémorer la Grande Guerre. Les déserteurs de la Grande Guerre, bêtes noires de la presse. La grippe espagnole, cette catastrophe oubliée. « La Greffe générale », le journal écrit par les mutilés du visage. Ressources numériques de France24. Ressources Eduscol.

Activités préparatoires - Première Guerre mondiale

Module de révision collaborative - Première Guerre mondiale. Révision du programme de 3ème - Civils & militaires dans la Première Guerre mondiale - Les Bons Profs. Kartable. Afterclasse. 1S H05 S T2 Q1 C1 Premiere Guerre mondiale. Quizz - La Première Guerre mondiale.

Exercice 1. QCM - Première Guerre mondiale. Quelles sont les conséquences de la Première Guerre mondiale sur les sociétés européennes ? L’engrenage collectif de l’entrée dans la Grande Guerre. Webdocumentaire - Gouverner en temps de guerre. Un webdocumentaire éducatif sur Clemenceau - Clemenceau, 1918-2018. Révision du programme de 3ème en vidéo - La Première Guerre Mondiale.

QCM de révision. La bataille de Verdun. A global guide to the first world war - interactive documentary. The Zimmermann Telegram at 100: This Decoded Message Changed History. Online Exhibition - Echoes of the Great War: American Experiences of World War I. Jalons INA - Des enfants apprennent à se service de masques à gaz. Otto-Dix-AssautSousLesGaz-1924. La guerre; Otto Dix ( 1929/1932) Texte analyse. Otto Dix Le Retable d Issenheim Autour de l exposition. C'était à la une ! 1914, l'agonie de la basilique. Roland Garros (1888 - 1918) - Un aviateur féru de mécanique. Les « fléchettes », abominables petites bombes aériennes de la Grande Guerre. 22 avril 1915 et 12 juillet 1917 - La guerre chimique. Jalons de l'INA - La mobilisation générale du 2 août 1914 en France et le départ des soldats pour le front.

Parcours INA - La bataille de Verdun, symbole de la guerre des tranchées et de la violence de masse. Ressource pédagogique - Combattre : les conditions de vie du combattant dans la Première Guerre mondiale - Jalons pour l'histoire du temps présent. L'Ogre Boche. 1918 Mission Blaise Diagne. Video : Les tirailleurs sénégalais de la 1re Guerre mondiale. Le génocide des Arméniens - carte et chrono par L'Histoire.fr.

Une ressource : les racines du génocide arménien - Histoire-géographie - Éduscol. Les blessés de la première guerre mondiale. DIX Invalides jouant aux cartes 1920. Gueules cassées - Men with broken faces (1918) - Music by Igorrr (2008) Parcours de gueules cassées. Marie Curie and her X-ray vehicles' contribution to World War I battlefield medicine. Après la Grande Guerre, le calvaire des « gueules cassées » Introduction du dossier « Les fusillés de la Grande Guerre » - Pour mémoire - CNDP. Produire et consommer les vins et alcools en France de 1914 à 1918 : une autre manière de comprendre la Première Guerre mondiale. From shell-shock to PTSD, a century of invisible war trauma. Les faits divers de Gallica : Paul Grappe, déserteur travesti. La terrifiante histoire de Paul Grappe, le déserteur travesti.

Les suicidés, ces soldats oubliés de la Grande Guerre. Comment endurer la guerre ? 1918 : comment la guerre nous a changés ? L’Europe et la Première Guerre mondiale: Les traités de Versailles et de la banlieue parisienne. Il y a 50 ans prenait fin la Première Guerre Mondiale, vidéo Il y a 50 ans prenait fin la Première Guerre Mondiale, vidéo Histoire et conflits Autres conflits - Archives vidéos Histoire et conflits Autres conflits. Ressource pédagogique - 'Sortir' de la Grande Guerre - Jalons pour l'histoire du temps présent. Jean-Michel Guieu, Gagner la paix (1914-1929), Les vaincus (1917-1923) - Violences et guerres civiles sur les décombres des empires. Les guerres européennes après la « Der des Ders » Révolutions russes : entretien avec Marc Ferro. Culture Touch.