background preloader

La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale)

La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale)
Cette guerre est aussi connue sous les noms de "Grande guerre", ou en anglais World War 1 ou aussi "la guerre qui mettra fin à toutes les guerres" De 1914 à 1918, l'Europe et une partie du monde s'engagent dans la première guerre totale de l'histoire. Chacun des pays belligérants mobilise l'ensemble de ses moyens militaires, politiques mais aussi industriels pour l'emporter, au prix d'importantes conséquences sociales et matérielles pour les populations civiles. La Grande Guerre a commencé le 28 juillet 1914. En effet, l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche à Sarajevo par un jeune serbe nationaliste, le 28 juin 1914, fut l'évènement déclencheur d'une grande crise diplomatique entre l'Autriche-Hongrie et le royaume de Serbie. Ce conflit a généré plus de 9 millions de morts parmi les combattants et sept millions de civils.

http://education.francetv.fr/matiere/epoque-contemporaine/cm2/dossier/la-guerre-de-1914-1918-premiere-guerre-mondiale

Related:  Jeux sérieuxPremière guerre mondiale

A somain ... et ailleurs Rédigé le par eleve La Chanson de Craonne. • En 1917, les pays européens entrent dans la troisième année de la Première Guerre Mondiale. Depuis trois ans, les soldats français et allemands se battent dans le nord de la France, l’ennemi a prononcé de violentes attaques sur le plateau de Craonne • Malgré des pertes énormes (30 000 tués et 100 000 blessés en 10 jours), Nivelle s’obstine et la bataille dure 1 mois et fait au total 270 000 victimes. Actualités du numérique - Projet soutenu : Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre Qu'est-ce que Plateforme 14/18 ? « Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre » est une application en ligne réalisée avec le soutien du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère de la Défense. Elle présente la correspondance et les photographies échangées quotidiennement par les membres d'une famille, leur parenté et leurs amis, pendant toute la durée de la guerre. Des archives photo et vidéo ainsi que des textes scientifiques mettent en perspective les liens entre l'histoire d'une famille et l'histoire de la Grande Guerre. Pour qui ?

Le jeu des signes pour apprendre le langage des signes Publié le 05-02-2015 - Mis à jour le 16-11-2016 A l’occasion des 10 ans de la loi Handicap (11 février 2005), France Télévisions se mobilise pour sensibiliser le jeune public à l’acceptation de la différence et à l’intégration. Disponible sur la plateforme éducative francetv éducation, sur l’appli et le site ludo.fr Verdun, il y a cent ans : « C’était une boucherie inouïe » C’est un petit paquet de feuilles jaunies par le temps, qui sommeille aujourd’hui dans le tiroir d’une vieille commode. Une vingtaine de pages noircies d’une écriture fine, qui racontent l’une des semaines les plus sanglantes de l’histoire de France. Un récit clinique, celui des tout premiers jours de la bataille de Verdun, tels que les a vécu un jeune homme de 23 ans que rien ne prédestinait à ce rôle de chroniqueur. Il s’appelait René Prieur. Né le 10 août 1891, ce fils d’un professeur d’histoire enseignant au lycée Charlemagne, à Paris, fait partie des quelque trois millions et demi de jeunes Français qui ont répondu à l’ordre de mobilisation générale en août 1914.

Les chemins de l'école : pour découvrir la vie ailleurs francetv éducation propose aux 8-12 ans un serious game basé sur la série documentaire, les chemins de l’école diffusée sur France 5. Une expérience complémentaire au film documentaire mais traitée de façon créative et esthétique. Ce serious game est un jeu d’aventure immersif mettant en avant la découverte des pays traversés par le joueur et développant sa culture générale. Le principe du jeu est d'accompagner l'un des enfants proposés sur la carte mappemonde (3 sont extraits du long métrage, trois du documentaire) et de faire le trajet avec lui jusqu'à l'école.

Diaporama de la 1re guerre mondiale - Francetv Éducation Autochromes Jules Gervais-Courtellemont Ce diaporama est composé de 19 vues, réalisées pour la plupart entre 1914 et 1917 lors de la 1ère guerre mondiale, présentant des autochromes de Jules Gervais-Courtellemont. La première partie du diaporama reproduit des autochromes originaux, la seconde, des reproductions d'autochromes issues des Champs de Bataille de la Marne (1915), Editions Francaise Illustrée. Tirailleurs marocains

Mon double numérique : enquête sur son identité numérique Il vous faut Internet Vous pouvez utiliser l'ordinateur de la salle, le vôtre ou tout terminal relié à Internet Présentation du dossier « L'armistice du 11 novembre 1918 » - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ».

Enquêtes sur Internet et les réseaux sociaux fr de WhatsApp : qui paye quoi ? Qui héberge les sites web français ? WhatsApp 2 : le web se concentre ! Introduction du dossier « Les fusillés de la Grande Guerre » - Pour mémoire - CNDP Nous proposons dans ce dossier de revenir sur un phénomène tragique qui a traversé la Grande Guerre de part en part, touché tous les États belligérants, tous les fronts, dès les premiers jours de la guerre et posé aux autorités tant militaires que politiques des questions portant sur leur fonctionnement, leur finalité, leur existence même, puisqu’il s’agit de réfléchir sur la question de l’exécution de soldats au sein de leur propre armée. Nous centrons le propos sur le cas français, non qu’il soit plus important que les autres, mais parce que les sources et l’historiographie dont nous disposons permettent de construire un discours véritablement problématisé et de livrer des conclusions tangibles. D’autre part, la figure du fusillé a opéré un retour en force dans l’actualité, dans les champs mémoriels, dans les débats politiques au point de prendre une place peut-être démesurée face au nombre réel de cas.

Related: