background preloader

Villes et développement durable

Facebook Twitter

Objectif 11: Villes et communautés durables. Plus de la moitié de la population mondiale vit à présent dans les zones urbaines.

Objectif 11: Villes et communautés durables

D’ici 2050, cette proportion passera à 6,5 milliards de personnes – les deux tiers de l’humanité. Le développement durable ne peut se faire sans transformer radicalement la façon dont nous construisons et gérons nos espaces urbains. La croissance rapide des villes dans les pays en développement, conjuguée à la hausse de l’exode rural, a produit un boum dans les mégalopoles.

Projet Eko Atlantic : Lagos se rêve en future « Dubaï de l'Afrique » - 20 mars 2013 - Immobilier. Devant le paysage lunaire qu'offre la gigantesque étendue de sable, il est difficile d'imaginer une avenue principale aux dimensions des Champs Elysées à Paris, des gratte-ciels dignes de Manhattan, des marinas et des appartements somptueux surplombant l'Océan Atlantique.

Projet Eko Atlantic : Lagos se rêve en future « Dubaï de l'Afrique » - 20 mars 2013 - Immobilier

Le plus grand chantier immobilier en cours sur le continent africain est pourtant censé devenir « la Dubaï de l'Afrique » d'ici 15 ou 20 ans. La ville d'Eko Atlantic va s'étendre sur 10 km² le long de l'île Victoria, à Lagos, et pourra, à terme, accueillir 250 000 habitants et 150 000 travailleurs qui chaque jour rejoindront les bureaux du centre des affaires et les centres commerciaux et restaurants de bord de mer. Les images de synthèse des tours modernes et des avenues aux trottoirs immaculés contrastent cependant nettement avec les ruelles chaotiques des quartiers populaires de Lagos, où s'entasse la grande majorité des quelques 15 millions d'habitants. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. Des villes toujours plus grandes ? - Les vidéos de la démo. Le Projet du Grand Paris - Grand Paris. Initié en 2007 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le projet du Grand Paris a pour ambition de transformer l’agglomération parisienne en une grande métropole du XXIème siècle, à même d’assurer son rang dans la compétition des mégalopoles internationales.

Le Projet du Grand Paris - Grand Paris

Le projet passe par l’amélioration du cadre de vie des habitants, la correction des inégalités territoriales et la construction d’une ville durable. Paris fait aujourd’hui face à un double défi : En tant que capitale inscrite dans l’économie mondialisée, rivalisant avec des métropoles comme New-York, Londres ou Tokyo, elle doit asseoir son statut de «ville-monde». Pour ce faire, elle doit répondre aux engagements du protocole de Kyoto, tout en construisant des logements et en améliorant son offre de transports, entre la banlieue et le centre, et de banlieue à banlieue.En parallèle de cette ambition internationale, elle doit veiller à préserver son histoire et son patrimoine – deux atouts majeurs de Paris à l’étranger.

Libération.fr – Lagos de riches, Lagos de pauvres. LAGOS - Africa's Model Mega-City. Urbanisation en Afrique : enjeu majeur du XXI° siècle. Nigeria : Une nouvelle ville pour l'élite du pays. Où habiterons-nous demain ? Sept expériences de logements innovants. Qu’il soit connecté, participatif, évolutif, l’habitat se transforme.

Où habiterons-nous demain ? Sept expériences de logements innovants

Solutions technologiques ou initiatives sociales, nous avons sélectionné sept expériences d’habitat innovant. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Lisa Burek Où habiterons-nous demain ? L'Afrique sous équipée en électricité. Le Mozambique s'est vu attribuer hier 35 millions de dollars par la Corée du Sud, un prêt destiné à la construction de trois centrales solaires.

L'Afrique sous équipée en électricité

Ces infrastructures permettront au pays de renforcer ses capacités électriques, alors que seulement 2% des zones rurales et 22% des zones urbaines du pays sont électrifiées. Car pour poursuivre son développement, l'Afrique doit résoudre un problème majeur : l'accès à l'électricité. Avec 15% de la population mondiale, l'Afrique ne représente que 3% de la consommation électrique de la planète. Bolivie : des télécabines pour mieux circuler à La Paz.

Vidéos

En Afrique, la pollution de l’air s'est accrue. Dans les pays pauvres, en majorité africains, près de neuf villes sur dix de plus de 100 000 habitants ne respectent pas les directives de l’OMS relatives à la qualité de l’air.

En Afrique, la pollution de l’air s'est accrue

Dakar par exemple, avec son plus d’un million d’habitants, dépasse de trois fois les limites fixées par l’Organisation sur la concentration des petites et fines particules. Une situation que Sophie Gumy, collaboratrice scientifique de l’OMS explique par plusieurs raisons : « Evidemment, il y a plusieurs sources de pollution : l’utilisation de combustibles solides (le bois, les déjections animales, le charbon). New Delhi, ville la plus polluée du monde, aimerait sortir du diesel - Asie-Pacifique. La Cour suprême indienne va décider ce lundi 9 mai si elle maintient l'interdiction aux taxis de New Delhi de rouler au diesel et de passer au gaz naturel, dans le but de réduire leurs émissions dans cette ville considérée comme la plus polluée du monde.

New Delhi, ville la plus polluée du monde, aimerait sortir du diesel - Asie-Pacifique

Cette mesure est entrée en vigueur le 1er mai, mais a provoqué la colère des chauffeurs qui ont bloqué plusieurs axes autour de la capitale la semaine dernière. Le gouvernement les soutient et a demandé à la Cour de retarder cette conversion. Au Maroc, des mosquées vertes pour la COP22 et après. Le royaume, qui accueille en novembre la COP22, lance un programme pour réduire la consommation électrique dans ses mosquées.

Au Maroc, des mosquées vertes pour la COP22 et après

Après les villes vertes, les voitures électriques, la campagne « Zéro mika » pour éradiquer les sacs plastiques, le Maroc dévoile un nouveau programme de « mosquées vertes », dernier avatar de l’engagement du royaume pour les énergies propres à deux mois de la conférence sur le climat COP22 de Marrakech qui doit se tenir du 7 au 18 novembre à Marrakech. Une mosquée « verte » modèle devrait ainsi être présentée aux invités de la COP dans un village près de la Ville rouge.

Start-up & Co: Des taxis volants vont bientôt débarquer sur la Seine - 19/12. Médiathèque du Ministère de la Cohésion des territoires. Copenhague : les vélos plus nombreux que les voitures. Pour la première fois, le nombre de vélos circulant dans la capitale danoise a dépassé celui des voitures.

Copenhague : les vélos plus nombreux que les voitures

Le Danemark vient de franchir une étape importante dans sa politique de développement du vélo en ville. À Copenhague, la capitale, les appareils de mesure des modes de transport ont enregistré l’année dernière 35 080 vélos supplémentaires en circulation, faisant grimper le total de bicyclettes à 265 700, contre 252 600 voitures. Paris : une ferme urbaine aménagée dans un ancien parking souterrain. Une ferme dans un parking souterrain, en plein ville, sous un immeuble ?

Paris : une ferme urbaine aménagée dans un ancien parking souterrain

A priori, c'est saugrenu. Et pourtant l'initiative est très sérieuse. Pollution de l’air : Paris va tester une colonne Morris dépolluante. Des microalgues présentes dans ces puits de carbone sont à l’origine de la décarbonisation de l’air. Elles seront aussi recyclées en énergie verte. C’est la place Victor-et-Hélène-Basch, aussi appelée place d’Alésia, dans le XIVe arrondissement de Paris, qui a été choisie pour l’expérimentation.

Au milieu de ce carrefour fortement pollué où transitent plus de 72 000 véhicules par jour, une copie de l’antique colonne Morris, ce mobilier urbain typiquement parisien qui faisait office de support d’informations au XIXe siècle, va être transformée en puits de carbone. Bobigny tourne la page du « tout-béton » VILLES EN MUE. Tombé en désuétude, Bobigny 2, centre commercial de la commune de Seine-Saint-Denis, laissera en 2025 la place à un nouveau quartier de ville. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Marie Pellefigue Le centre commercial Bobigny 2 est sorti de terre en 1974, époque des constructions « tout béton ». S’étalant sur 100 000 m2, dont 18 000 m2 de petits commerces, ce bloc urbain est implanté sur une dalle et offre un accès aux bâtiments limitrophes via de multiples passerelles surplombant les voitures.

La trottinette est-elle l’avenir de l’homme ? Si elle possède de prime abord tous les attributs de l’avant-garde décroissante, la trottinette porte en elle les germes de sa destruction. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Clara Georges A quel moment avons-nous pris l’itinéraire bis de notre avenir rêvé ? Récipro-cité : « La smart city est dépassée par la smart human city » Le vélo à Copenhague (Danemark) Paris-culteurs, le projet pour une agriculture urbaine en capitale. Sur les toits, les murs, dans les jardins et les parkings, en terrasse... le projet Paris-culteurs propose de ramener culture et verdure au sein de la capitale pour répondre aux enjeux climatiques. 30 hectares dédié à l’agriculture urbaine L’objectif de l’opération : atteindre 100 hectares d’ici 2020, dont une trentaine sera dédiée à l’agriculture urbaine. Les exigences sont réelles autour de ce projet qui se veut « zéro phyto », économe en eau et demande des cultures variées (aquaponie, hydroponie, permaculture, culture en bac, champignonnière, etc).

A Amsterdam, un projet d’urbanisme collaboratif contribue à changer un quartier d’affaires. La plate-forme en ligne lancée en mai par TransformCity met l’imagination au pouvoir en vue de dynamiser un quartier de la métropole néérlandaise, dont un tiers des bureaux sont vacants. Comment donner vie à un quartier d’affaires excentré d’Amsterdam, uniquement composé de bureaux que la crise de 2008 a partiellement vidés ? C’est à cette lourde tâche que s’est attelée l’architecte néerlandaise Saskia Beer, d’abord seule, puis avec l’appui de la municipalité, par le truchement d’une plate-forme numérique collaborative, ouverte à tous.

Grâce à cette initiative, une vingtaine de projets ont fleuri et le quartier en question – Amstel 3 – est en voie de se transformer. Tout le monde le reconnaît aujourd’hui : une erreur a été commise dans les années 1960, lorsqu’il s’est agi de planifier, au sud-est d’Amsterdam, une nouvelle zone aux limites de la ville. Urbanistes et architectes l’ont fractionnée, de part et d’autre d’une voie ferrée.