background preloader

Réseaux sociaux

Facebook Twitter

Safer Internet Day: Many kids say it's 'important' to look good in selfies - CBBC Newsround. Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans - Business Insider France. Capture d'écran de "Black-ish" S02E12.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans - Business Insider France

ABC. Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz. Newsletter Superception #85. 21 janvier 2017 | Articles, Articles 2017, Newsletter, Newsletter 2017 | Par Christophe Lachnitt Bonjour, Un petit teasing pour débuter cette édition : j’ai enregistré cette semaine le premier épisode du Podcast Superception dont je vous avais annoncé la création avant Noël.

Newsletter Superception #85

Avec ce podcast, je complète mon offre de contenus sur les enjeux de perception. Il sera accessible en ligne dès qu’il aura été validé par iTunes. How Snapchat Kept Fake News Out - BuzzFeed News. Comment j'ai découvert ma double vie grâce à Google et Facebook. Facebook et Google nous pistent, nous le savons.

Comment j'ai découvert ma double vie grâce à Google et Facebook

Mais ils peuvent aussi largement extrapoler sur la vérité, et même inventer. Le biopic consacré à Edward Snowden est sorti cette semaine et c'était l'occasion de se replonger dans tous les bons conseils qu'il a l'habitude de donner. Edward Snowden nous conseillait en avril 2015 sur la façon de bien choisir ses mots de passe. Le premier conseil c'est d'en changer souvent, et le second c'est de faire des phrases ou des groupes de mots comme "margaretthatcheresttressexy2017". Aujourd'hui depuis son compte twitter, @snowden, il commente régulièrement l'actualité ou retweete les enquêtes sur les méthodes d'espionnages des citoyens ou des journalistes.

« Facebook n’assume pas son statut d’éditeur culturel » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Karine Berger (Députée socialiste des Hautes-Alpes et membre de la commission des finances à l'Assemblée nationale) et Manuel Alduy (Ancien directe...

« Facebook n’assume pas son statut d’éditeur culturel »

Par Manuel Alduy (ancien directeur du cinéma de Canal+ et senior vice-président Sales and Development, 20th Century Fox Television Distribution France) et Karine Berger (députée socialiste des Hautes-Alpes et membre de la commission des finances à l’Assemblée nationale) L'actualité sur les réseaux sociaux : pas la priorité des internautes. C’est ce que montre une étude réalisée par Spot.IM.

L'actualité sur les réseaux sociaux : pas la priorité des internautes

Ses principales conclusions se présentent comme suit : 33% des internautes interrogés préféreraient voir moins d’articles d’actualité figurer dans les flux d’informations qui leur sont présentés sur les réseaux sociaux ;66% des personnes âgées de 18 et 19 ans choisissent les réseaux sociaux pour mettre en ligne des commentaires relatifs à des articles d’actualité alors que 60% de celles de plus de 60 ans privilégient les sites des médias pour ce faire. Le point d’inflexion à cet égard se situe entre 43 et 45 ans ;48% des participants à ce sondage affirment commenter des messages humoristiques, 36% des informations politiques, 36% des messages sur la cuisine et 30% des informations sur l’actualité mondiale.

(CC) Kevin Dooley En effet, comme je le soulignais il y a trois mois, les réseaux sociaux, en simplifiant à l’extrême le débat citoyen et dévoyant la formation des perceptions, délitent la démocratie. Harcèlement sur les réseaux sociaux : un algorithme pour protéger les enfants. Here's Why Facebook Removing That Vietnam War Photo Is So Important. The need for algorithmic accountability. Enfants sur les réseaux sociaux : faut-il interdire ou accompagner ? La rentrée scolaire est passée, les enfants ont repris le chemin de l'école... mais nombre d'entre eux vont également cette année franchir un cap, virtuel : se connecter au vaste monde des réseaux sociaux.

Enfants sur les réseaux sociaux : faut-il interdire ou accompagner ?

"Ils sont trop jeunes, ce n'est pas pour demain... " ? Détrompez-vous : si l'inscription sur un média social est officiellement interdite aux moins de 13 ans (conformément à la réglementation américaine de protection des mineurs, la COPPA) en France comme ailleurs, de nombreux enfants "trichent" dès 9 ou 10 ans et se connectent quand même à Facebook, Twitter ou Instagram, pour imiter leurs aînés.

Selon une étude Ipsos-Médiamétrie de 2015, 88% des 15-24 ans sont inscrits sur au moins un réseau social, mais, plus étonnant, comme l'illustre l'opérateur Orange : 57% des 11-12 ans et 26% des 9-10 ans le sont aussi. Faut-il voir dans cette exposition précoce un danger à interdire à tout prix, ou faut-il "faire avec" et accompagner plutôt que de punir ? 12 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique. Dans le cadre de l’enseignement des MITIC (Médias, Images et Technologies de l’Information et de la Communication) à l’école, le centre Fri-Tic (centre de compétences responsable de tous les aspects en lien avec les MITIC) dans le domaine de l’enseignement du canton de Fribourg (Suisse) met à jour régulièrement des fiches signalétiques sur les principaux réseaux sociaux grand public et leur possible utilisation dans un cadre pédagogique.

12 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique

Ces fiches réseaux sociaux (liste complète ci-dessous) diffusées sous licence Creative Commons décrivent avec précision les infos nécessaires et principales fonctions, pratiques numériques avec ces plateformes tout en portant un regard critique et des possibilités pédagogiques avec ces services. Les fiches utilisent une grille commune d’analyse (voir en fin d’article). 12 services de réseaux sociaux analysés. How Trolls Are Ruining the Internet. Information numérique : l'ivresse d'ivraie. Facebook est au coeur d’une nouvelle affaire avec sa rubrique “Trending Topics“.

Information numérique : l'ivresse d'ivraie

Au mois de mai dernier, le groupe de Mark Zuckerberg avait été accusé par des conservateurs, outre-Atlantique, de censurer les contenus d’obédience républicaine sur cette rubrique. Celle-ci ne s’adresse qu’aux abonnés américains de Facebook auxquels elle montre les sujets d’actualité les plus populaires sur le réseau. Quand les trolls font la loi sur les médias sociaux. Ecoeurés par des flots d'insultes ou de menaces sur les réseaux sociaux, de plus en plus de stars et de journalistes ferment leurs comptes Twitter ou Instagram, accusés de devenir, par leur passivité, des "facilitateurs de haine".

Quand les trolls font la loi sur les médias sociaux

Dernier en date, Justin Bieber, star mondiale aux 78 millions de fans sur Instagram, a quitté le réseau après des insultes contre sa nouvelle petite amie. Plus grave, les "trolls", surnom de ces insulteurs protégés par l'anonymat, déversent publiquement et sans tabou des torrents d'injures racistes, sexistes ou homophobes, allant jusqu'aux menaces de viol ou de mort. Ce phénomène, qui peut toucher tout un chacun, est mis en évidence lorsqu'une star claque bruyamment la porte. Choquée par des propos racistes et misogynes, Leslie Jones, seule vedette noire du dernier "Ghosbusters", a fermé son compte Twitter en juillet.