background preloader

Data - Infographies - Cartes

Facebook Twitter

Data Bzh - La Bretagne en data. Home - Landing Page. Keshif: Data Made Explorable. An Academic Blogging Experiment. Data Gueule.

Collections voisines

Odyssey.js. La dataviz facile : 5 manières d’aborder la datavisualisation. De façon ludique et pratique, Data Publica a sélectionné 5 manières d’aborder la datavisualisation : avec un outil puissant et pratique, Datawrapper, une bibliothèque outillée, Data Publica, une personnalité, Karen Bastien, un blog de veille, “The Datavisualisation Catalogue” et enfin un très bon cours d’histoire réalisé par Gaëtan Gaborit. 1.

La dataviz facile : 5 manières d’aborder la datavisualisation

Un outil indispensable et grand public de dataviz : Datawrapper Son utilisation : parfaitement simple d’utilisation, rapide et sobre, régulièrement utilisé sur le site du Monde.fr par exemple, Datawrapper est l’un des meilleurs outils en ligne pour la plupart des visualisations courantes. Avec un large choix de visualisations, la méthode d’utilisation est découpée en étapes simples qui vous permettent de paramétrer facilement les données que vous voulez mettre en valeur. Exemple de datavisualisation réalisée avec Datawrapper En chiffres : 2. 3. Karen Bastien, de l’agence Wedodata. Créer des infographies et des présentations animées avec Easy Web Content Presenter. Il existe sur le marché un certain nombre d’outils permettant de créer des présentations, ou des infographies.

Créer des infographies et des présentations animées avec Easy Web Content Presenter

Easy Web Content Presenter fait partie de ces derniers, avec quelques subtilités intéressantes. Easy Web Content s’est tout d’abord fait connaître grâce à son Site Builder, soit grâce à son outil de création de sites. Relativement proche de Dreamweaver dans sa logique de conception, ce dernier permet à n’importe quel internaute de « dessiner » facilement un site par l’intermédiaire de son navigateur, sans avoir besoin de pondre une seule ligne de code. La société a ensuite remis le couvert avec une autre solution, se présentant cette fois sous la forme d’un éditeur HTML. Presenter est le dernier module de la suite et il se concentre pour sa part sur la création d’éléments visuels. Data.

Cartographie

Chroniques Data. Sites Dataviz. Outils. Open Data. Tutoriel. Data Journalisme. Start-Up Dataviz. Cartographie, information, réseaux. Dataseed Interactive Data Visualization. C/DATA - C Politique. Datablog.owni.fr. Raw.

Generatedata.com. This data type randomly generates human names (mostly Western) according to the format you specify.

generatedata.com

You can specify multiple formats by separating them with the pipe (|) character. The following strings will be converted to their random name equivalent: This data type randomly generates names. It works in the same way as the Names data type, except that it creates slightly more realistic data sets since the names are mapped to the country; e.g. Italian names appear when the data set row has Italy for the country field. Whatever text you enter into the options text field will be used to generate telephone numbers. Select one of the values in the example dropdown for some ideas. As with many of the other data types, to generate phone numbers in multiple format separate them with a pipe | character. This Data Type tries to generate a phone number in an appropriate format for the row of data. Day Week Month Year Generates IBAN (International Bank Account Number).

Try tinkering around with it. Journalisme graphique. 7 tools to convert between different data formats. Pierre Breteau. Accès, traitement et présentation des données par le pôle Décryptages du Monde.fr. Mem:o. Dossier: La data c'est la viz. Et Nate Silver, saint patron des "nerds", créa le data. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Louise Couvelaire Il n'est pas encore là que l'assemblée se tait déjà.

Et Nate Silver, saint patron des "nerds", créa le data

Dans une atmosphère quasi religieuse, les quelque 250 Londoniens sagement assis face à l'estrade attendent l'arrivée de l'oracle américain, en silence. Démarche un peu gauche et sourire bon enfant, Nate Silver, le saint patron des "nerds" (le sobriquet désigne les obsessionnels du chiffre et des nouvelles technologies), apparaît enfin, avec quelques minutes de retard. Il est là, costume gris et lunettes rectangles, avec des airs d'oiseau tombé du nid, face aux mines imprégnées de ses fidèles, aussi sûr de ses algorithmes que de son aura.

Des mois avant le scrutin présidentiel américain du 6 novembre 2012, il annonçait une confortable victoire de Barack Obama. Ce jour-là, à Londres, il est venu faire la promotion de son livre, The Signal and the Noise ("Le Signal et le Bruit", paru aux Etats-Unis en septembre 2012). C'est sa cinquième conférence de la semaine.