background preloader

Vidéos Pearltrees

Facebook Twitter

TV / video : toujours aussi difficile de trouver un contenu. Par Barbara Chazelle, France Télévisions « Y’a rien à la télé !

TV / video : toujours aussi difficile de trouver un contenu

» Cette frustration, bien connue des téléspectateurs, semble aussi s’appliquer à ceux qui consomment la télévision de manière délinéarisée ; trop de choix tue le choix, et les algorithmes ne sont pas encore à la hauteur du défi de la recommandation et de la découverte. C’est ce que révèle le denier rapport TV and Media 2015 d’Ericsson*, parmi d’autres tendances désormais familières : la montée du mobile et du streaming, la réalité des « cord-nevers », le binge-viewing, qui devient une norme de consommation, et l'apparition de nouveaux types de contenus. Il est toujours aussi difficile de trouver un contenu 50% des téléspectateurs interrogés qui regardent la TV linéaire affirment « qu’ils ne trouvent rien à regarder au quotidien ». Les consommateurs de services TV non linéaire sont aussi en quête de sérendipité, c'est-à-dire le fait de découvrir un contenu de manière inattendue/accidentelle.

Les nouveaux contenus rois. 5% of Videos on YouTube Drive 95% of the Views. Why Some Videos Go Viral. In “Puppyhood,” a video for Purina Puppy Chow produced with BuzzFeed, a guy spontaneously adopts a puppy, and they bond in typical roommate fashion.

Why Some Videos Go Viral

A viral video is every marketer’s dream. It’s the surest way to cut through the noise of the internet. And studies show that social viewers—people who watch shared content rather than videos they’ve found by browsing—are far more likely to buy a product and recommend it to others. Why do some videos catch fire and others just sputter out? Unruly, a marketing technology company, offers an answer. The greater the intensity of feeling the content evokes, the more likely people are to share it—the web’s answer to word of mouth, the most effective form of advertising. Jean-Luc Raymond sur Twitter : "Comment #Facebook va détrôner #YouTube pour la #vidéo. Comment Facebook va détrôner YouTube. L'avenir du partage est dans la vidéo.

Comment Facebook va détrôner YouTube

Mark Zuckerberg, cofondateur et PDG de Facebook, a largement insisté sur le fait que la vidéo est devenu LE nouveau moyen de partager ses humeurs (avant de laisser la place à la réalité virtuelle). Entre les lignes s'annonçait, dès mars dernier, l'importance stratégique du média vidéo pour le réseau social aux 1,4 milliard d'adeptes. Mais aussi son futur concurrent : YouTube. Et les clips musicaux seront l'arme de Facebook pour détrôner le site de partage de vidéo de Google. L'évolution du partage selon Facebook # Facebook, déjà un géant de la vidéo Depuis la mise à jour du Fil d'actualités en décembre 2013, Facebook met largement en avant les vidéos hébergées directement sur sa plateforme.

Bruyere Design on Twitter: "Les révolutions #marketing à venir de la #vidéo et la #photo via @gregfromparis. Les révolutions marketing à venir de la vidéo et la photo - Greg from Paris. Études - le marché de la vidéo en 2014. Jean-Luc Raymond on Twitter: "La guerre de la #vidéo mobile en direct a débuté : #Merkaat vs. #Periscope. La guerre de la vidéo mobile en direct a débuté. LEGRANDJD sur Twitter : "Nouvelle petite vidéo en approche ! #gameplay #video #legrandjd #youtube #fun #fesses et #labrador... Internet, plus fort que la télévision d'ici 5 ans chez les 18-34 ans. Pascal Lechevallier sur Twitter : "#Video : la vidéo sur mobile au beau fixe. Source : @ooyala... Serge gremion sur Twitter : "Je n'avais pas encore essayé la vidéo Twitter [contenu du siècle attaché:] #video #Twitter...

La neutralité du net réexpliquée en vidéo. 30 secondes 30 ans. SergeGremion : Soir au soleil avec @thierryweber ... Porn Sex vs Real Sex: The Differences Explained With Food. SergeGremion : Médiamétrie, top 15 des sites... Internet - L'audience de la vidéo sur Internet en janvier 2013. Baromètre 2013 de confiance dans les médias.

Le marché français de la Vidéo s’offre un avenir numérique. Deuxième marché culturel en chiffre d’affaires derrière le livre et de la même taille que le marché des entrées salles, le marché vidéo occupe une place déterminante dans le paysage audiovisuel.

Le marché français de la Vidéo s’offre un avenir numérique

Même s'il est moins contributif que les chaînes de télévision dans ses contributions au CNC (Taxe Vidéo et Taxe sur la VOD), même s'il semble moins spectaculaire que le marché de la salle, le marché vidéo demeure l'un des piliers de l'économie des films, des séries, du spectacle vivant, de l'animation et du documentaire. Le secteur vidéo indispensable à l’économie du secteur Place d’autant plus importante que la vidéo compte pour 20 à 50% de l’amortissement d’un film de cinéma. Si le marché du DVD pique du nez, c’est toute la profession qui risque de se planter ! En 2011, le marché vidéo a perdu 110 millions d’euros. En restant au dessus de 1,3 milliard d'euros de recettes, le marché de la vidéo offre finalement une belle résistance dans un contexte économique compliqué.