background preloader

Pearltrees

Facebook Twitter

Qq articles sur Pearltrees. Pearltrees : nouveau design et passage au HTML5. Utilisateur de Pearltrees ? Lancez votre application et connectez-vous. Vous devriez remarquer quelque-chose de nouveau. L’application (web, Android et iOS) a en effet connu un important redesign puisque Pearltrees est passé en mode 2.0. La première chose que vous observerez, c’est la nouvelle disposition en grilles dynamiques, qui remplace les « perles ». Ainsi, nous avons des vignettes et les contenus partagés via l’application qui sont plus visibles.

Mais outre cela, le Pearltrees est passé au HTML5, le nouveau standard pour les applications web. Ceci élimine la dépendance à la technologie flash et à ses inconvénients (lourdeur, non disponibilité sur les mobiles et tablettes…). Dorénavant, il est également possible de faire des glisser/déposer depuis son PC pour copier du contenu sur Pearltrees. Pearltrees : ça sert à quoi au fait ? Vous faites peut-être partie de ces internautes qui ont déjà vu des « Pearltrees » mais qui n’ont pas vraiment compris l’utilité de l’application.

Le français Pearltrees lève 5 millions d'euros. Pearltrees vous permet désormais d'utiliser directement vos propres documents. Une fois n’est pas coutume, Pearltrees évolue pour satisfaire un peu plus ses utilisateurs. Après la mise en place d’une application Android au début du mois de juillet, le service de curation en ligne va plus loin en proposant la mise en ligne de vos propres documents. A partir de maintenant, tout utilisateur pourra uploader ses documents qui trouveront naturellement leur place au milieu des pages Web, des notes et des images déjà présentes sur le site. Pearltrees n’en oublie pas pour autant le côté social de son service, véritable pierre angulaire, et il sera possible de commenter les documents des autres, de suivre leurs collections voire d’y contribuer. Social Curation Pour rappel, Pearltrees est un service Web français dit de « social curation ».

Sous ce terme se cache en fait la possibilité de collectionner, organiser et partager divers coups de cœur que vous allez avoir sur le Web. . « Désormais, nous pourrons organiser et partager l’ensemble des informations numériques. [...] Marketing Tools that Own: Pearltrees | Sarina Primrose. Follow Me By Sarina Primrose | @SarinaPrimrose on Twitter Nobody likes to hear when people talk only about themselves. That’s why content curation is so important for a business’s social media process. As a social media consultant, one of the critical parts of maintaining and amplifying following and engagement for clients on social media is via curation of industry and brand-relevant content. When it comes to choosing social media tools, it can be overwhelming. Pearltrees, at the moment, it my top pick. Tips & Features I Love: Finding Content to Curate into Pearltrees What I usually do is curate Twitter Lists for my own personal brand or client, and bookmark content seen from those lists (viewed from TweetDeck or Hootsuite Streams) into Pearltree to refer to later for scheduling posts on Twitter, FB, Instagram, Google+ and LinkedIn with strategic mentions.

Scan Related Content on Pearltrees Collaborate on a Pearltrees Collection Chrome Extensions and Android App Tell Me What You Think! Pearltrees Radically Redesigns Its Online Curation Service To Reach A Wider Audience. Pearltrees, the Paris-based online curation service that launched in late 2009, was always known for its rather quirky Flash-based interface that allowed you to organize web bookmarks, photos, text snippets and documents into a mindmap-like structure. For users who got that metaphor, it was a very powerful service, but its interface also presented a barrier to entry for new users. Today, the company is launching a radical redesign that does away with most of the old baggage of Pearltrees 1.0.

Gone are the Flash dependency, the tree diagrams, the little round pearls that represented your content and most everything else from the old interface. Here is what Pearltrees 1.0 looked like: And here is the new version: Pearltrees’ mission is still to allow you to organize everything you want on the service (in that respect, it almost competes with Evernote). 3. “We took what everybody liked about the old version and put it into a visualization that everybody could grasp right away,” Lamothe said. Pearltrees, des perles à partager. Pearltrees, des perles à partager Détails Catégorie : Scoopit, Symbaloo et Pearltrees Publié le mercredi 3 septembre 2014 20:11 Écrit par Clotilde Chauvin Autre outil de curation et de navigation sociale (social bookmarking), Pearltrees conjuguait jusqu'au printemps 2014 le mindmapping et la veille.

Quelques informations sur cette modification : Pearltrees passe en version 2.0 et change radicalement d’interface Modes opératoires et tutoriels… Tutoriel en français sur Pearltrees réalisé par Oscar Camilo Pineda Ortiz au sein de la Faculté de Droit Virtuelle de l'Université de Lyon 3 (Juin 2014). Des Pearltrees par discipline Des Pearltrees par ou pour les professeurs-documentalistes Des Pearltrees pour l'école. Pourquoi tant d'enseignants utilisent Pearltrees? Depuis que j’édite ce blog, je reçois régulièrement des notifications m’indiquant que des articles sont ajoutés à tel ou tel compte Pearltrees. Je parcours souvent ces comptes et force est de constater que de nombreux enseignants utilisent cet outil !

Mais d’où vient donc un tel intérêt pour ce service de « social bookmarking »? Aujourd’hui, je me suis inscrit… A la base, cette plateforme est un système de « marque page social ». De plus, selon votre activité, Pearltrees vous tient informé par mail des perles à découvrir au fil du temps. Lors de votre inscription, il vous faudra choisir un pseudo. Cerise sur le gâteau, Pearltrees permet désormais d’organiser tous types de fichiers ! A la base, le système est gratuit mais il existe également des services avec des abonnements payants pour profiter de nombreux avantages : espace de stockage, gestion de la confidentialité, personnalisation etc… Vous aimez cet article?

Save. Pearltrees. Pearltrees. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pearltrees Pearltrees est un service qui permet à ses utilisateurs d'organiser, d'explorer et de partager des pages web, des notes, des photos ou des fichiers. Suivant la logique de curation de contenu (faire ressortir le meilleur contenu du web), Pearltrees fait à la fois office d'agrégateur de contenu mais aussi de moteur de recherche communautaire. Son concept repose sur l'idée que la multiplication des contenus (blogues, images, vidéos, etc.) rend nécessaire une organisation humaine du web[1].

Le réseau d'utilisateurs de Pearltrees s'étend aujourd'hui à de nombreux pays : l'application a été saluée en France et dans la Silicon Valley, et est maintenant utilisée dans plus de 150 pays[2]. Origine et concept[modifier | modifier le code] La société à l'origine de Pearltrees a depuis fait évoluer son produit vers un ersatz de Digg, avec une présentation en carrés côte à côte et une hiérarchisation en dossiers "à-là" Explorateur Windows. Utiliser pearltrees.

5 raisons de télécharger l'application Pearltrees sur son smartphone. "L'arbre à perles", traduction de "Pearltrees", est à la base un simple classeur, un peu comme les favoris que nous avons sur les navigateurs. L'idée est de pouvoir ranger les perles, potentiellement chaque page web, en les classant en fonction de leur thématique. Jusque là, rien de révolutionnaire diront les puristes. Effectivement, via nos favoris ou sites de "bookmarks", on pouvait déjà mettre de côté tout type de page web. Voici cinq raisons qui font de Pearltrees une application à télécharger de toute urgence dans votre smartphone. 1. L'idée géniale de cette boîte française est d'en avoir fait une affaire de non-puristes. Parce qu'on est humain et pas des ordinateurs Le flux d'informations est tellement puissant aujourd'hui qu'on a tendance à vouloir être toujours dans l'instantanéité.

De même, il est très intéressant de retrouver sur le web les anciens articles qu'on avait classé il y a quelques semaines, quelques mois, voir quelques années. 3. 4.