background preloader

Le connectivisme

Facebook Twitter

Le connectivisme (néo socioconstructivisme) On ne fait pas la découverte d’une nouvelle théorie d’apprentissage tous les jours.

Le connectivisme (néo socioconstructivisme)

Dans Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age, George Siemens explique comment les nouvelles technologies affectent l’apprentissage et pourquoi elles sont désormais nécessaires. C’est une lecture indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à l’acquisition des apprentissages. … Essentiellement, le connectivisme constitue un modèle d’apprentissage qui reconnaît les bouleversements sociaux occasionnés par les nouvelles technologies, lesquels font en sorte que l’apprentissage n’est plus seulement une activité individualiste et interne, mais est aussi fonction de l’entourage et des outils de communication dont on dispose.

Quelques extraits saillants : • One of the most persuasive factors is the shrinking half-life of knowledge. . • Formal education no longer comprises the majority of our learning. . • Technology is altering (rewiring) our brains. . • We derive our competence from forming connections. Le connectivisme, l’intelligence et la conscience globale et singulière. Le Connectivisme, théorie d’apprentissage à l’ère numérique, a été développée par George Siemens et Stephen Downes.

Le connectivisme, l’intelligence et la conscience globale et singulière

Elle s’appuie sur leur analyse des limites du behaviourisme,du cognitivisme et du constructivisme afin d’expliquer les effets que la technologie a sur la façon dont nous vivons, communiquons et apprenons 1. Donald G. Perrin, directeur de rédaction à l’International Journal of Instructional Technology and Distance Learning dit de la théorie qu’elle « combine les éléments pertinents de nombreuses théories d’apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l’apprentissage à l’ère numérique » 1. Sugata Mitra a mené une étude sur 10 ans et démontre que les enfants sont capables d'(co)-apprendre, seuls, sans professeur : c’est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et ou des supports de cours. Il conclut que l’éducation est un système qui s’auto organise, et ou l’apprentissage est le phénomène émergent2,3. Aspects Voir aussi. What Connectivism Is. Posted to the Connectivism Conference forum (which hits a login window - click 'login as guest' (middle of the left-hand column) - I'm sorry, and I have already complained to the conference organizer).

What Connectivism Is

At its heart, connectivism is the thesis that knowledge is distributed across a network of connections, and therefore that learning consists of the ability to construct and traverse those networks. It shares with some other theories a core proposition, that knowledge is not acquired, as though it were a thing. Hence people see a relation between connectivism and constructivism or active learning (to name a couple). Where connectivism differs from those theories, I would argue, is that connectivism denies that knowledge is propositional. À propos de Mooc, quelques exemples. Cette nouvelle forme d’enseignement (sans doute faudrait-il utiliser le pluriel), sous-tendue par la théorie dite connectiviste (Siemens, 2008), (Downes, 2010), est intéressante à analyser dans la mesure où elle se situe dans une sorte de double rupture avec à la fois les formes traditionnelles de transmission d’information et les modalités informelles d’apprentissage (Henri, 2011).

À propos de Mooc, quelques exemples

L’observation des sites en ligne révèle certains des choix faits par des opérateurs et confirme un mouvement d’émergence régulière de systèmes de ce type. Voici quelques exemples, sans souci d’exhaustivité. Exemples d’offres de formation en réseau MIT openCourseware À ma connaissance, la forme de cours massivement ouvert a historiquement été inaugurée par le MIT aux États-Unis au début de la décennie 2000. Le connectivisme, ou le lien comme principe de base d’apprentissage (CCK11/1)

Voici deux semaines maintenant, je me suis inscrite à un MOOC.

Le connectivisme, ou le lien comme principe de base d’apprentissage (CCK11/1)

Qu’est-ce que c’est que ce nouveau truc ? C’est un « Massive Open Online Course« , c’est à dire un cours en ligne ouvert et massivement distribué. Concrètement, il est possible à qui le souhaite de s’inscrire gratuitement (ce n’est pas systématique, mais c’est une réalité dans le MOOC auquel je me suis inscrite) à un cours distribué par Internet, d’utiliser les ressources qui sont fournies et de réaliser les activités proposées. Ce MOOC ne débouche pas sur une certification.

Connectivisme et formation en ligne. Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age. Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age December 12, 2004 George Siemens Update (April 5, 2005): I've added a website to explore this concept at www.connectivism.ca.

Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age