background preloader

Féminisme: articles généraux

Facebook Twitter

Le féminisme pour débutant.e.s. Pour s’initier au féminisme, on peut commencer pour acquérir le vocabulaire de base dans « Les mots indispensables pour parler du sexisme » de Jessie Magana et Alexandre Messager, chez Syros.

Le féminisme pour débutant.e.s

Discrimination sexuelle, LGBT, viol, domination masculine, cerveau, IVG, etc, chaque mot est accompagné d’une définition claire et d’une explication de ses enjeux, le tout accompagné de suggestion de livres et de films. La petite graine. Je vous arrête tout de suite: non, je ne parle pas de cette petite graine.

La petite graine

J’utilise souvent l’image de la « petite graine » pour désigner les effets du travail militant au quotidien. Il n’est pas si fréquent que, sur le moment, dans le vif d’un débat, ce travail soit gratifiant. Débattre d’un sujet qui nous tient à coeur, avec des personnes plus ou moins informées, attentives, concernées et bienveillantes, c’est très, très difficile. On n’en a pas toujours l’envie, ni le courage – et c’est normal. Feminist pictures. Visualoop: La honte sans fin de la violence des hommes contre les femmes Le problème : la violence contre les femmes prend plusieurs formes : physique, sexuelle, psychologique et économique.

Feminist pictures

Ces formes de violence sont reliées et touchent les femmes d'avant la naissance jusqu'à la vieillesse. Les femmes âgées de 15 à 44 ans ont plus de risques d'être victimes de viol et de violence conjugale que du cancer, des accidents de la route, de la guerre ou de la malaria. Violence par un conjoint : La violence physique et/ou sexuelle est généralement infligée par le conjoint. 48% des femmes en Zambie, au Pérou et en Ethiopie ont souffert de violence physique de la part d'un conjoint.Saviez-vous que la moitié des femmes victimes d'homicides ont été tuées par leur mari, conjoint ou ex ? Violence sexuelle : les taux de violence sexuelle sont difficiles à estimer, car dans beaucoup de sociétés, la violence sexuelle cause un sentiment de forte honte aux femmes victimes.

Je ne suis pas féministe, mais… Est-ce que ça t’arrive de commencer une phrase par «Moi je suis pas féministe, mais…»?

Je ne suis pas féministe, mais…

De rire de ces féministes qui sont extrémistes, insensées, à côté de la plaque? Si on te décrivait comme féministe, tu trouverais ça insultant? Eh bien j’ai une mauvaise nouvelle pour toi: tu es peut-être bien un ou une féministe quand même. En fait il y a un test assez simple. Tu es féministe si: Amies féministes, battons-nous contre le vrai coupable. Pourquoi le mot humanisme ne peut remplacer le mot féminisme. Vous allez retrouver, ces prochaines semaines, d'anciens articles que je ré-écris, n'en soyez donc pas étonné-e-s.

Pourquoi le mot humanisme ne peut remplacer le mot féminisme

Vous vous demandez sans doute souvent pourquoi les féministes préfèrent se qualifier comme telles plutôt que d'humanistes comme si nous choisissions de privilégier les femmes aux hommes. Le féminisme est né parce que les femmes avaient à l'époque besoin de faire reconnaître qu'elles souffraient de discriminations légales. Arguments anti-féministes (5) "Mais les hommes aussi…"

Je reprends ma série sur les arguments anti-féministes là où je l’avais laissée, notamment parce qu’on m’a fait remarquer que sur mon tumblr « Conseils aux féministes » je ne donnais pas de clés pour répondre aux arguments présentés.

Arguments anti-féministes (5) "Mais les hommes aussi…"

Ce n’est pas le but du tumblr, mais cette série d’articles en propose quelques-unes. Un argument très récurrent consiste à présenter les situations des femmes et des hommes comme symétriques. Quelques exemples (qui viennent avec un trigger warning pour l’évocation des violences conjugales, violences faites aux femmes, viol): - Quand on parle de male gaze (soit le fait, pour les femmes, d’être soumises en permanence au regard hétéro masculin et jugées selon leur apparence): « mais les femmes aiment aussi regarder les hommes!

Arguments anti-féministes (4) A propos du terme "anti-sexisme" Ceci est un appendice au billet précédent de ma série sur les arguments anti-féministes, « On devrait se débarrasser du terme féminisme ».

Arguments anti-féministes (4) A propos du terme "anti-sexisme"

Je précise, comme je l’ai fait dans le texte et en commentaire de ce billet, que je ne considère pas que cet argument soit anti-féministe en soi, seulement qu’il pose un certain nombre de problèmes. Je précise également que je ne prends à nouveau pas en compte ici les critiques internes au féminisme mais que je vise plutôt à donner des éléments de réflexion pour contrer des arguments anti-féministes. Myroie (du blog egalitariste.net) me fait remarquer en commentaire que j’ai oublié le terme « anti-sexisme ». J’étais partie pour le traiter et, effectivement, je l’ai oublié en cours de route.

Arguments anti-féministes (3) "Tu donnes une mauvaise image des féministes" Arguments anti-féministes (2) « Tu es trop agressive, cela nuit à ton message  Agressive: se dit en particulier d’une féministe avec laquelle on est en désaccord.

Arguments anti-féministes (2) « Tu es trop agressive, cela nuit à ton message 

Étrangement, c’est l’un des arguments les plus difficiles à contrer. Pourquoi? Arguments anti-féministes (1) « Les féministes d’aujourd’hui…  Je commence une nouvelle série de billets destinés à répondre de manière (je l’espère) simple et claire aux arguments anti-féministes les plus courants.

Arguments anti-féministes (1) « Les féministes d’aujourd’hui… 

Je ne parle pas des arguments sexistes en général, mais plus particulièrement de ceux qui visent à faire taire les féministes, et j’exclus d’emblée les « mal-baisée » et autres « si t’étais belle tu dirais pas ça » que je ne considère pas comme des arguments (bien que d’autres aient visiblement du mal à faire la différence). Voici une liste d’arguments que je me propose de traiter, elle est susceptible d’évoluer en fonction de vos suggestions. N’hésitez pas à m’en faire, ces billets sont destinés à répondre soit à vos questions, soit aux arguments et questions auxquels vous avez du mal à répondre. Déconstructions des clichés les plus courants au sujet du féminisme. Il y a quelques jours, j’ai été invitée par Biaise sur twitter à co-écrire une FAQ du sexisme avec tout plein de beau monde tout partout.

Déconstructions des clichés les plus courants au sujet du féminisme.

Beaucoup ont participé, tous n’ont pas signé à la fin (parce qu’ils n’avaient pas envie ou parce qu’ils ne se sont pas manifestés), mais en tout cas, je suis fière de vous présenter cette FAQ à présent terminée. J’espère de tout cœur que cet article commun permettra de chasser un peu les idées reçues liées au féminisme ! À noter que ce texte est donc, totalement libre de droit. Vous pouvez le copier, le diffuser partout, mais en laissant les signatures, par contre.

Le genre n'est pas une théorie, c'est un fait - Une heure de peine... Le genre est une construction sociale: qu’est-ce que cela veut dire? « Le genre est une construction sociale »: c’est là un élément de base de la définition du genre, sans lequel on ne peut comprendre le concept. Je l’ai mentionné plusieurs fois, et expliqué, sans y consacrer de billet entier; l’idée de ce billet m’est venue suite à un commentaire lu sur la page Facebook de ce blog. Je me suis rendu compte que la notion de construction sociale était loin d’être comprise par tout le monde – et pour cause: ce n’est pas une notion évidente, surtout quand on l’applique à des sujets aussi sensibles que la différence des sexes et les rapports entre les sexes. Je vais donc évoquer quelques-unes des erreurs commises au sujet de cette notion de construction sociale, avant de revenir sur sa définition.

Pour le contexte, d’abord, je reviens sur le commentaire outré reçu sur Facebook. Il s’agit de quelqu’un qui ne connaît pas mon blog et est tombé sur ma page via un partage. La théorie du genre (djendeure). Mais pour avoir la réponse à cette question, il faudrait pouvoir disséquer un militant de La Manif Pour Tous, et vous savez que je suis résolument opposée à la vivisection. D’ailleurs il manque encore quelques signatures pour l’Initiative Citoyenne Européenne contre la vivisection, dépêchez-vous d’aller la signer avant le 1er novembre, ou vous aurez la mort de millions de chiots et chatons sur la conscience: Articles à lire sur la théorie du genre, le sexisme… Ca fait genre Petits rappels sur le genre D’une théorie du genre qu’ils font semblant de mal comprendre… Sur la prétendue différence et complémentarité entre les hommes et les femmes.

« Une question, pour ma compréhension. Je découvre votre site via le site rue89 et commence naturellement par lire la déclaration de votre "raison d’être" et me viens la question suivante dès le premier paragraphe : Je fais partie de la majorité des gens qui pensent que les hommes et les femmes sont différents et complémentaires.

Je suis un homme et je ne pourrai par exemple jamais sentir un enfant pousser dans mon ventre et c’est une différence "naturelle" majeure. Or votre premier paragraphe semble indiquer que les Tumultueuses pensent que nous ne sommes pas "naturellement" différents ni complémentaires. En quoi ne le sommes nous pas ?