background preloader

Moteur de recherche et économie numérique

Facebook Twitter

Moteurs de recherche et référencement : chassez le naturel... Etat-des-lieux-des-moteurs-de-recherche.jpg (JPEG Image, 1812 × 1103 pixels) - Scaled (56%)

Le cas Google

(Recherche)>Questionner le digital labor au prisme des émotions (et vice versa) D’un côté : la manipulation des émotions par Facebook, un article sur la viralité des émotions (Guerini & Staiano, 2015), le dossier de la Harvard Business Review consacré aux émotions dans le marketing et le management, les articles d’INfluencia sur les émotions, la capture des humeurs, le marketing émotionnel (chez Apple), le storytelling basé sur le partage des affects (chez RedBull), l’Internet des Objets connecté aux émotions (via L’Atelier), AdvertisingAge qui prédit que le Big data ne sera vraiment big que quand il prendra en compte les émotions, la revue e-marketing qui voit les émotions (des clients) à portée de main des entreprises.

(Recherche)>Questionner le digital labor au prisme des émotions (et vice versa)

Avec Camille Alloing, nous surveillons ces discours et ces dispositifs depuis un certain temps (on en parlait déjà dans notre première comm’, en 2012, à propos de l’e-reputation). Jusqu’où écrire pour Google. Les éditeurs de sites web n’ignorent pas que les moteurs de recherche existent, et que, parmi eux, Google jouit d’une position hégémonique.

Jusqu’où écrire pour Google

Comment Google détourne les internautes de leur recherche d’hôtel. L’intérêt suscité par l’article de Sosconso intitulé Réservation d’hôtels : peut-on échapper aux agences en ligne ?

Comment Google détourne les internautes de leur recherche d’hôtel

Nous incite à revenir sur l’un des problèmes que rencontrent les touristes: comment trouver un hôtel sur Internet ? De manière étonnante, la difficulté existe, même lorsque l’on connaît son nom. Combien de CO2 pèsent un mail, une requête Web et une clé USB. Surfer sur le Net, envoyer un email, télécharger des documents, les partager : toutes ces actions ont un poids pour la planète, d’autant plus important que nous sommes actuellement 1,5 milliard d’internautes à naviguer sur le Web quasi quotidiennement, tant pour notre vie professionnelle que personnelle.

Combien de CO2 pèsent un mail, une requête Web et une clé USB

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) contribuent ainsi à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre, selon un rapport de septembre 2008 réalisé par l’agence d’évaluation environnementale BIO Intelligence service pour la Commission européenne. Energie, pollution et internet. La lecture de la semaine provient du New York Times, il s’agit du premier article d’une série consacrée au coût écologique du Cloud computing (informatique dans les nuages, le fait que nos données soient stockées, non pas dans les nuages, mais dans des infrastructures très matérielles).

Energie, pollution et internet

Le titre “Energie, pollution et Internet”, ce début d’article fait un résumé de la longue enquête du quotidien américain. “Des dizaines de milliers de data center (gigantesques bâtiments abritant des serveurs) sont aujourd’hui nécessaire pour supporter l’explosion de l’information numérique. Les bons sentiments électriques des géants du Net. De l’énergie propre aux Etats-Unis, ça serait un nouveau truc lancé par Obama pour briller à la conférence de Paris sur le climat ?

Les bons sentiments électriques des géants du Net

Comme si les renouvelables n’avaient pas déjà envahi le marché électrique américain ! Les entreprises du Net font évoluer le paysage au galop, Apple jouant les locomotives. J’ai moi-même assisté ces quinze dernières années à la mutation fulgurante du paysage énergétique. J’ai chroniqué l’évolution en cours pour des médias français, et notamment pour la revue Systèmes Solaires, arpenté d’immenses champs éoliens, au Texas et en Iowa en passant par la Pennsylvanie, et les centrales solaires géantes, de la Californie à la côte Est. Mais c’est récemment en Caroline du Nord, où je vis depuis neuf ans, que j’ai mesuré la force du rouleau compresseur Apple dans les changements en cours.

Des océans de panneaux noirs entre coton et tabac Ne pas passer pour des ringards Les data centers d’Apple sont en effet tous alimentés à 100% par de l’énergie renouvelable. Je sais. Scroogled - enGooglés : une nouvelle de Cory Doctorow. « Qu'on me donne six lignes écrites de la main du plus honnête homme,j'y trouverai de quoi le faire pendre » Cardinal Richelieu Greg atterrit à l'aéroport international de San Francisco à 20 heures, mais il était minuit passé quand arriva son tour aux services de douane.

Scroogled - enGooglés : une nouvelle de Cory Doctorow

Il était descendu de première classe, doré comme un pti't Lu, mal rasé, détendu après un mois à la plage de Cabo (3 jours de plongée par semaine, les autres consacrés à draguer les étudiantes françaises). Quand il avait quitté la ville un mois plus tôt, il était une ruine ventripotente aux épaules affaissées. Maintenant il ressemblait à un dieu grec, et s'attirait les regards admiratifs de l'équipage à l'avant de la cabine. Quatre heures plus tard, dans la file d'attente des douanes, il était revenu à sa condition de simple mortel. Take Off, par Bringo via Flickr Le gouvernement des États-Unis a dépensé 15 milliards de dollars et n'a pas attrapé un seul terroriste. . « Quoi ?