background preloader

Entretien des plantes

Facebook Twitter

Bien récolter ses graines : 10 points essentiels. 135EmailShare Et voilà, le plus gros de la saison 2013 touche à sa fin.

Bien récolter ses graines : 10 points essentiels

Petit moment de nostalgie, sortez les mouchoirs… Mais bon, si l’on revient sur cette saison on a tout de même de quoi se réjouir et on a hâte de préparer la prochaine ! Après un printemps maussade, même dégueulasse en fait, l’été brutal a perturbé un peu les plantes mais une fois celles-ci remises de leurs émotions, les récoltes ont été vraiment bonnes ! Je ne sais pas pour vous, mais cela faisait longtemps que je n’avais pas eu autant de tomates et toutes d’excellente qualité (si ce n’est quelques tomates éclatées).

Cela m’a donc permis de tester foule de nouvelles variétés. Connaitre ses légumes Ca peut paraitre tout bête mais récolter des graines sans connaitre la vie de ses légumes peut relever du véritable casse-tête. Pour rappel, on distingue trois principaux cycles de vie chez les légumes (annuel, bisannuel et vivace). Proscrire les plants F1 Bien choisir son porte-graines Prendre garde aux hybridations. Récolter ses graines de fleurs et de légumes. Sommaire Les règles de base dans la récolte des graines Récolter les graines de ses fleurs Récolter les graines de ses légumes Conserver les graines Vos graines ont-elles gardé tout leur pouvoir germinatif ?

Récolter ses graines de fleurs et de légumes

Que faire des stolons de fraisiers? Gardez-les et empotez-le - vidéo dailymotion. Comment bouturer ses aromatiques : thym, romarin, sauge, verveine ... Pour multiplier rapidement la plupart de ses aromatiques, le bouturage est simple et efficace.

Comment bouturer ses aromatiques : thym, romarin, sauge, verveine ...

Par contre il faut compter au moins une année avant de pouvoir récolter sur ces nouveaux plants. Quelles aromatiques bouturer La menthe et le basilic se bouturent très facilement Vous n'avez qu'à plonger les tiges dans un verre d'eau. 10 jours plus tard des racines vont apparaître. Vous pouvez alors les replanter. Quand faire ses boutures Il faut bouturer toutes ces aromatiques à la fin de l'été de préférence, en Août/Septembre. Il faut éviter de le faire pendant la floraison, juste après c'est mieux. Pour avoir de jeunes tiges à bouturer, vous pouvez effectuer une taille de quelques branches au printemps. Comment ça se passe 1. Enlevez les 2/3 des feuilles en ne laissant que celles du haut. 2. 3. Arrosez et placez le pot à mi-ombre. 4.

Dans les régions froides, il est judicieux de faire quelques boutures de plantes frileuses chaque été : verveine, sauge etc. Bouturage à l'étouffée. Réveillez vos graines et noyaux. Maintenant que le froid est installé, il est temps de penser à faire germer les noyaux des arbres fruitiers.

Réveillez vos graines et noyaux

Une méthode simple et efficace consiste à les sortir de leur sommeil en leur faisant subir le froid hivernal : c'est la stratification ou le réveil de la dormance par le froid. La stratifi-quoi? Si certains noyaux sont protégés par une coque incassable, c'est pour qu'ils ne germent pas pendant la saison chaude, une fois la fructification passée. Cela évite aux jeunes pousses de se retrouver toutes nues, la tige à l'air, une fois que le froid est bien là.

La nature a vraiment bien fait la chose ! Le bouturage. Comment réussir facilement vos boutures au printemps et à l'automne. Le bouturage est une opération assez simple à réaliser et qui permet d'obtenir rapidement et à moindres frais un grand nombre de plants.

Comment réussir facilement vos boutures au printemps et à l'automne

Multiplier les plantes Semis, bouturage, marcottage ou division des touffes : toutes ces opérations visent à reproduire une plante, pour en augmenter le nombre ou remplacer un sujet encombrant ou vieillissant. Avec quelques gestes simples, il est possible de bouturer un grand nombre de végétaux. Bouture de feuilles, bouture à talon...

Nous allons ici aborder la plus simple des boutures, la plus utile aussi puisqu'elle s'applique à un très grand nombre de végétaux. Quand bouturer ? On réalise au printemps, vers mai-juin, des boutures dites herbacées (avec des tiges jeunes). Aster, campanule, géranium, hélianthème, héliopsis, lupin, plumbago, véronique, surfinia... En été, de la fin août à la mi-octobre, ce sont les boutures semi-ligneuses (durcies par le bois). Nous allons illustrer la façon de faire avec un exemple très simple : la sauge. Repiquage. Bouturage de racine : mode d'emploi. Saviez-vous que l'hiver est la bonne période pour multiplier certains végétaux ?

Bouturage de racine : mode d'emploi

La reproduction à l'identique de ces vivaces et arbustes se fera à partir de leurs racines, de façon très simple. Voyons comment faire... Quelles espèces ? Bouturage des cactus et plantes succulentes : comment faire ? Facile à réaliser lorsque l'on possède la bonne technique, le bouturage des cactus et des plantes grasses permet de multiplier vos plantes préférées ou parfois même de sauver un sujet en danger.

Bouturage des cactus et plantes succulentes : comment faire ?

Voyons comment procéder. Bouturer les conifères. La fin de l’été et le début de l’automne sont des périodes favorables pour bouturer un grand nombre de conifères.

Bouturer les conifères

Calendrier du bouturage des plantes à fleurs ou à feuillage. Bouturer les cactus. Bouturer les cactus. Bouturer les cactus. Jardiniers en herbe : vos boutures en un tour de main !