background preloader

APPRENDRE

Facebook Twitter

Apprentissage / Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apprentissage / Wikipedia

L’apprentissage est un ensemble de mécanismes menant à l'acquisition de savoir-faire, de savoirs ou de connaissances. L'anatomie d'une bonne situation d’apprentissage / Janie Lamoureux / Vidéo 6.24. Les 4 Phases de l'Apprentissage / Jean Guy Perraud / Vidéo 3.19. Triangle pédagogique Houssaye. Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye définit tout acte pédagogique comme l’espace entre trois sommets d’un triangle : l’enseignant, l’étudiant, le savoir.

Triangle pédagogique Houssaye

Derrière le savoir se cache le contenu de la formation : la matière, le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui a quelques enjambées d’avance sur celui qui apprend et qui transmet ou fait apprendre le savoir. Théories de l'apprentissage - Idées ASH. Styles d'enseignement, styles d'apprentissage et pédagogie différenciée en sciences - LEM - ULg. INTRODUCTION Cet article s'adresse aux enseignants du secondaire et plus spécialement aux enseignants en sciences.

Styles d'enseignement, styles d'apprentissage et pédagogie différenciée en sciences - LEM - ULg

Il vise essentiellement à les aider à : - clarifier deux concepts clés en psychopédagogie moderne : les styles d'enseignement et les styles d'apprentissage; - mieux se connaître en tant qu'enseignant; - mieux connaître les élèves en tant qu'apprenants; - présenter deux situations d'apprentissage en sciences l'une en chimie (5ème et 6ème), l'autre en biologie (3ème et 4ème). 1. ENSEIGNER ET APPRENDRE : POINTS DE REPERE... Les notes qui suivent sont délibérément succinctes, elles n'ont d'autre ambition que de situer la recherche du LEM (Laboratoire d'Enseignement Multimédia de l'Université de Liège) dans un cadre conceptuel adéquat et opérationnel. 1.1.

Styles d'apprentissage. Peut-on concevoir une façon idéale d'aborder et de résoudre un problème ?

Styles d'apprentissage

Certainement pas. Tout dépend de la nature du problème, des circonstances et, surtout, des spécificités individuelles. En fait, confrontés à une même situation, la plupart des sujets observés présentent des réactions diversifiées, parfois très contrastées. Comment pouvons-nous interpréter, respecter et valoriser ces différences ? Béhaviorisme.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Béhaviorisme

Béhaviorisme et Néo-béhaviorisme. Le cognitivisme. Le courant cognitiviste est issu des travaux sur la logique et les mathématiques, et surtout du développement de l'informatique.

Le cognitivisme

Notons au début du siècle, la machine universelle de Turing, capable virtuellement de raisonner comme un cerveau humain. Wiener en 1948 ("cybernetics") émet l'idée d'une représentation mécanique du cerveau. Le cognitivisme repose sur deux métaphores : - le cerveau est similaire à un ordinateur et fonctionne en traitant de l'information à l'aide de systèmes ouverts qui peuvent communiquer avec l'environnement, en manipulant des symboles - le cerveau est semblable à un réseau neuronique où les concepts sont reliés entre eux par des relations. Ainsi, la pensée est un système de représentations de l'état du monde, représentations qui sont des significations sur lesquelles la pensée s'exerce.

Le cognitivisme. La perspective cognitiviste, dont l'appellation renvoie au terme cognition (connaissance dans le sens de processus et de produit) privilégie l'étude du fonctionnement de l'intelligence, de l'origine de nos connaissances ainsi que des stratégies employées pour assimiler, retenir et réinvestir les connaissances.

Le cognitivisme

Elle s'intéresse essentiellement à la perception, le traitement en mémoire, le langage et ce, en regard du fonctionnement du cerveau. Voir Legendre (1993), Gauthier et Tardif (2000) Théorie s'inspirant du modèle de fonctionnement de l'ordinateur pour expliquer comment la mémoire recueille, traite et emmagasine les nouvelles informations et repère, par la suite, ces informations. Dans cette optique, on considère les processus mentaux comme responsables de cette succession d'étapes du traitement. Principe généraux : Cognitivisme et Néo-cognitivisme. Constructivisme (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Constructivisme (psychologie)

Le constructivisme, théorie de l’apprentissage, a été développé, entre autres, par Piaget, dès 1923, en réaction au behaviorisme qui, d’après lui, limitait trop l’apprentissage à l’association stimulus-réponse. L’approche constructiviste met en avant l’activité et la capacité inhérentes à chaque sujet, ce qui lui permet d’appréhender la réalité qui l’entoure[1]. Le constructivisme suppose que les connaissances de chaque sujet ne sont pas une simple « copie » de la réalité, mais une « (re)construction » de celle-ci. Le constructivisme s'attache à étudier les mécanismes et processus permettant la construction de la réalité chez les sujets à partir d'éléments déjà intégrés. La compréhension, constamment renouvelée, s’élabore à partir des représentations plus anciennes d’événements passés, que le sujet a d’ores et déjà « emmagasinées » dans son vécu.

À la suite de Piaget, Willem Doise et Gabriel Mugny[2] ont développé le socioconstructivisme. Principe des modèles d'enseignement apprentissage. Socio-constructivisme. Produire/discuter Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Socio-constructivisme

Etat:libre Dépôt final Déposez votre travail en créant une page à son nom ci-dessous Production 1Non disponible Production 2Non disponible Chargement... Intérêt Difficulté du texte Tout comme pour Piaget et le constructivisme, le socio-constructivisme suppose que la connaissance est une construction. Nous pouvons grossièrement distinguer deux approches du socioconstructivisme dans la littérature.

Ce concept central dans les travaux de Vygotsky exprime la différence entre ce que l'enfant apprendra s'il est seul, et ce qu'il peut potentiellement apprendre si on lui fournit une aide. La ZPD est donc la distance (différence) entre le niveau de développement actuel, déterminé par les capacités de l'enfant à résoudre seul un problème, et le niveau de développement potentiel, déterminé à travers la résolution de problème par cet enfant, lorsqu'il est aidé par des adultes ou collabore avec des pairs de niveau plus avancé.

Constructivisme et Socio-constructivisme. Pour lui, l''apprentissage c'est-à-dire le développement des schèmes opératoires est le résultat d'un processus dynamique de recherche d'équilibre entre le sujet et son environnement:

Constructivisme et Socio-constructivisme