background preloader

Estellev

Facebook Twitter

Le gaspillage alimentaire : Constat, causes, problèmes et solutions. Calculez votre empreinte écologique. Zéro-Gâchis. Si nous sommes tous victimes du gaspillage alimentaire, nous en sommes aussi tous responsables.

Zéro-Gâchis

Le gaspillage alimentaire a lieu à tous les étages de la chaîne d'approvisionnement et de consommation. Production agricole, transformation industrielle, grande distribution, restauration collective et commerciale, familles : du champ à l’assiette, ce sont tous les acteurs de la chaîne alimentaire qui sont concernés, car chaque étape est ponctuée de gaspillages et de pertes en toutes sortes : Les glaneurs des villes. Comme le rappelle la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement France Nature Environnement, il n’existe pas de définition officielle et commune du gaspillage alimentaire au niveau européen.

Les glaneurs des villes

Les termes retenus par les ministères de l’écologie et de l’agriculture désignent « toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à une étape de la chaîne alimentaire, est perdue, jetée, dégradée ». Il s’agit donc des déchets alimentaires évitables, comme le pain rassis ou les yaourts oubliés au fond du frigo, à différencier des déchets non évitables, comme les coquilles d’œufs ou les os. Lutter contre gaspillage alimentaire. La loi sur la lutte contre le gaspillage alimentaire adoptée au Parlement.

Le Parlement a définitivement adopté, mercredi 3 février, une série de mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire.

La loi sur la lutte contre le gaspillage alimentaire adoptée au Parlement

Après l’Assemblée nationale, le Sénat a, à son tour, voté à l’unanimité une proposition de loi incluant notamment des dispositions destinées à empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation. La proposition de loi, qui avait été portée à l’Assemblée par le député socialiste Guillaume Garot, inscrit dans la loi la hiérarchie des actions à mettre en place pour récupérer et valoriser les denrées alimentaires et pour éviter leur gaspillage, de la prévention à l’utilisation à des fins énergétiques en passant par la récupération à des fins de consommation ou pour l’alimentation animale.

Suffit-il de tout manger ? Enjeux politiques, économiques et sociaux de la "lutte contre le gaspillage alimentaire", Le Cercle. Le "Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire" mis en place par l’ex-Ministre délégué à l’agroalimentaire Guillaume Garot en 2013 a grandement contribué à faire du "gaspillage alimentaire" un problème public à combattre.

Suffit-il de tout manger ? Enjeux politiques, économiques et sociaux de la "lutte contre le gaspillage alimentaire", Le Cercle

Cette prise en charge politique récente fait écho à des revendications militantes plus anciennes telles que celles des "déchétariens" qui se nourrissent régulièrement et volontairement à partir des poubelles de supermarchés. Ces derniers ont révélé la quantité – et la qualité ! – des aliments jetés, ainsi que les dérives menant parfois à asperger des poubelles d’eau de javel pour en limiter l’accès. Lutte contre le gaspillage alimentaire.

Que deviennent un yaourt ou des tranches de jambon lorsqu’ils sont retirés des rayons des supermarchés ?

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Grâce aux Banques Alimentaires, ils ont droit à une seconde vie. Encore consommables, ils sont sauvés de la destruction et redistribués à des personnes démunies.