background preloader

Cerveau-Mémoire

Facebook Twitter

Que savons-nous de nos propres émotions ? Et pour cette dernière semaine de l’année, l’antenne de France Culture s’ouvre aux émotions, à toutes les émotions : celles que l’on dit primaires : la joie, la colère, la peur, la tristesse, le dégoût et la surprise ainsi qu’aux émotions plus complexes : l’orgueil, l’embarras, la culpabilité, l’admiration, la sérénité, la passion.

Que savons-nous de nos propres émotions ?

Tout un éventail qui met en jeu des réseaux complexes dans notre cerveau et dans notre corps et qui posent encore de nombreuses questions à la science. Que savons-nous de nos propres émotions ? C’est la vaste et belle question à laquelle La Méthode scientifique va tenter de répondre dans l’heure qui vient. Et pour arpenter ces corridors émotionnels que nous mettons si souvent à contribution dans ces derniers jours de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir Catherine Belzung, professeur de neuroscience à l’université de Tours et responsable de l’équipe de l’unité « Imagerie et Cerveau » de l’Inserm. Écouter. Apprendre à l’université du XXIᵉ siècle ou comment nourrir son éléphant ? Cet article est publié à l’occasion du colloque « Apprendre à l’université du XXXe siècle », organisé par la Conférence des Présidents d’Université, colloque dont The Conversation France est partenaire.

Apprendre à l’université du XXIᵉ siècle ou comment nourrir son éléphant ?

Ce que les enfants devraient apprendre à l'école au sujet de leur cerveau. Les neurosciences apparaissent comme un domaine réservé aux meilleurs étudiants en sciences.

Ce que les enfants devraient apprendre à l'école au sujet de leur cerveau

Or une étude américaine a démontré que au plus tôt on apprend à l’école comment fonctionne notre cerveau, au mieux c’est. Le fonctionnement du cerveau vu par les enfants Suite à une étude menée sur des enfants de 4 à 13 ans, les psychologues Peter Marshall et Christina Comalli ont découvert que les jeunes enfants ne connaissent ni les fonctions ni le fonctionnement de leur cerveau. 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1.

4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences

L’attention Le rôle de l’attention et ses pièges. Mémoire. Dossier réalisé en collaboration avec le Pr.

Mémoire

Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Auzias/S. Baillet/O. Modélisation du cerveau dans la main en 3 étapes.

Je tiens aujourd’hui à partager avec vous une vidéo à propos de la modélisation du cerveau dans la main de Daniel Siegel, neuropsychiatre américain.

Modélisation du cerveau dans la main en 3 étapes

Cette vidéo est présentée par Nadine Gaudin, formatrice en discipline positive. Il s’agit de représenter les différentes parties du cerveau à l’aide du bras et de la main afin d’en expliquer le fonctionnement. 1. L’avant bras représente la colonne vertébrale. 2. Le tronc cérébral est placé sous le cerveau et assure le prolongement de la moëlle épinière. Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré. Impressionnant: sept expériences scientifiques récentes confirment toutes que dessiner permet de mieux mémoriser les mots que de les écrire.Les expériences Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans.Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon,fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner.

Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré

Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute. Les volontaires ont essayé, dans le cadre de l'expérience, de retenir ces mots soit en les écrivant, soit en les dessinant, soit en listant leurs caractéristiques. Les résultatsLors du test final de restitution, les participants qui avaient dessiné l'objet de l'exercice ont obtenu, quelque-soit le groupe, des résultats nettement supérieurs à ceux qui avaient privilégié d'autres techniques. « La qualité des dessins réalisés n’a pas semblé être importante, déclarait Jeffrey Wammes, un des chercheurs.

Comment étudier? Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé. Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ; Minimum 1 heure quinzaine pour les élèves ; Au moins 12 séances. 2- Objectifs Les élèves apprennent à mieux se connaitre et confrontent leurs pratiques actuelles de travail à celles identifiées comme leur permettant d’optimiser leur apprentissage.

Ce travail donne un sens physiologique aux conseils méthodologiques répétés inlassablement au cours de leur scolarité par les adultes (parents comme professeurs) : " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " "… Ce projet donne les moyens aux élèves qui travaillent beaucoup sans réussir de trouver une méthode d’apprentissage efficace, rapide, leur permettant de progresser, de les valoriser et d’être moins stressés. Boostez votre mémoire en 15 leçons - Journal du Net Management. Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes :

MEMOIRE ou MEMOIRES, comment s'en servir ? La Mémoire ?

MEMOIRE ou MEMOIRES, comment s'en servir ?

Un territoire où les neurosciences frôlent la géographie ; le monde des mémoires est vaste avec des terres encore inconnues, des explorateurs, des frontières de plus en plus précises et des voies de communication nombreuses et variées. Mémoire. 3 effets qui affectent la mémorisation. Connaître ces 3 effets permet de les utiliser à notre avantage pour mieux mémoriser Les 3 effets principaux qui affectent notre capacité de mémorisation sont :

3 effets qui affectent la mémorisation

Comprendre le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner.