background preloader

Comment étudier?

Comment étudier?

http://vimeo.com/166054137

Related:  NeuroMETHODOLOGIEagatatheApprendre à apprendre/Sciences cognitivesSciences de la Vie et de la Terre

minuter son temps de travail =UNE séquence=25mn!! La technique de Pomodoro consiste à travailler en respectant des périodes de 25 minutes. Suite à cette séance, vous vous prenez un repos de 5 minutes puis vous recommencez. Cette technique, mise au point par Francesco Cirillo à la fin des années 1980, a largement fait ses preuves en terme de productivité. Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ;

La psychologie de l'enfant, quarante ans après Piaget 1966-2006 : depuis la parution de La Psychologie de l'enfant de Jean Piaget, qui proposait une théorie du développement de l'intelligence, les chercheurs ont mis en évidence les capacités précoces du bébé, la variété des stratégies cognitives chez l'enfant, le rôle de l'inhibition et « l'enfant psychologue ». Depuis peu, l'imagerie cérébrale vient renforcer ces nouvelles approches. La conception du développement de l'intelligence de l'enfant selon Jean Piaget était linéaire et cumulative car systématiquement liée, stade après stade, à l'idée d'acquisition et de progrès. C'est ce que l'on peut appeler « le modèle de l'escalier », chaque marche correspondant à un grand progrès, à un stade bien défini dans la genèse de l'intelligence dite « logico-mathématique » : de l'intelligence sensori-motrice du bébé (0-2 ans), basée sur ses sens et ses actions, à l'intelligence conceptuelle et abstraite de l'enfant (2-12 ans), de l'adolescent et de l'adulte. La remise en cause du modèle de l'escalier

TEST : Suis-je plûtot visuel, auditif ou kinésthésique ? - Blog de Mme Radenac Par Pascale Radenac (Collège Saint-Exupéry, Vélizy Villacoublay (78)) le 11 septembre 2009, 06:26 - documents - Lien permanent Extrait de l'article paru dans ça m'interesse Il n'y a pas deux personnes qui apprennent de la même manière. Normal. Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail. 1.

Des sciences cognitives à la classe : Entretien avec Olivier Houdé Les sciences cognitives frappent à la porte de la classe. Mais les concepts et outils développés dans les laboratoires ont-ils une pertinence dans les classes ? Les enseignants s’interrogent sur les apports de la psychologie expérimentale et des neurosciences et sur la possible articulation entre les résultats scientifiques et les pratiques de classe. Suite à la semaine du cerveau, pour poursuivre cette exploration, nous avons interrogé Olivier Houdé, instituteur de formation initiale, professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, directeur du Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant (LaPsyDÉ) et membre senior de l’Institut Universitaire de France. "L'enseignement repose toujours sur l'idée qu'il faut accumuler et activer des fonctions cognitives, et jamais sur l'idée de travailler sur les capacités d'inhibition." (O.

Les effets du stress sur notre cerveau et 15 solutions pour en venir à bout Je vous propose de regarder cette vidéo qui explique les conséquences du stress et de l’anxiété sur notre corps et notre cerveau. Elle est extraite du DVD « Guérir Autrement » de David Servan-Schreiber. Pour compléter ce thème, vous trouverez 15 techniques efficaces pour lutter contre le stress. Synthèse : Le stress est géré dans le cerveau émotionnel par l’amygdale. Son activation déconnecte notre cortex préfrontal et les fonctions supérieures qui y résident (comme la réflexion). 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ?comment éviter de bachoter ?

Le rôle positif de l'inhibition dans le développement cognitif de l'enfant 1À l’opposé du modèle de l’escalier selon lequel le développement cognitif de l’enfant obéit à une linéarité, celui du bébé « mathématicien » s’appuierait sur l’apprentissage de l’inhibition d’une stratégie perceptive inadéquate. Les études menées en ce sens dévoilent comment l’inhibition permet de progresser, et bousculent certains postulats chers à Piaget. 2La notion d’inhibition ne prend tout son sens en psychologie de l’enfant, en particulier son sens positif, que si on la replace dans le cadre général de l’étude du développement cognitif sous ses différents aspects : compétences précoces du bébé, compétition entre stratégies cognitives chez l’enfant, rôle de l’inhibition et imagerie cérébrale du développement.

Je n'arrive pas à me mettre au travail ! 10 conseils méthodo Connaissez-vous le circuit de récompense ? Au centre de notre cerveau, ces réseaux de neurones s'activent lorsque nous vivons une expérience agréable. Et ils distillent plusieurs substances nous procurant du plaisir... ce qui nous pousse à recommencer. Ainsi Pauline, lorsqu'elle rentre chaque soir du lycée, aime commencer par grignoter devant sa cuisine, puis elle passe sans entrain à son bureau.

3 effets qui affectent la mémorisation Connaître ces 3 effets permet de les utiliser à notre avantage pour mieux mémoriser Les 3 effets principaux qui affectent notre capacité de mémorisation sont : l’effet de primauté On retient surtout les premiers éléments d’un tout.

Related: