background preloader

COMPLOT

Facebook Twitter

Tous des comploteurs ? Info ou intox sur le web, comment faire la différence à l'école ? Séances proposées pour la semaine de la presse. Il faudra noter qu'il ne s'agit que de propositions de séances, elles n'ont encore pas été réalisées.

Séances proposées pour la semaine de la presse

Ces séances sont prévues pour être modulables : en demi-groupe par l'enseignant documentaliste ou en classe entière par l'enseignant de discipline (et/ou l'enseignant documentaliste), en 1 à 3h, et adaptables à plusieurs niveaux. Séance : Les croquis de presse après l'évènement Séance basée sur différents croquis de presse réalisés à la suite de l'attentat 1 : Définition d'un dessin de presse Il doit faire RIRE REAGIR REFLECHIR (On peut montrer ici 3 autres dessins de presse, qui ont fait le choix de privilégier un seul aspect, demander à un élève qui « ne l'aime pas » d'expliquer pourquoi). 2 : L'analyse des dessins de presse Comment font ils RIRE REAGIR REFLECHIR ?

Il s'agit ici, seul, en groupe ou à l'oral en classe entière, de relier chaque dessin de presse aux procédés spécifiques qui font rire, réagir, réfléchir : Petite méthode pour démonter une théorie du complot. Déconstruire le conspirationnisme. Ce 12 février, l’entretien du SIG consacré aux théories du complot et au conspirationnisme a réuni Rudy Reichstadt, directeur de l’Observatoire du conspirationnisme - Conspiracy Watch, Laurent Bazin, journaliste et co-auteur de « Tous paranos ?

Déconstruire le conspirationnisme

Pourquoi nous aimons tant les complots », et Nicolas Vanderbiest, chercheur à l’université de Louvain spécialiste en e-réputation. A cette occasion, ils ont pu décrypter les ressorts psychosociologiques du conspirationnisme et discuter le rôle d’Internet dans ses mécanismes de développement. Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot. Comment lutter contre le complotisme ?

Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot

Alors que N Vallaud Belkacem participe le 9 février à journée d'étude "Réagir face aux théories du complot", comment les enseignants font-ils pour éduquer les élèves face au complotisme ? Lionel Vighier est invité par la ministre à présenter ses pratiques pédagogiques. Mais dès septembre dernier, le Café pédagogique l'avait interrogé sur ce point. Les mécanismes de la désinformation. Sur le net, on trouve à boire et à manger...

Les mécanismes de la désinformation

Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir. Christophe Michel de la chaine YouTube Hygiène Mentale passe en revue ce qui motive les désinformateurs, qu'ils en soient conscients ou inconscients.

Dans tous les cas, même si ça représente un peu de travail, il faut toujours recouper les sources, ou au moins aller jeter un œil sur des sites qui luttent contre ça comme le très connu Hoaxbuster.com. Fauxtographie : l'Histoire manipulée. Vous ne serez pas surpris si je vous dis que l’Homme n’a pas attendu l’existence de Photoshop pour manipuler les photographies.

Fauxtographie : l'Histoire manipulée

Superposition et suppression étaient rendues possibles à grands coups de ciseaux, gouache, encre de Chine, aérographie, etc. et ce dès 1860, comme le montre l’intégration de la tête d’Abraham Lincoln sur le corps de John Calhou, ou encore cette photographie du Général Ulysse Grant au front avec ses troupes, résultat d’un montage de 3 photographies différentes. La photographie de droite représentant le général Ulysse Grant est le résultat d’un montage des trois photographies de gauche (prisonniers confédérés, le général Alexander Cool sur son cheval et une photographie du général Grant) Un bien précieux outil qui a fait et fait le bonheur des puissants de ce monde et dont l’utilisation à travers l’Histoire a inspiré d’intéressants projets. Au fil de ses recherches, Zhang Dali découvre un univers de propagande beaucoup plus complexe qu’il ne l’imaginait.

The Onion, Nordpresse, Le Gorafi… Ou l’art de la parodie politique sur le net. Les sites de parodie politique sur Internet, parfois repris par erreur comme sources d’informations, jonglent entre info et « infaux ».

The Onion, Nordpresse, Le Gorafi… Ou l’art de la parodie politique sur le net

Le 3 février 2014, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault annonce le report sine die de son projet de loi sur la famille. Christine Boutin, invitée sur le plateau de BFMTV, souhaite réagir à cette actualité. La présidente d’honneur du Parti chrétien-démocrate affirme sa méfiance vis-à-vis de l’annonce en citant avec assurance : « On parle du côté du gouvernement de ‘stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée’. C’est tellement complexe que j’ai voulu prendre exactement le titre. Donc ça ne nous endort pas ».

Des lecteurs induits en erreur Si Le Gorafi est parfois pris au sérieux par des lecteurs trop pressés, l’erreur d’interprétation au sujet des sites d’informations satiriques n’est pas le monopole de la leader du Parti chrétien-démocrate. Cette confusion entre la vérité et la fiction est produite par plusieurs facteurs.