background preloader

Les Principes de la Permaculture

Facebook Twitter

Cultiver autrement. La permaculture, quelques éléments de réflexion. Une introduction. PERMACULTURE | Grands axes et Potentiels. Quelques inspirateurs. Jardin autofertile - Isle-aux-Coudres. Www.vegeculture.net Jardin autofertile Isle-aux-Coudres, printemps 2005 Ce jardin est aménagé sur l'Isle-aux-Coudres.

Jardin autofertile - Isle-aux-Coudres

Le sol est sableux et n'a jamais été cultivé. Implantation Désherbage... Prendre la terre des allées mettre toute la bonne terre au centre de la butte. Jardin-forêt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jardin-forêt

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages. Un jardin forestier permet au jardin (si l'on choisit les espèces adaptées au lieu) d'être autosuffisant et durable.

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages

Le jardin foret simple contient trois niveaux: arbres, arbustes, et plantes. Mais pour ceux qui aiment profiter de chaque occasion de plantation, un jardin forestier optimal peut contenir jusqu'à sept niveaux de végétation. Comme l'illustration ci-dessous le montre, un jardin forestier de sept couches contient de grands arbres, des arbres bas, des arbustes, des herbes, des plantes couvre-sol, des grimpantes comme la vigne, et des plantes racines.

Voici donc le détail de ces couches : 1-Les grands arbres : la canopée. Ceci est un étage supérieur fait de grands arbres à fruits, à noix ou d'autres arbres utiles, espacés pour laisser une grande luminosité atteindre les couches inférieures. Permaculture. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Permaculture

Jardin permaculturel à Sheffield, Royaume-Uni. Recherche Permaculture. Les petits fruits en jardinage autofertile. En culture autofertile, les petits fruits ont droit à une grande place au jardin.

Les petits fruits en jardinage autofertile

Nous verrons dans ce qui suit une liste des petits arbres fruitiers, l'emplacement qu'on leur réserve au jardin, leur rôle particulier et comment les entretenir en culture autofertile. Les sceptiques ont été confondus ! Derrière les maisons là-bas, à côté de la piste cyclable, c'est le jardin communautaire des Bois-Francs, à Victoriaville.

Les sceptiques ont été confondus !

Plus de 50 parcelles de 4 m sur 6 m sont offertes dans ce qui était autrefois un terrain vague. Impatient de mettre à l'épreuve les principes et idées rencontrés lors de mon séjour en Europe l'année dernière et les activités de formation suivies au Québec, je me suis pris une parcelle au jardin communautaire. Qu'apporte la permaculture ? La permaculture : l'agriculture permanente. Pour créer un jardin écologique permanent. Permaculture. Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.

Permaculture

La permaculture est une approche pour concevoir des habitats humains et des systèmes agricoles qui imitent les relations présentes dans l'écologie naturelle. Comme méthode systémique, la permaculture a été créée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. Le terme Permaculture signifiait initialement "agriculture permanente" (Permanent Agriculture), mais il a été rapidement étendu pour signifier "culture de la permanence" car il était réalisé que les aspects sociaux font partie intégrante d'un système véritablement durable.

En formant rapidement des individus à un ensemble de principes de conception, l'objectif est de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement, et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes (on parle parfois à tort d'autosuffisance. Jardins autofertiles. La naissance d'un jardin autofertile. Je jardine depuis 1998, c'est-à-dire depuis mon arrivée à Saint-Augustin, au Lac-Saint-Jean.

La naissance d'un jardin autofertile

Mon "retour à la maison" m'a permis de découvrir une de mes nouvelles passions: le jardinage. En l'espace de quelques années, j'ai pu réaliser un nouveau rêve: un jardin procurant à ma famille des fruits et légumes frais et sains en abondance tout au long de l'année. Tout a commencé par des lectures d'articles sur le jardinage autofertile parus dans différents numéros de Bio-bulle, les numéros 47 à 51 plus précisément. Je suis donc partie d’un jardin familial "hérité" de ma belle-famille et ayant été cultivé selon les méthodes traditionnelles.

Les dompteurs de couleuvres. Pourquoi dompter ces horribles couleuvres, me demanderez-vous?

Les dompteurs de couleuvres

Vous avez horreur de ces petites bestioles? Faut-il ou non désherber en jardinage autofertile ? Dans mon jardin autofertile, il y a très peu de temps à mettre au désherbage.

Faut-il ou non désherber en jardinage autofertile ?

Ma routine consiste plutôt à maintenir une couche de paillis sur toute la surface du jardin et à choisir minutieusement comment distribuer mes plantes sur les buttes. En 2004, j'ai poussé l'expérience jusqu'à ne faire aucun désherbage. Si le résultat vous intéresse, lisez ce qui suit... Travaux d'entretien d'automne au jardin autofertile. La caractéristique de la culture autofertile, c'est qu'elle est sans entretien. On n'a donc pas à discuter des travaux d'entretien d'été d'un jardin de plus de trois ans. Voici nos suggestions pour ce qui est des jeunes jardins. ENTRETIEN D'ÉTÉ Pour les jardins de moins de trois ans, il y a encore quelques petits travaux d'entretien à effectuer en été. En juin et juillet on peut récolter fraises, framboises, groseilles, gadelles, cassis, bleuets, mûres, rhubarbe, amélanchiers, ail, ciboulette, échalotes, laitues, bettes à cardes, fines herbes, fleurs comestibles et autres fleurs et plantes odorantes pour parfumer la maison.

LE DÉSHERBAGE Il y aura 50% moins de désherbage dès la première année. LE PAILLIS En été, on devra couper les plantes qui produisent le paillis et répartir le feuillage là où le sol en aura besoin. Permaculture - Passerelle Eco - Ecovillage Global et Permaculture.

Les Principes de la Permaculture en Français. Les principes de la permaculture. On voit sou­vent la per­ma­cul­ture pré­sen­tée par des ap­pli­ca­tions concrètes au jar­din, ce qui peut don­ner l’impression que la per­ma­cul­ture n’est qu’une ac­cu­mu­la­tion de ‘tech­niques’ de jardinage : culture sur buttes pour ne pas labourerpaillage épais et sys­té­ma­tique pour que le sol ne soit ja­mais à nucom­pos­tage en sur­face pour perdre moins d’azote que dans un tas de compostjardin-forêt pour imi­ter l’écosystème-roi de nos contréeszones pour moins s’embêter quand il pleutjar­dins man­dala pour ré­duire l’espace ré­servé aux alléesspi­rales d’herbes aro­ma­tiques pour faire jolitrac­teur à poules pour désher­ber et fertiliserbais­sières (swales) pour pié­ger l’eau de ruis­sel­le­ment dans le paysagetours à patatesto­mates non-tailléesetc.

Quoique in­té­res­santes et même sou­vent ef­fi­caces, ces tech­niques mises bout-à-bout ne font pas la per­ma­cul­ture. Prendre soin de la terrePrendre soin de l’humainPar­ta­ger équitablement et douze principes : Permaculture. La permaculture est une science de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d'écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels. Presentation de la Permaculture 1/2envoyé par sergiocalzone. Permaculture Design. Un plan d'eau écologique pour moins de 50$ Ressources permaculture essentiellement en zone temperée. Jardin.

Autarcie. Être vegan et manger équilibré : à bas les idées reçues ! (1/2) Initialement publié le 29 août 2012. Être vegan et manger équilibré : à bas les idées reçues ! (2/2) Le veganisme est un mode de vie encore méconnu. Voici donc la seconde partie des bons conseils de Marie.Charlotte ! Idée reçue numéro 3 : la philosophie C’est bien connu, les veg/végé sont une espèce de tribu d’écolo-intégristes, ils risquent leur vie avec une alimentation carencée, ce sont les pires donneurs de leçon de l’histoire de l’humanité, ils prêchent un retour en arrière bien avant l’ère civilisée.