background preloader

MOOC

MOOC
Le MOOC (Massive Open Online Course) ou CLOM (Cours en Ligne, Ouvert et Massif) propose une nouvelle modalité d’apprentissage. Si l’idée de mettre en ligne un cours est une pratique comprise, utilisée par de nombreux enseignants, soit parce qu’ils interviennent en ligne, soit parce qu’ils complètent un cours en présentiel par des ressources en ligne. La nouveauté des MOOC, est d’ouvrir non pas l’accès aux ressources, mais bien l’accès au groupe des personnes qui se réunissent à une séquence de cours, et donner ainsi l’accès aux échanges dans et autour du cours. Si l’idée d’ouvrir l’accès à son cours est facile à comprendre, les implications de cette ouverture intriguent plus d’un praticien. Le terme massif est clairement un faux ami, et peut être une source d’incompréhension. Pour certains M pour Massif rime avec foule. Certains enseignants qui découvrent les MOOC s’inquiètent de la perte d’une relation privilégiée possible avec chacun de ses étudiants. Like this: J'aime chargement…

Revue sticef.org Matthieu Cisel (STEF, Cachan), Éric Bruillard (STEF, Cachan) 1. Introduction Le succès des MOOC, ou Massive Online Open Courses, est probablement l’évènement le plus marquant de l’année 2012 dans le monde de l'enseignement supérieur en ligne, le New York Times allant jusqu'à qualifier l'année 2012 "The Year of the MOOC"1. De nombreuses universités, menées par les prestigieux établissements de la Ivy League comme Stanford, Harvard et le MIT organisent gratuitement en ligne depuis le début de l’année 2012 des cours sur des thèmes aussi variés que la cryptographie, la biologie ou la philosophie. La mise à disposition gratuite de ressources pédagogiques et l’organisation de cours à distance par des universités n’est pas une nouveauté, l'ampleur du mouvement est en revanche inégalée. Nous tenterons dans une première partie de caractériser les différentes plates-formes et les approches pédagogiques qui les sous-tendent, et évoquerons brièvement les origines du phénomène. 2. 2.1. 2.1.1. 2.2.

Udacity Présentation Udacity et Coursera Dans cet avant dernier article sur les cours en ligne, ou MOOC, dans le domaine de l’informatique, nous allons poursuivre la présentation des grands types de services proposés sur le net avec les sites d’Udacity et Coursera. Pour rappel, nous vous invitons à voir notre article précédent pour avoir une idée de ce à quoi ressemblent les MOOC non académiques. Présentation générale Site web Udacity est un site éducatif privé, fondé en février 2012 par Sebastian Thrun, David Stavens et Mike Sokolsky, anciens enseignants à l’université de Stanford, à la suite de leurs cours sur la création d’un moteur de recherche et la programmation d’une voiture robotisée. Logo du site web Udacity Cette organisation offre gratuitement des cours en ligne, dont la grande majorité est orientée sur l’informatique. Listes des cours proposés par Udacity Bien que le suivi des cours soit gratuit, il est obligatoire d’ouvrir un compte pour pouvoir s’inscrire à un cours. Un exemple : La création de programmes informatiques

edX Faire un MOOC dans son garage Cet article a été initialement publié dans le blog compagnon d’ITyPA. Quand on se lance dans l’organisation d’un MOOC se pose rapidement la question de l’infrastructure d’accueil. La question n’est pas encore réglée au niveau des universités, car elle pose des problèmes d’infrastructure (ouvrir son ENT ou adopter une autre plateforme) couplé avec des questions stratégiques (par exemple, faut-il rejoindre une initiative américaine, développer une offre indépendante ou construire un partenariat). Dans le cas de ITyPA, nous avons abordé la question différemment. Pour le comprendre, il est nécessaire de revenir sur le contexte de notre montage. Nous voulions monter une initiative à quelques uns, issus d’horizons différents. Bien sûr, pour échanger entre nous, nous avons utilisé skype et des googles docs, qui permettent de travailler de manière efficace. Question donc, comment monter un environnement à coût minimal ? Et c’est tout. Mais de cela nous reparlerons sans doute dans un autre billet.

Anglophones Coursera : témoignage et retour d’expérience d’un « diplômé » - e-teach, le blog Lancée en avril 2012, la plate-forme Coursera propose des cours en lignes ouverts (plus de 200 à ce jour) et massifs (parfois avec plusieurs dizaines de milliers de participants) donnés par des professeurs enseignant dans des universités réputées du monde entier, dont l’EPFL à Lausanne. Coursera et ses consoeurs ont ces derniers mois suscité un énorme intérêt de la part des médias. Nous nous sommes donc naturellement intéressés à son contenu et à ses principes de fonctionnement, le plus simple pour le faire étant de participer réellement à l’un ou l’autre des cours proposés. Plusieurs membres de l’équipe e-teach ont ainsi participé à l’expérience et en sont ressortis enthousiasmés. Voici donc un retour d’expérience « vu de l’intérieur » faisant suite à ma participation durant 6 semaines au cours Gamification proposé par l’University of Pennsylvania (Prof. Un dispositif dynamique, varié et motivant Contenus de formation donnés sous forme de vidéos. Plus qu'une simple vidéo d'un cours

Francophones OUTILS LANGUE web 2.0 Plateformes ARTICLES Française Outils collaboratifs Américaines

Related: