background preloader

Ordre de Malte

Facebook Twitter

Mandela / Tutu. FP Explainer: Who Are the Knights of Malta -- and What Do They Want? - By Joshua E. Keating. In a speech in Doha on Monday, veteran New Yorker journalist Seymour Hersh alleged that the U.S. military's Joint Special Operations Command (JSOC) had been infiltrated by Christian fanatics who see themselves as modern-day Crusaders and aim to "change mosques into cathedrals.

" In particular, he alleged that former JSOC head Gen. Stanley McChrystal -- later U.S. commander in Afghanistan -- and his successor, Vice Adm. William McRaven, as well as many other senior leaders of the command, are "are all members of, or at least supporters of, Knights of Malta. " What was he talking about? Not exactly clear. There's not much evidence to suggest that the Knights of Malta are the secretive cabal of anti-Muslim fundamentalists that Hersh described.

The Sovereign Military Hospitaller Order of Saint John of Jerusalem of Rhodes and of Malta is a Roman Catholic organization based in Rome with around 13,000 members worldwide. When the Sultan of Egypt retook Jerusalem in 1291, the Knights of St. Knights Hospitaller. The Knights Hospitaller, also known as the Hospitallers, Order of Hospitallers, Knights of Saint John and Order of Saint John, were among the most famous of the Western Christian military orders during the Middle Ages.

The Hospitallers probably arose as a group of individuals associated with an Amalfitan hospital in the Muristan district of Jerusalem, which was dedicated to St John the Baptist and founded around 1023 by Blessed Gerard Thom to provide care for poor, sick or injured pilgrims to the Holy Land. (Some scholars, however, consider that the Amalfitan order and Amalfitan hospital were different from Gerard's order and its hospital.[1]) After the Latin Christian conquest of Jerusalem in 1099 during the First Crusade, the organisation became a religious and military order under its own Papal charter, and it was charged with the care and defence of the Holy Land.

Foundation and early history[edit] Knights of Cyprus and Rhodes[edit] Street of Knights in Rhodes Knights of Malta[edit] Ordre du Temple. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Naissance de l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Le contexte religieux et politico-militaire[modifier | modifier le code] Au XIe et XIIe siècle, le renouveau du monachisme chrétien vit la fondation de nombreux ordres religieux avec notamment les convers qui privilégiaient le travail manuel, et la rénovation de la vie canoniale qui adopta la Règle de saint Augustin, les chanoines s'engageant à la différence des moines dans des activités hospitalières (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem) ou dans la vie paroissiale.

Les Templiers. Jacques de Molay. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Molay. Jacques de Molay, né entre 1240 et 1249 et mort en 1314, fut le 23e et dernier grand maître de l'ordre du Temple. Après avoir combattu en Terre sainte, il est élu à la tête de l’ordre en 1292. À cette date, l'ordre est en crise après la mort de nombreux frères et dignitaires lors de la chute des dernières positions des États latins d'Orient et de Saint-Jean-d'Acre en mai 1291. La défense de ces lieux étant la raison d'être des Templiers, leur réputation est affaiblie. C'est dans cette dernière tâche qu'il échoue, en 1307 il est arrêté à Paris sur ordre de Philippe le Bel qui accuse les Templiers d'hérésie et de pratiques obscènes. Biographie[modifier | modifier le code] Avant l'accession à la maîtrise[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Blason de Jacques de Molay Réception dans l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Départ pour l'Orient[modifier | modifier le code]

L'Ordre Souverain Militaire Hospitalier de Malte Association Canadienne. La mission de l’Ordre L’Ordre de St-Jean de Jérusalem est l’une des plus anciennes institutions de la civilisation occidentale et de la chrétienté. Présent en Palestine dès les années 1050, cet ordre religieux laïc puise ses origines dans la tradition militaire ainsi que dans celle de la chevalerie et de la noblesse. Parmi ses 12 500 membres, on compte des frères profès ainsi que des Chevaliers en Obédience. Les autres Chevaliers et Dames sont des laïcs dévoués à l’exercice des vertus chrétiennes et de la charité. L’Ordre de Malte demeure fidèle à ses principes fondateurs que résume la devise « Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum », protection de la foi et service des pauvres, principes qui se concrétisent par le travail bénévole effectué par les Chevaliers et les Dames de l’Ordre dans le domaine de l’aide humanitaire et médico-sociale.

Les caractéristiques de l’Ordre L’Ordre et la République de Malte.