background preloader

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers
Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis). Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique : Écouter (50 minutes) : Un ordre monastique prestigieux L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la première croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. La huitième et dernière croisade s'achève par la mort tragique du roi Saint Louis devant Tunis en 1270. Qu'à cela ne tienne. Related:  Ordre des TempliersProcès

L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple Tout commence dans les années qui suivent la première croisade en Terre Sainte (1096-1099). Malgré la prise de Jérusalem par les croisés (le 15 Juillet 1099), la sécurité des pèlerins n'est pas assurée. Entre les brigands locaux et les croisés aux buts peu louables, les pèlerinages deviennent parfois tragiques. Hugues de Payns (Hugues de Payens, de la Maison des comtes de Champagne) et Geoffroy de Saint-Omer vivant sous la Règle des chanoines de saint-Augustin choisissent d'assurer la garde du défilé d'Athlit, le chemin d'accès le plus dangereux pour les pèlerins. Ce dernier deviendra plus tard le Château-pèlerin. Et c'est en 1118 que l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ voit le jour ... Revenant près des Lieux Saints, Baudoin II, roi de Jérusalem, leur octroie une partie de son palais, à l'emplacement du Temple de Salomon. C'est au concile de Troyes (14 Janvier 1128), à la demande de Saint-Bernard (Bernard de Clairvaux) que l'Ordre est véritablement créé.

Les templiers - La fin des templiers Jacques de Molay, avec ses grands prieurs, était toujours en prison. Ayant rétracté les aveux que leur avaient arraché les supplices, Jacques de Molay et le « Prince Dauphin » sont déclarés, par Philippe le Bel, relaps. Et le même jour, 11 mars 1314, ils montent sur un bûcher dressé dans l'île de la Cité, à l'endroit même où se trouve aujourd'hui sur le terre-plein du Pont Neuf, la statue de Henri IV. On raconta que le Grand Maître, en ce moment suprême, assigna le roi et le pape à comparaître dans l'année devant le tribunal de Dieu. Le fait est que Philippe et Clément moururent avant la fin de 1314. Il faut ajouter qu'une autre tradition veut que, dans la nuit qui suivit l'exécution du Grand Maître, sept Templiers déguisés en maçons, se glissèrent jusqu'au bûcher et recueillirent pieusement les cendres du supplicié. Mentionnons encore que de sombres récits coururent sur la fin tragique des deux chevaliers qui avaient dénoncé l'Ordre du Temple.

Les Templiers et les Croisades Archives nationales (France) - Base de données Archim < Portail internet des Archives nationales < Accueil Archim Procès des Templiers ; les archives du Trésor des chartes > > consulter la base de données L'affaire des templiers : les archives du Trésor des chartes (J 413 à 417) S'il est une affaire qui a excité les imaginations et fait couler beaucoup d'encre, c'est à coup sûr l'arrestation des templiers et la suppression de l'ordre du Temple. Tout bien considéré, il reste peu de traces du suivi du dossier par le gouvernement et l'administration royale. Les Archives nationales en donnent ici une reproduction de qualité, qui permet de retrouver facilement les interrogatoires de chacun des templiers questionnés par l'Inquisition, qu'il s'agisse des dignitaires, de frères sergents ou d'un simple berger. Edition du procès-verbal d'interrogatoire de Paris (J 413, n° 18) : Jules Michelet, Le procès des templiers , Paris, tome 2, 1851.

Commanderie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une commanderie est un établissement foncier appartenant à un ordre religieux et militaire. Apparues au XIIe siècle, les commanderies existeront aussi longtemps que ces ordres perdureront. Placées sous la responsabilité de commandeurs, c'étaient le lieu de vie de communautés de frères, de chevaliers et d'affiliés. Elles se trouvaient au centre d'un domaine foncier sur lequel étaient bâties des fermes appelées maisons (domus). Bien qu'étant le plus souvent rurales et situées sur des terres de rapport, les commanderies pouvaient aussi être urbaines et même portuaires, lorsque les chevaliers obtenaient le monopole ou bien des privilèges de commerce, ou de transport de pèlerins. Définition[modifier | modifier le code] « Commanderie » est le terme français exact pour désigner la base de l'organisation territoriale des ordres religieux et militaires. Vue de l'intérieur de la Chapelle Notre-Dame. Origine[modifier | modifier le code]

L'ordre des Templiers : histoire et procès Intrigues, batailles et pouvoir, l'ordre des Templiers fascine autant qu'il dérange. Placée entre l'Église et la royauté, cette troisième puissance bouleverse les codes établis. Formation de l'ordre des Templiers Les Templiers forment un ordre religieux et militaire qui a été fondé en 1118, à Jérusalem, par le chevalier Hugues de Payns. Les Templiers avaient pour but de défendre les croyants en pèlerinage vers la Terre sainte, des assauts des Sarrasins. Richesse et patrimoine des Templiers Peu de temps après, des commanderies s'érigèrent un peu partout en Europe (on en compte près de 9.000 lors de l'arrestation des chevaliers, dont 1.700 en France). À la suite de la reconquête de la Palestine par les musulmans, les Templiers quittèrent les lieux et s'installèrent définitivement sur leurs possessions européennes. Arrestation des Templiers « Dans le couvent des Jacobins de Poitiers, le roi Philippe le Bel demeura en 1307 et 1308 pour négocier avec le pape le procès de l'ordre des Templiers.

Commanderies Templières et Hospitalières Louis-Marie, marquis d'Estourmel, maréchal-de-camp et chevalier de Saint-Lazare, naquit en Picardie le 11 mai 1744 et entra d'abord dans les mousquetaires. Il devint successivement officier de gendar... Louis-Marie, marquis d'Estourmel, maréchal-de-camp et chevalier de Saint-Lazare, naquit en Picardie le 11 mai 1744 et entra d'abord dans les mousquetaires. Il devint successivement officier de gendarmerie, colonel en second des dragons de Gonti, brigadier des armées et colonel du régiment de Pologne cavalerie. Une hérésie d’État. Philippe le Bel, le procès des « perfides templiers » et la pontificalisation de la royauté française E. Renan, « Guillaume de Nogaret », dans Histoire littéraire de la France, t. XXVII, Paris, 1877, p. 298. Cette approche prévaut, par exemple, dans les publications récentes de B. Frale (voir, entre autres, L’ultima battaglia dei Templari. Principales éditions de ce type de source : L. Principales éditions de ce type de source (la répartition des titres entre cette catégorie et la précédente est évidemment approximative ; plusieurs ouvrages contiennent les deux types de document) : P. La synthèse de référence sur l’histoire du procès demeure celle de M. W. Sur le rôle structural des instances judiciaires dans la construction de la « commune voix et renommée », voir J. G. Sur ce célèbre conflit, auquel Pierre Dupuy, au xviie siècle, a donné le nom de « Grand différend », voir entre autres P. J. Les enquêtes criminelles de la papauté contre les prélats accusés d’« excès » souvent dits « énormes »furent fréquentes à partir du pontificat d’Innocent III. A. J. Ainsi B. A. J. Ibid., p. 116.

LE SECRET DES TEMPLIERS LE SECRETVM TEMPLI  » Entretien avec le dernier Gardien du Trésor » · UNE ETRANGE EXPERIENCE DANS LA VIE D' UN ENQUETEUR EXTRASENSORIEL Le samedi 24 décembre 2011 je rencontrai a sont initiative a PARIS le dernier Gardien du Trésor descendant du templier Grand visiteur de France Geoffroy De VICHIEZ. Ce dernier ma prouvé preuve a l’appui du bien fondé de ma découverte dans l’ AUDE et ma raconter l’ histoire de ce fameux Trésor que vous trouverez ci-dessous. J e maintiens sont éventuel mise à jour au courant de l’année 2012. Avril de l’an de grâce 1112 dans l’abbaye de Cîteaux, l’abbé Bernard de CLAIRVAUX rencontre secrètement un conglomérat de rabbin émigré en royaume de France. De leurs discussions en sort une mission capitale :récupérer et mettre à l’abri le trésor du temple de SALOMON caché par le prophète JEREMIE en -587 de notre ère lors de l’invasion des troupes babyloniennes dirigée par NABUCHODONOSOR. Se basant sur l’inventaire établi par le prophète JEREMIE et mis en page par son secrétaire personnel BARUCH, il est convenu d’ une mission de récupération en terre sainte.

1314 : DERNIER EPISODE DE LA LUTTE MENEE PAR PHILIPPE LE BEL CONTRE LES TEMPLIERS Bibliothèque nationale de France direction des collections Mars 2014 département Philosophie, histoire, sciences de l’homme 1314 : DERNIER EPISODE DE LA LUTTE MENEE PAR PHILIPPE LE BEL CONTRE LES TEMPLIERS Bibliographie sélective L’ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé à Jérusalem vers 1118 et organisé par le Concile de Troyes en 1128. Il connaît une grande prospérité aux XIIe et XIIIe siècles, notamment en Terre sainte et devient également un important acteur économique et financier de l’Occident chrétien. Son influence dans l’Orient latin cesse avec la perte de Saint-Jean d’Acre et la chute du royaume latin de Jérusalem en 1291. BOURIN, Monique Nouvelle histoire de la France médiévale. 4, Temps d’équilibres, temps de ruptures : XIIIe siècle. DOLLIN DU FRESNEL, Monique Clément V (1264-1314) : le pape gascon et les Templiers. Bibliogr. p. 353-384. DEMURGER, Alain «Les Templiers à Auxerre (XIIe-XIIIe siècle». THIERRY, Julien « Une hérésie d’état.

Les commanderies des Templiers de France et de Belgique [A][B][C][D][E][F][G][H][I][J][K][L][M][N][O][P][Q][R][S][T][U][V][W][X][Y][Z] Départements Echirolles (38) Maison du Temple d'EchirollesDépartement: Isère, Arrondissement: Grenoble, canton: Echirolles - 38 Maison du Temple d'Echirolles Valbonnais, I. 22. « Libertates concesse civibus Gratianopolis. Top Ecopets (01) Maison du Temple des EcopetsDépartement: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Saint-Trivier-de-Courtes, commune: Vernoux - 01 Maison du Temple des Ecopets A l'extrême nord du département les Templiers possédaient la maison des Ecopets ou Escopets. Ecorcheloup (01) Maison du Temple d'EcorcheloupDépartement: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Montluel - 01 Maison du Temple d'Ecorcheloup Eglises-d'Argenteuil (Les) (17) Maison du Temple Eglises-d'ArgenteuilDépartement: Charente-Maritime, Arrondissement et Canton: Saint-Jean-d'Angély - 17 Maison du Temple Eglises-d'Argenteuil Aucun vestige ne subsiste aujourd'hui de la commanderie des Eglises-d'Argenteuil. Embrun (05)

Related: