background preloader

Dispositifs coopératifs

Facebook Twitter

Relations humaines : l’impact des nouveaux outils collaboratifs. Ce texte est tiré de la conférence « Au secours, les relations humaines reviennent !

Relations humaines : l’impact des nouveaux outils collaboratifs

» organisée par XERFI, la FNEGE, l’AGRH et l’ANDRH à Paris le 1ᵉʳ décembre 2016. Tous les observateurs, académiques et praticiens, s’accordent aujourd’hui à reconnaître que la révolution digitale est bien plus que la mise en œuvre d’outils technologiques pour certains « disruptifs » comme les imprimantes 3D à l’origine du mouvement des fab labs ou la réalité augmentée permettant à des opérateurs de réparer des machines sans en avoir même les plans. Elle porte, en effet, en elle la remise en cause des fondements du travail et de l’ organisation qui ont fait le succès du modèle de l’entreprise depuis plus d’un siècle. Le nouveau travail et la révolution digitale Sur le plan du travail, tout d’abord, la révolution digitale est susceptible de le rendre plus virtuel, jusqu’à ce qu’il devienne invisible pour reprendre la belle analyse de notre collègue Pierre-Yves Gomez.

Cinq exigences. Les indéniables exigences de l’approche wirearchique. Récemment, je publiais un billet, une tentative de mise en perspective l’approche « wirearchique » et ses bénéfices au service de l’organisation de l’entreprise.

Les indéniables exigences de l’approche wirearchique

Comme toujours et comme l’affirme le dicton « on n’a rien sans rien! » et du côté de l’évolution de l’approche organisationnelle il en est de même ! Au coeur du bon fonctionnement de cette extraordinaire source d’opportunité qu’est le réseau, il y a le principe de réciprocité. Ce n’est pas une notion nouvelle et pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet, je conseille l’excellent travail de Dominique Temple qui définit ainsi le principe de réciprocité : Travail coopératif: outils, usages, animation. Le numérique transforme les manières de travailler et de faire ensemble en facilitant la coopération à distance ou en télétravail.

Travail coopératif: outils, usages, animation

Pourtant la mise en place de logiciels ne suffit pas à à mettre en place la coopération et il est important de penser le changement des usages et l’appropriation des outils. Introduction au travail collaboratif en ligne: une présentation sur les bénéfices du travail collaboratif utilisant des outils en lignePanorama des outils et des usages coopératifs: Quels outils choisir pour quels usages ? Tous ces contenus sont mis à disposition sous licence Creative Commons ce qui vous permet de les partager et de le réutiliser librement selon les conditions suivantes:Paternité – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France (CC BY-SA 3.0).

Plus d’informations sur les conditions de réutilisation de ces contenus. Etude de cas sur le travail coopératif en ligne. Cet ouvrage revient sur le travail d’accompagnement que j’ai effectué au sein de l’institut Médico-Educatif Mathalin à Auch depuis 2006 pour mettre en place des outils et des pratiques de travail collaboratif en ligne.

Etude de cas sur le travail coopératif en ligne

MAJ 21/01/14: Le document a dépassé les 15 000 vues sur Slideshare (ce qui me place dans les 3% de profils les plus consultés sur Slideshare) et s’approche des 600 téléchargements (39 sur slideshare et 544 en direct sur le site) Résumé Rédigées avec un minimum de termes techniques pour être accessible à tous, cette étude est illustrée par de nombreuses captures d’écrans.

De plus, ce document a été rédigé afin que la lecture soit agréable à l’écran (grande police, nombreux paragraphes, …) Principes clés pour mettre en oeuvre une coopération stigmergique. La stigmergie est un mécanisme de coordination indirecte qui permet la construction de structures très performantes dans des environnements hautement complexes et changeants.

Principes clés pour mettre en oeuvre une coopération stigmergique

Si la stigmergie a été à l’origine observée dans la nature, des travaux récents montrent l’ubiquité et la productivité de ce mécanisme. Pourtant si on commence à mieux comprendre son fonctionnement, son application et sa mise en œuvre au sein d’une organisation humaine est un sujet qui n’a pas été traité en profondeur. Dans cet article nous verrons quels sont les principes clés pour faciliter la mise en œuvre d’une coopération stigmergique dans une organisation. Dans la deuxième partie de l’article nous verrons comment ces principes sont appliqués dans le contexte de Wikipédia, un très bel exemple d’organisation stigmergique. Note: Cet article s’adresse à des personnes déjà sensibilisées et qui cherchent des conseils pratiques pour mettre en œuvre ces mécanismes.

La stigmergie: Rappels Notes sur les termes utilisés. Coopération stigmergique (1/2): des exemples d’organisations. La stigmergie est un modèle de coopération distribuée et auto-organisée inspirée du fonctionnement des insectes sociaux.

Coopération stigmergique (1/2): des exemples d’organisations

Je suis intervenu récemment dans une rencontre en ligne sur le thème « mobilisez l’intelligence collective avec la stigmergie ». Dans cet article vous retrouverez la vidéo de la rencontre ainsi que des exemples d’organisations et entreprises utilisant un modèle proche de la stigmergie. La stigmergie: un nouveau modèle de gouvernance collaborative La stigmergie est une méthode de communication indirecte dans un environnement émergent auto-organisé, où les individus communiquent entre eux en modifiant leur environnement. Si vous découvrez le concept, je vous conseille de lire cet article qui le présente extrêmement bien:

Facilitation.

Coopétition

Synergie. Travail collaboratif. Co-développement. Participation citoyenne. Gouvernance. Management moderne. Créativité.