background preloader

Vaccination

Facebook Twitter

Www.ncbi.nlm.nih. Страничка проекта Sci-Hub в социальных сетях → vk.com/sci_hub поддержать проект → support the project → ⇣ сохранить статью ↻ скачать заново. Débunk de la vidéo de Christian Tal Schaller - #VACCINS — Le blog d'Utopia. Le présent article ne cherche pas à défendre absolument l’industrie pharmaceutique, qui a ses défauts, et dont le sujet mériterait un livre à lui tout seul.

Nous essayons de répondre spécifiquement à une vidéo, qui a été beaucoup diffusée, qui colporte des idées reçues souvent utilisées par les militants anti-vaccins. Pourquoi cette vidéo spécifiquement ? Car le monsieur est médecin, son discours est donc empreint d’une certaine autorité. Et pourtant… C’est un exercice intéressant, car il nous permet d’aborder certains éléments récurrents, certaines méthodes, certains sophismes abondants sur les réseaux sociaux.

Juillet 2017, le gouvernement français annonce la prochaine obligation vaccinale. 11 vaccins au lieu de 3 seront désormais obligatoires pour les enfants. Devant la masse de commentaires, d’articles ou de vidéos partagées, normal que les parents, soucieux du bien-être de leur progéniture, commencent à douter. Il en va de même pour les idées. Donc bon… On attend toujours… Absurde. 4. RAPPORT – Concertation citoyenne sur la vaccination. Plateforme Leem Vaccins. Risques des vaccins : entre exagération et fantasme – Science Pop. Récemment, une enquête internationale à montré que la France est peut-être le pays où la méfiance envers la vaccination est la plus importante. De nombreux arguments sont avancés par les uns et les autres pour justifier cette méfiance.

Parmi les acteurs du débat public actuel sur la vaccination, force est de constater que le Professeur Henri Joyeux, chirurgien cancérologue, fait figure de véritable chef de file. Et pour cause, la pétition qu’il a mise en ligne a été signée plus d’un million de fois. Si elle ne fait que demander la disponibilité d’un vaccin DT-Polio sans aluminium, son contenu dépasse la seule question de l’aluminium et suscite une certaine méfiance envers les vaccins en général. Devant l’ampleur de sa diffusion et du fait qu’elle propose un réquisitoire contre les vaccins sur la base d’arguments d’apparence scientifiques, il paraît intéressant de soumettre les affirmations de cette pétition à l’examen critique. C’est le but de cet article. La « tempête immunitaire » Un peu d’histoire | Groupe de liaison et d'information Post-Polio.

Il est difficile de savoir à quelle époque et à quel endroit le virus de la polio a fait son apparition. Mais des égyptologues anglais ont, il y a une cinquantaine d’années, reconnu des traces de polio sur un squelette datant de 3400 ans avant J.C… Pourtant, ce n’est qu’en 1840 qu’un médecin orthopédiste allemand, Jacob Heine, s’intéressa officiellement, le premier, à la poliomyélite.

On désigna la maladie sous le nom de « mal de Heine« . Puis, 50 ans après, Karl Oscar Medin, pédiatre suédois, en décrivit les diverses formes qu’il put observer lors d’une épidémie, vers 1890. Le mal de Heine devint alors maladie de Heine-Medin avant qu’il ne soit parlé de paralysie infantile, de paralysie spinale infantile puis de poliomyélite antérieure aiguë.

Le mot post-polio que l’on utilise pour parler des polios à séquelles anciennes est beaucoup plus récent puisqu’il date des années 1980. De 1900 à 1925, la polio toucha beaucoup d’enfants à travers l’Europe et aux USA. Verdict d’un tribunal italien : l’autisme du petit garçon a été causé par le vaccin. Une indemnité à vie a été accordée à un enfant autiste qui avait précédemment reçu le vaccin hexavalent. Milan – Le Ministère Italien de la Santé devra verser une somme de dédommagement bimensuelle à un petit garçon atteint d’autisme, et ce, pour le restant de sa vie. C’est en 2006 que le petit garçon a été vacciné avec le vaccin hexavalent de routine fabriqué par la multinationale GlaxoSmithKline. Il s’agit du verdict émis par le Tribunal industriel de Milan présidé par le juge Nicola Di Leo. Selon ce juge, l’existence d’un lien causal entre la vaccination et la maladie a été établi.

Qui plus est, en se référant au rapport de l’expert judiciaire et médical Alberto Tornatore désigné par le tribunal : « Le petit garçon a probablement été sensible à la toxicité d’un ou de plusieurs ingrédients du vaccin. Il est donc probable que son autisme ait été provoqué par le vaccin Infanrix Hexa. » À LIRE : Composition des Vaccins VIA : InitiativeCitoyenne.be Source : La Repubblica.it Vous avez aimé ? Adjuvants vaccinaux rapport ANM1. Preview- 1 394 | Doc Whoo | Flickr. Pfizer Inc. - Financials - Annual Reports. 2016 Pfizer Annual Report to Shareholders 2016 Financial Report( PDF | ) Additional Proxy Soliciting Materials: Notice of Internet Availability( PDF | ) Additional Proxy Soliciting Materials: Mailing Insert One( PDF | ) Additional Proxy Soliciting Materials: Mailing Insert Two( PDF | ) Additional Proxy Soliciting Materials: Vote Reminder( PDF | ) 1 GSK.AR.FULL.V4.

Vaccination: démystifier le ROR et l'autisme. Introduction En 1998, Andrew Wakefield et ses collègues ont publié un bref rapport intitulé Ileal-lymphoid nodular hyperplasia, non-specific colitis, and pervasive developmental disorder in children dans The Lancet, le prestigieux journal médical.1 Ce groupe de douze enfants souffrant de troubles du développement et de problèmes gastro-intestinaux comprenait neuf autistes. Selon leurs parents, huit des douze enfants avaient reçu le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) avant de présenter des symptômes développementaux. Bien que les auteurs aient écrit : « Nous n’avons pu prouver qu’il existe un lien entre le vaccin [ROR] et le syndrome décrit », Dr Wakefield, dans un communiqué de presse, a suggéré aux parents de séparer les trois composantes du vaccin avant qu’une recherche plus approfondie puisse être réalisée.

Cette étude a beaucoup suscité l’attention des médias partout dans le monde et plusieurs parents ont commencé à douter de la sécurité du vaccin ROR. Sujet. Vaccins : convaincre et innover pour mieux protéger. L'étude de la politique vaccinale française conduit à plusieurs constats. Parmi eux, des éléments positifs émergent et constitueront un moteur essentiel pour l'amélioration de cette politique : · des taux de couverture très bons (et finement évalués) chez les enfants pour les vaccins traditionnels, · une politique de remboursement incitative, dans le cadre des vaccins recommandés, · des réseaux de surveillance épidémiologique structurés et actifs, servant de modèle européen, · une structure opérationnelle de pharmacovigilance pour les vaccins, · des pédiatres impliqués et formés à la vaccination, · une capacité de résolution rapide des cas de crises locales de santé, · et une expertise médicale reconnue à l'étranger Néanmoins, certains aspects sont à améliorer : · la couverture vaccinale vis-à-vis de certaines vaccinations dont la progression reste insuffisante (notamment en regard des objectifs nationaux et de l'OMS), · le respect des rappels vaccinaux chez les adolescents et les adultes,

WHO UNICEF coverage estimates WHO World Health Organization: Immunization, Vaccines And Biologicals. Vaccine preventable diseases Vaccines monitoring system 2017 Global Summary Reference Time Series: DTP3. Pourquoi s’inquiéter de l’aluminium dans les déodorants et pas dans les vaccins ? Les Décodeurs continuent à répondre à vos questions après l’annonce du passage de trois à 11 vaccins obligatoires en 2018. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Daniel nous a interpellés par courriel au sujet des sels d’aluminium dans les vaccins : « Certains articles mettaient en cause les sels d’aluminium contenus dans les déodorants dont l’aluminium se fixerait dans le cerveau après avoir traversé la peau et circulé dans le corps.

Qu’en est-il exactement ? Si cela est avéré, pourquoi n’en serait-il pas de même pour les sels d’aluminium dans les vaccins ? » Notre réponse : ce sont deux problématiques différentes 1. L’aluminium est un métal largement présent dans l’environnement et utilisé dans de nombreux domaines. La question de la toxicité de l’aluminium englobe donc des cas différents, selon le champ dans lequel on se situe. 2. 3. 4. 5. Enfin, les possibles alternatives, à savoir les autres adjuvants que l’aluminium, n’offrent pas plus de garanties, selon Haut conseil. Pourquoi étendre l’obligation à 11 vaccins? | La Coupe d"Hygie. Lors du discours de politique générale, le Premier Ministre Edouard Philippe a confirmé l’annonce de Mme la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn. 11 vaccins seront obligatoires pour les enfants à partir de l’année 2018.

Depuis cette annonce, un vif débat a lieu dans la société entre ceux qui défendent l’obligation et ceux qui défendent la recommandation. Alors, puisque l’extension de l’obligation à 11 vaccins a désormais été actée, voici 2 billets sur le sujet pour tenter de comprendre cette décision. Pourquoi ce gouvernement a fait de l’obligation vaccinale une priorité ? Le Président Macron et le gouvernement ont hérité d’une situation épineuse. Néanmoins, au pénal, les juges n’ont pas retenu cet argument non plus et ont condamné les parents.

Mais les antivaccins n’avaient pas dit leur dernier mot. Les antivaccins jubilent mais sans vraiment comprendre la portée de la décision Les antivaccins, le Professeur Henri JOYEUX en tête, crient victoire ! Non mais sérieusement Henri. Coqueluche, rubéole, oreillons… onze maladies épinglées. Certaines maladies sont graves, d’autres plus bénignes. Certaines contagieuses, d’autres pas. Ces onze maladies ne se ressemblent pas, mais elles bénéficient toutes d’un vaccin dit de la petite enfance (avant 2 ans), qui deviendra obligatoire début 2018. Passage en revue de ces maladies et de ces vaccins. Le tétanos Le tétanos est une maladie aiguë grave, qui peut être mortelle. Elle est due à une toxine, naturellement présente dans la terre. La poliomyélite La poliomyélite a été, pendant des décennies, un désastre sanitaire, provoquant une hécatombe.

La diphtérie La diphtérie est une maladie très contagieuse, en particulier via la salive. La coqueluche La coqueluche est une maladie infectieuse respiratoire très contagieuse. Chez le nourrisson, la vaccination contre la coqueluche est recommandée à partir de 2 mois. Dans les faits, le nombre de cas de coqueluche a fortement diminué depuis 1966. Les oreillons Avant la vaccination, les oreillons étaient la première cause de méningite virale. 49287 Document de reference 2016. Quadrivalent HPV Vaccination and Demyelinating Diseases | Adolescent Medicine | JAMA | The JAMA Network.

Importance Case reports have suggested a link between human papillomavirus (HPV) vaccination and development of multiple sclerosis and other demyelinating diseases. Objective To investigate if quadrivalent HPV (qHPV) vaccination is associated with an increased risk of multiple sclerosis and other demyelinating diseases. Design, Setting, and Participants Using nationwide registers we identified a cohort of all females aged 10 years to 44 years in Denmark and Sweden, followed up from 2006 to 2013, information on qHPV vaccination, and data on incident diagnoses of multiple sclerosis and other demyelinating diseases.

The primary analysis used a cohort design including vaccinated and unvaccinated study participants. A secondary analysis used a self-controlled case-series design including only cases. Exposures Information on qHPV vaccination was obtained through the national vaccination and prescription registers. A total of 3 983 824 girls and women were eligible for inclusion in the cohort. L’évaluation du rapport risque/ bénéfice des stratégies de vaccination | médecine/sciences. Med Sci (Paris) 2007 ; 23 : 391–398 L’évaluation du rapport risque/ bénéfice des stratégies de vaccination Benefit-risk assessment of vaccination strategies Thomas Hanslik1,2,3* et Pierre Yves Boëlle3,4 1 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Ambroise Paré, Service de médecine interne, Boulogne Billancourt, France 2 Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, France 3 Inserm, U707, F-75012 Paris, France 4 Université Pierre et Marie Curie, UMR S 707, F-75012 Paris, France * thomas.hanslik@apr.aphp.fr Résumé Cet article expose les différentes étapes de l’analyse du rapport risque/bénéfice des stratégies vaccinales.

Abstract This article summarises the various stages of the risk/benefit assessment of vaccination strategies. . © 2007 médecine/sciences - Inserm / SRMS La vaccination est actuellement le moyen d’intervention le plus efficace et le moins onéreux pour contrôler une maladie infectieuse au sein d’une population [1]. Tableau I. Mesurer l’efficacité vaccinale Tableau II. Références. Les vaccins, ça marche! – infographies. Vaccination nov2010. [Trad] Les courbes qui révèlent tout sur l’efficacité des vaccins | La Théière Cosmique. Comme on a pu le noter récemment, les vaccins sont sujet à débats dans la sphère politique et publique ; on nous donne nombre de chiffres et de courbes pour appuyer des arguments allant en tous sens. Dans cet article d’Isabella B., contributrice sur Medium, on entend nous montrer ce que disent réellement les données disponibles, qui s’étendent de 1912 à aujourd’hui.

Les supporters de mouvements anti-vaccination montrent souvent des courbes de taux de mortalité au cours du temps, comme preuves que les vaccins sont toujours introduits à des périodes où leur effet est négligeable. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le taux de mortalité n’est pas un bon indicateur de l’efficacité d’un vaccin ; voilà pourquoi : L’incidence est le meilleur indicateur : Les vaccins sont faits pour prévenir la contraction de la maladie, ainsi leur efficacité est directement représentée par le taux de maladie (morbidité). Les graphiques La rougeole … … aux USA : … au Royaume-Uni : La polio … …aux USA : WordPress: The most awesome images on the Internet. Are there 131 Papers That Support Vaccine/Autism Causation? Papers 1-30 Evaluated. In a Scribd document called "130 Research papers supporting Vaccine/Autism Causation", Ginger Taylor makes the following claim: Mainstream research has found that vaccines and their ingredients can cause the underlying medical conditions that committed physicians and researchers are commonly finding in children who have been given an autism diagnosis.

These conditions include gastrointestinal damage, immune system impairment, chronic infections, mitochondrial disorders, autoimmune conditions, neurological regression, glial cell activation, brain inflammation, damage to the blood–brain barrier, seizures, synaptic dysfunction, dendritic cell dysfunction, mercury poisoning, aluminum toxicity, gene activation and alteration, glutathione depletion, impaired methylation, oxidative stress, impaired thioredoxin regulation, mineral deficiencies, impairment of the opioid system, endocrine dysfunction, cellular apoptosis, and other disorders.

Now, science isn't decided by legal rulings. [Trad] Les courbes qui révèlent tout sur l’efficacité des vaccins | La Théière Cosmique. Vaccins = Danger, les preuves scientifiques | La Théière Cosmique. Comprendre le principe de vaccination [difficulté : facile] (1100 mots / ~ 5 mins) | La Théière Cosmique. Rougeole Epidémiologie - Données épidémiologiques concernant la rougeole et sa vaccination, avec un brin d'analyse personnelle. Mais aussi quelques informations plus générales, comme une analyse de la balance bénéfices-risques de la vaccination contre la.

Initiative Rationnelle – Ou l'on parle des choses qui sont rationnelles, et des gens qui ne le sont pas. François Denis 11.09. Cum e cu vaccinurile. Bilan économique 2016 10.