background preloader

La manipulation par l'image

Facebook Twitter

« Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles. Concepts flous, utilisations orientées L’expression « post-vérité » (post-truth politics en version originale), apparue dès les années 2000 [1] connaît actuellement une deuxième vie, tellement riche qu’elle a été désignée « mot de l’année 2016 » par le dictionnaire Oxford.

« Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles

C’est Katharine Viner, rédactrice en chef « Informations et Médias » du quotidien britannique The Guardian, qui l’a remis au goût du jour, en l’actualisant, dans un éditorial du 12 juillet 2016. Au lendemain du Brexit, cette journaliste spécialiste des questions médiatiques donne ainsi un nouveau cadre à l’expression : les électeurs, trompés par de fausses nouvelles (fake news), ont voté pour le Brexit alors même que les médias favorables au maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne leur exposaient à longueur de colonnes et d’émissions les faits qui auraient dû les convaincre de voter « remain ». The Most Influential Images of All Time. Film Happiness shows 'invasive force' of TV on Bhutan village.

The power of television: Director Thomas Balmes, left, and cinematographer Nina Bernfeld.

Film Happiness shows 'invasive force' of TV on Bhutan village

Has TV changed Bhutan? After five years of broadcasting, Bhutan's government is considering legislation to regulate what the country's people can watch.

Has TV changed Bhutan?

What effect has five years of TV had on the country? It is unclear yet exactly what will be restricted by the Information, Communication and Technology Act. But Rinzi Dorji, the head of the Sigma cable company, told BBC World Service's TV Invasion programme that the programmes most likely to be required to be taken off air would include pornography and the staged US wrestling series WWE. He said that this was because of a wave of children performing copycat wrestling moves. "The students are becoming more and more violent when they are at school," he explained. "The elder boys are trying to imitate the wrestling styles on the younger ones, so that is creating a lot of problems in schools. " Fast forward into trouble. April 2002 was a turbulent month for the people of Bhutan.

Fast forward into trouble

La télé jusqu'au Bhoutan. Entraînement BTS n°5… Thème 1 « Faire voir ou… Ne pas faire voir » Entraînement n°5.

Entraînement BTS n°5… Thème 1 « Faire voir ou… Ne pas faire voir »

Thème 1 : "Faire voir" ou "ne pas faire voir" ? Je vous propose dans ce cinquième entraînement un sujet inédit qui s'inscrit dans le thème "Faire voir : quoi ? Comment ? Pourquoi ? " C'est plus précisément la problématique de la "surconsommation d'information" et conséquemment de la déontologie des journalistes qui est abordée ici. Articles sur le photojournalisme.

Insoutenable: la guerre ou son image? Scandalisé par la une de L'Humanité du mercredi 7 janvier 2009, Alain Korkos, chroniqueur à Arrêt sur images, publie une "Lettre ouverte lettre à Pierre Laurent", dans laquelle il condamne l'usage de cette «photo insoutenable», qui montre une enfant morte sous les décombres dans la bande de Gaza (due à Fadi Adwan, d'Associated Press).

Insoutenable: la guerre ou son image?

Rapprochant cette image de la photographie de la petite Omayra Sanchez par Frank Fournier, publiée par Paris-Match en 1985 (voir ci-dessous), Korkos accuse L'Humanité d'imiter «la logique de Paris-Match», d'avoir voulu choquer pour «vendre une idée et, accessoirement, du papier (ou inversement).» Les JT très amateurs d’images amateurs. Manifs en Iran, séisme en Haïti... les médias font de plus en plus appel aux images d'amateurs.

Les JT très amateurs d’images amateurs

Pratique, mais risqué. Après quelques dérapages, les rédactions télé ont décidé de mieux encadrer le phénomène. Les 12 et 13 janvier, sur toutes les chaînes, les mêmes scènes apocalyptiques : une femme essoufflée, filmant, depuis les hauteurs de Port-au-Prince, l'épais nuage de fumée qui recouvre la ville ; et des gros plans de destruction, de corps dans les décombres. Pendant vingt-­quatre heures, le drame haïtien nous est parvenu, quasi exclusivement, par le biais d'images récupérées par les agences de presse sur Twitter, et reprises par toutes les télés. Menaces sur le photojournalisme. Diffusion et vente massives d’images sur Internet, remise en cause du droit d’auteur, rachat des agences prestigieuses qui incarnaient la noblesse du photo-journalisme, croissance fulgurante de « l’image d’illustration »...

Menaces sur le photojournalisme

En l’espace de quelques années le secteur de la photographie vient de connaître une mutation sans précédent. Quelques entreprises de dimension mondiale s’efforcent d’y imposer leur hégémonie en le restructurant à marches forcées. Cette mutation brutale du marché de la photographie illustre le rôle que jouent des innovations technologiques fortes dans l’actuel processus de restructuration globale des industries de l’information.

Trois groupes se disputent le marché mondial de l’image. La société Corbis, propriété personnelle de M. Les sociétés Getty Images et Corbis détiennent chacune une vingtaine d’agences et de collections, soit près de 70 millions d’images. M. En campagne, les photographes face aux appareils. Le décor est planté sur le cap d’une côte escarpée, entre Calais et Boulogne.

En campagne, les photographes face aux appareils

Un pupitre a été dressé, dos à la mer, à l’extérieur du restaurant où François Hollande déjeune. Le candidat doit s’y exprimer sur l’économie maritime, le thème de son déplacement de ce 27 mars. Plus de 90 journalistes sont accrédités. Envoyé par Libération, le photographe Sébastien Calvet tweete : «#hollandetour le prochain discours de FH c’est dos à la mer, ça vous rappelle rien ?» Faisant allusion à l’affiche officielle du candidat Sarkozy. Quand François Hollande arrive pour dérouler son speech, il s’installe face aux caméras et aux objectifs, parqués à quelques mètres de lui. Photojournalisme – Droit à l’image. BTS : le pouvoir de l'image. BTS : la synthèse de documents.