background preloader

Veille Juridique ADM S&R

Facebook Twitter

Réseau SDN : mode d’emploi et pièges à éviter. Gérer des machines réseau à une échelle industrielle relève du cauchemar. Ce sont des pièces importantes, spécialisées et onéreuses qui représentent un casse-tête pour les entreprises. Parmi les nouveaux termes à la mode dans l'univers technologique, il y a celui du réseau défini par logiciels (SDN), présenté comme un moyen innovant de simplifier la mise en réseau. De quoi s'agit-il au juste et facilitera-t-il réellement les choses ? La vie d'un administrateur réseau est un cycle sans fin de réflexion, de travail fastidieux, de configurations, de mises à niveau et de remplacements. La mise en réseau n'a pas connu l'équivalent de la révolution des PC pour banaliser le matériel, offrir un choix entre plusieurs systèmes d'exploitation et créer un marché d'applications concurrentes.

C'est un univers où prévaut encore l'emprisonnement vis-à-vis du fournisseur, c'est-à-dire qu'une entreprise choisit un fournisseur, tel que Cisco, Huawei ou Juniper, et effectue tous ses achats auprès de lui. La surveillance des réseaux : une nécessité pour maintenir la disponibilité des applications. La productivité des entreprises dépend très largement des applications et services utilisés. Elles sont nombreuses à recourir à des applications Web centrales pour organiser leurs flux de travail internes. Il suffit qu’un service de flux de travail cesse de fonctionner pour que des processus soient paralysés. À l’ère actuelle des technologies de l’information, la productivité des entreprises dépend très largement des applications et services utilisés. Par exemple, elles sont nombreuses à recourir à des applications Web centrales pour organiser leurs flux de travail internes.

Il s’agit notamment de solutions telles que Microsoft SharePoint, qui facilitent la gestion des projets ou la coordination des tâches. Il suffit qu’un service de flux de travail cesse de fonctionner pour que l’ensemble des processus soient paralysés. Le site Web de l’entreprise ne déroge pas à la règle car son rôle est essentiel pour la réussite de l’entreprise. Fonctionnement fiable de SharePoint et d’IIS Conclusion. Les solutions aux 10 principaux problèmes de réseau. La journée d’un administrateur système est rythmée par les questions qu’il se pose ainsi que celles qui lui sont posées par ses responsables, collègues et clients. Voici les solutions aux problèmes de réseau les plus fréquemment rencontrés.

La journée d’un administrateur système est rythmée par les questions qu’il se pose ainsi que celles qui lui sont posées par ses responsables, collègues et clients. Voici les solutions aux problèmes de réseau les plus fréquemment rencontrés. 1.Comment garantir le bon fonctionnement du système informatique ? 2. Comment garantir une surveillance sans défaillance ? Différentes causes peuvent être à l’origine de pannes Internet : défaillance du matériel, mise à jour logicielle provoquant un temps mort du système d’exploitation, intervalles dans la surveillance des données… Il est opportun de se doter d’un clustering par basculement avec un nœud principal et un ou plusieurs nœuds de basculement. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 10 juin 2008, 06-19.229, Publié au bulletin.

Références Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mardi 10 juin 2008 N° de pourvoi: 06-19229 Publié au bulletin Rejet Mme Collomp, président M. Funck-Brentano, conseiller rapporteur M. Foerst, avocat général Me Foussard, Me Le Prado, SCP Gatineau, avocat(s) Texte intégral Attendu, selon l'arrêt attaqué (Rennes, 20 juin 2006), que la société Mediasystem, entreprise de conseil en publicité venant aux droits de la société Parannonces, qui employait Mme X... en qualité de responsable d'agence avant la démission de celle-ci le 14 octobre 2005 pour rejoindre une société concurrente, la société SIMEP, a obtenu du président du tribunal de commerce une ordonnance de référé autorisant un huissier de justice à accéder aux fichiers non expressément référencés comme personnels par la salariée contenues dans l'ordinateur mis à sa disposition par la société Mediasystem ; Sur le premier moyen : D'où il suit que le moyen n'est pas fondé ; Sur les deuxième et troisième moyens : Analyse.

Cadre juridique. La responsabilité des hébergeurs et administrateurs de site internet - Coolover. Les principales dispositions concernant les hébergeurs et fournisseur d'accès sont les suivantes :- les fournisseur d'accès doivent fournir à leurs abonnés un moyen technique permettant de restreindre l'accès à certains services (d'où la mise en place des "contrôles parentaux")- les hébergeurs ne sont responsables du contenu des données stockées que s'il est établit qu'ils avaient connaissance du caractère illicite et qu'ils n'ont pas réagis (d'où les fréquentes suppressions de fiches sur les sites de rencontre ou les suppressions d'annonces sur e-bay). les fournisseurs d'accès et hébergeurs n'ont pas une obligation générale de surveiller les données stockées, mais seulement de réagir lorsqu'ils ont connaissances de faits illégaux.- Les fournisseurs d'accès et hébergeurs ont obligation de dénoncer en justice les faits dont elles pourraient avoir connaissance.

Il y a peu de procès en ce domaine. A part l'affaire de la vente d'objet nazi sur e-bay, peu d'hébergeur sont mis en cause. La responsabilité des administrateurs système et réseaux | Web-sio.fr. La responsabilité des administrateurs système et réseaux L'employeur souhaite protéger les intérêts de son entreprise en protégeant la fuite d'information stratégique en prévenant l'apparition de virus ou encore e empêchent la circulation de contenu illicite sur le réseaux cela passe par la sécurisation de son réseau.

A l'inverse nombre de salarié revendique le droit à une vie privée sur le lieu de travail qui se matérialise par des connexions à internet à des fins personnels. Afin d'encadrer et de limiter un usage excessif de l'internet sur le lieu de travail, l'employeur dispose au titre de son pouvoir de direction d'un droit de contrôle et de surveillance sur ces salariés (dans les limites des principes du droit à la vie privée).

L'administrateur réseau est au carrefour de ces deux logiques, il est la personne en charge d'assurer à la fois la sécurité du réseau et la sécurité des données personnel et professionnel des salariés Le rôle de l'administrateur réseaux. Le métier d’administrateur systèmes & réseaux. Pouvoirs Administrateur Systèmes et Réseaux. La Cour de Cassation, dans un arrêt du 17 juin 2009 rappelle qu’un administrateur de réseau, qui est tenu par une clause de confidentialité, a la possibilité d’accéder aux messages personnels des salariés dans le cadre de sa mission de sécurité du réseau informatique.

La jurisprudence a eu l’occasion de rappeler à plusieurs reprises que la protection de la vie privée des salariés interdit aux employeurs d’ouvrir les messages qualifiés de personnel sauf risque ou événement particulier (Cf. Cass. Soc. 2 oct. 2001, Bull. civ. V, n° 291). Il appartient en effet au salarié d’identifier les messages personnels par une mention explicite car à défaut d’une telle mention, ceux-ci seront présumés professionnels et pourront être librement consultés par l’employeur. La Haute Cour vient préciser ici une distinction à opérer entre les pouvoirs de l’employeur dans ce domaine et ceux de l’administrateur réseau. S’appuyant sur l’article L.2313-2 du Code du travail qui dispose que : D63ResponsabiliteASR. Cadre juridique des administrateurs réseaux.

Les administrateurs réseaux assurent le fonctionnement normal et la sécurité du système informatique de leur employeur. Ils sont susceptibles d’avoir accès, dans l’exercice de cette mission, à des informations personnelles relatives aux utilisateurs (messageries, logs de connexion, etc.). L’accès par les administrateurs aux données enregistrées par les salariés dans le système d’information est justifié par le bon fonctionnement dudit système, dès lors qu’aucun autre moyen moins intrusif ne peut être mis en place. Ils doivent dès lors s’abstenir de toute divulgation d’informations qu’ils auraient été amenés à connaître dans le cadre de l’exercice de leur mission, et en particulier les informations relevant de la vie privée des employés ou couvertes par le secret des correspondances, dès lors qu’elles ne remettent pas en cause le fonctionnement technique ou la sécurité des applications, ou encore l’intérêt de l’employeur.

Administrateurs de réseaux : entre sécurité informatique et protection des salariés. L'administrateur de réseaux a en charge la mise en place, la maintenance et la sécurité des systèmes d'information de l'entreprise. Il cherche notamment à éviter les risques d'intrusions ou de virus, à prévenir les fuites de savoir-faire ou de fichiers clients, et à s'assurer d'une utilisation normale par les salariés des systèmes informatiques de l'entreprise.

Lorsqu'il ne prend pas les mesures nécessaires à cette mission, il risque de manquer aux obligations définies dans son contrat de travail et d'engager sa responsabilité civile et pénale, tout comme celle de l'entreprise. Pour assurer cette sécurité, il est tenu de surveiller l'usage que font les salariés de la messagerie et de l'accès à internet mis à disposition par l'entreprise. Or, cette surveillance, autrement appelée "cybersurveillance", peut également dans certains cas engager sa responsabilité. En quelques années, le rôle et la responsabilité de l'administrateur de réseaux ont été largement précisés. Administrateur réseaux.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'administration de réseau est une discipline de l'informatique qui peut éventuellement s'étendre à la téléphonie. L'administrateur réseau est parfois également administrateur système, il gère alors également les postes de travail (PC, Macintosh), imprimantes et serveurs de l'entreprise. Tâches de l'administrateur[modifier | modifier le code] Il peut assurer tout ou une partie de ces missions : L'administrateur réseau veille à ce que tous les utilisateurs aient un accès rapide au système d'information de l'entreprise. Il n'intervient pas, excepté pour les petites structures, dans la conception de l'architecture du réseau, tâche dévolue à un ingénieur spécialisé (architecte réseau). Un administrateur réseau est une personne qui crée le réseau informatique pour l’entreprise. Pour exercer ce métier, il faut avoir un sens de la logique, être minutieux et trouver une solution à des problèmes rapidement et le plus souvent à distance.

L’administrateur réseau a le pouvoir de lire les messages personnels. Une charte de l'administrateur de système et de réseau. Complexité en expansion, risques multipliés La multiplication de questions de plus en plus complexes liées à la sécurité des systèmes et des réseaux, l’imbrication de plus en plus intime des aspects techniques et juridiques de ces questions et le risque accru de conséquences judiciaires en cas d’erreur incitent à la rédaction, au sein de chaque entreprise ou organisation, d’une charte de l’administrateur de système et de réseau qui rappelle les devoirs, les pouvoirs et les droits des ingénieurs et des techniciens qui administrent la sécurité des réseaux, des ordinateurs et en fin de compte du système d’information.

Cette activité d’administration de la passerelle de messagerie de l’entreprise lui permet de détecter les usages contraires à la loi qui pourraient en être faits par des employés indélicats, dont les exemples les plus courants sont, non limitativement : Règles de conduite Secret professionnel Mots de passe « - Non ! Proposition de charte Préambule Définitions Surveillance et audit. 10 conseils pour la sécurité de votre système d’information. 1. Adopter une politique de mot de passe rigoureuse L’accès à un poste de travail informatique ou à un fichier par identifiant et mot de passe est la première des protections. Le mot de passe doit être individuel, difficile à deviner et rester secret.

Il ne doit donc être écrit sur aucun support. La DSI ou le responsable informatique devra mettre en place une politique de gestion des mots de passe rigoureuse : un mot de passe doit comporter au minimum 8 caractères incluant chiffres, lettres et caractères spéciaux et doit être renouvelé fréquemment (par exemple tous les 3 mois). Le système doit contraindre l’utilisateur à choisir un mot de passe différent des trois qu’il a utilisés précédemment.

Généralement attribué par l’administrateur du système, le mot de passe doit être modifié obligatoirement par l’utilisateur dès la première connexion. 2. 3. 4. 5. . « A noter » : l’administrateur systèmes et réseau n’est pas forcément habilité à accéder à l’ensemble des données de l’organisme. 6.