background preloader

Livres - La Grande Librairie

Livres - La Grande Librairie
Related:  m_r

Henry Miller Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Miller. Son œuvre est marquée par des romans largement autobiographiques, dont le ton conjugue à la fois désespoir et extase. Miller s'est lui-même qualifié de « Roc heureux ». Son œuvre a suscité une série de controverses dans une Amérique mécanique et pécuniaire contre laquelle Miller a lutté car, pour lui, le but premier de la vie est de vivre. Henry Miller a été durant sa jeunesse un grand admirateur de l’écrivain Knut Hamsun (prix Nobel 1920) ainsi que de Blaise Cendrars, qui fut également son ami et un des premiers écrivains de renom à reconnaître son talent littéraire. Biographie[modifier | modifier le code] Henry Miller est le fils d'Heinrich Miller, un entrepreneur et un tailleur américain d'origine bavaroise et de Louise Marie Neiting. En 1930, Henry Miller décide de quitter les États-Unis pour ne plus y retourner (cette décision est en partie motivée par sa rupture avec June).

Littérature japonaise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La littérature japonaise s'étend sur une période de presque vingt siècles d'écrits. Les premières œuvres sont très fortement influencées par la littérature chinoise, mais la politique d'isolement du Japon permit le développement de formes littéraires uniques. Quand le Japon dut assez subitement s'ouvrir au XIXe siècle, le choc eut une certaine influence sur la littérature japonaise qui développa des caractéristiques modernes intéressantes. Les caractéristiques générales de la littérature japonaise sont un certain sens du détachement, l'isolement, l'éloignement, et, dans beaucoup de cas, le héros ou personnage central échoue dans ses efforts. Histoire[modifier | modifier le code] La littérature japonaise est généralement divisée en trois périodes principales : la période ancienne, la période médiévale et la période moderne. Les formes littéraires[modifier | modifier le code] Les différentes formes existantes sont :

Copulation Blues "Débandade", critique de la société de consommation du sexe Premier roman de Clémence Dumper, Débandade (éditions Philippe Rey) suit l’errance d’Alexis, un jeune homme de 30 ans qui souffre de ne pouvoir éprouver d’érections. Décomplexé, à la fois drôle et solennel, le récit dessine en creux une critique de notre société, qui déborde de sexualité en même qu'elle aliène notre désir. Clémence Dumper en un clin d’œil : Née à Nîmes en 1978, Clémence Dumper, de son vrai nom Clémence Tombereau, a été professeur de lettres avant de se lancer dans l’écriture. Débandade est son premier roman. Pourquoi on a aimé "Débandade" : Impuissant et pourtant obsédé par le sexe ? Lassé et frustré par ses mésaventures à répétition, Alexis décide de prendre en main le mal qui le ronge. Le regard critique : Il faut bien le reconnaître, l’usage extrême de la deuxième personne du singulier pour conter – montrer du doigt ? La page à corner : "Il existe des moments détestables et pleins d’espoir. Crédits photo : © DR Sébastien Jenvrin

William S. Burroughs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. William S. Burroughs William S. Burroughs en 1977. Œuvres principales Principalement connu pour ses romans hallucinés mêlant drogue, homosexualité et anticipation[4], il est associé à la Beat Generation et à ses figures emblématiques : ses amis Jack Kerouac et Allen Ginsberg. « Alors que Kerouac retourna vivre avec sa mère dans les années 1960 et épousa la sœur d’un ami d’enfance, et que Ginsberg régna pendant les années hippies, ce furent les années 1980 et 1990 […] qui allaient être l’ère de William Burroughs, le plus sombre des trois anges de la Beat Generation. »[5] Biographie[modifier | modifier le code] En 1944, Burroughs est détective et travaille avec la pègre à New York, vit avec Joan Vollmer, une jeune femme brillante, passionnée de littérature et de philosophie, dans un appartement partagé avec Jack Kerouac et sa première femme Edie Parker. Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code] Essais[modifier | modifier le code]

Elegy - Musique & Culture Underground Allen Ginsberg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Allen Ginsberg Allen Ginsberg à Miami en 1985. Signature Biographie[modifier | modifier le code] Allen Ginsberg et Bob Dylan en 1975 Sa principale publication, Howl, un long poème en prose, est à sa sortie un scandale littéraire, en raison de son langage cru et explicite. En vertu de sa personnalité charismatique, Allen Ginsberg est d'ailleurs très souvent présent lors des manifestations : pacifistes contre la guerre du Viêt Nam, sociales contre les discriminations sexuelles, politiques avec les communistes, musicales en véhiculant une spiritualité orientale stimulée par les drogues. Il effectue de nombreux voyages sulfureux (au Mexique, en Inde, au Japon, en Chine, en Russie, à Cuba, au Maroc et en Tchécoslovaquie notamment) et est aussi proche de Timothy Leary et de Chögyam Trungpa Rinpoché, qui devient son guru à partir de 1970. Il meurt le à New York d'un cancer du foie. Œuvres[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code]

Neal Cassady Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Cassady. Neal Cassady (Salt Lake City, - San Miguel de Allende au Mexique, ) est une personnalité américaine, compagnon de route de Jack Kerouac sur lequel il a eu beaucoup d'influence[1]. Neal Cassady a inspiré le personnage de Dean Moriarty du roman Sur la route. Neal Cassady est une figure incontournable de la beat generation[2] mais aussi du mouvement psychédélique des années 1960. Biographie[modifier | modifier le code] Fils de Maude Jean Scheuer et de Neal Marshall Cassady, sa mère meurt alors qu’il n’a que dix ans, et il est élevé par un père alcoolique à Denver, Colorado. En 1947, Neal se rend à New York en compagnie de LuAnne Henderson, une fille de seize ans qu'il a épousée à sa sortie de prison en 1945 avec pour ambition d’apprendre la philosophie auprès d’Allen Ginsberg : LuAnne Henderson a quinze ans à leur rencontre, seize à leur mariage. Les causes de sa mort restent incertaines.

Biographie du Marquis de Sade Donatien-Alphonse-François de Sade naît à Paris le 2 juin 1740. Il est le descendant d'une vieille et prestigieuse famille de l'aristocratie de Provence. A 14 ans, il entre dans une école militaire réservée aux fils de la plus ancienne noblesse et, sous-lieutenant un an plus tard, participe à la guerre de Sept ans contre la Prusse. Il y brille par son courage, mais aussi par son goût pour la débauche. Revenu, en 1763, avec le grade de capitaine, il fréquente les actrices de théâtre et les courtisanes. - Autres textes du Marquis de Sade -

Related: