background preloader

Organisations apprenantes et approche systémique

Facebook Twitter

L'approche systémique et ses projections multidisciplinaires. Analyse stratégique et organisationnelle. Analyse stratégique et systémique. Compétences. L'approche systémique - Anableps. Par pcy, le mercredi 27 janvier 2010 à 11:52 | Systémique L’approche systémique permet de mieux envisager le monde de façon globale, de fixer des objectifs précis et réalistes, et d’éviter certaines erreurs dans la prise de décision.

L'approche systémique - Anableps

Elle ouvre à d'autres logiques plus efficaces pour résoudre des problèmes complexes. En facilitant la modélisation des systèmes complexes et en s'appuyant sur une vision dynamique de la réalité, elle bouleverse les modes de pensées traditionnels et induit l'émergence d'une nouvelle vision d'entreprise et de nouvelles pratiques de management favorisant l'innovation et la performance du travail en réseau. D’un point de vue systémique, une entreprise est un système, c’est-à-dire « un ensemble d'éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d'un but » (Joël de Rosnay, Le Macroscope, 1975). Analyse Systémique. Cafe_a_emporter.pdf. Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations.

L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations Dominique GROOTAERS, Le GRAIN asbl, 14 décembre 2005 Henry Mintzberg est une figure de référence internationale dans le domaine de la sociologie des organisations.

Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations

Les 5 (+1) forces de Porter. Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise.

Les 5 (+1) forces de Porter

L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. En effet, l’objectif principal d’une entreprise doit être d’obtenir un avantage concurrentiel sur son marché, ce qui se mesure in fine par sa capacité à générer du profit (sa performance). Ce modèle a pour but de permettre d’identifier les forces en présence dans l’environnement concurrentiel et leurs intensités, d’adapter sa stratégie pour obtenir un avantage concurrentiel et ainsi, de réaliser des profits supérieurs à la moyenne du secteur.

Les cinq forces concurrentielles de Porter Michael Porter a identifié 5 types de forces qui peuvent s’exercer de manière plus ou moins intense dans l’industrie. Cadre d’utilisation de cet outil. Pour transformer les contraintes en données : EMOFF. Continuons notre progression dans l’univers stratégique.

Pour transformer les contraintes en données : EMOFF.

Au début est la finalité exprimée en valeurs ajoutées pour les parties prenantes, décrite dans le billet précédent. Elle façonne l’identité supposée assurer la maximisation des profits des entreprises privées et l’optimisation des services rendus aux usagers, au moindre coût , dans les organisations publiques. Néanmoins les entreprises ne sont pas des îlots isolés au milieu de la société, surtout celles qui opèrent sur toute la planète. Les dirigeants dont la vocation est de vouloir et choisir se doivent d’insuffler une dynamique pro-active tout en intégrant les données de leur environnement. Par exemple les évolutions des attentes des clients et usagers, les offres concurrentes, les nouvelles lois et réglementations, les bifurcations technologiques, les mouvements sociaux et politiques…Autant de paramètres apparemment contraignants. 1-En quoi cette donnée est-elle pour nous une menace ?

Le codéveloppement, sa pratique et ses bénéfices. Systémique. J’accompagne des managers depuis plus de trente ans et une histoire récurrente m’est narrée par nombre d’entre eux.

systémique

Ils se plaignent d’avoir une « brebis galeuse » au sein de leur équipe. Ces histoires révèlent cinq constantes. Voici comment elles sont énoncées par les managers concernés. L’équipe fonctionne bien et est efficace, c’est dommage que l’un de ses membres ne soit pas aussi sérieux que les autresC’est toujours le même qui pose problème : retards répétés, contestations lors des réunions, non respect des procédures ….J’ai l’impression que les autres membres de l’équipe me reprochent de ne rien faire pour résoudre ce qu’ils considèrent comme une injustice a leur égard, eux qui travaillent correctementJ’ai peur que le comportement de la » brebis galeuse » dégénère et que son exemple fasse école auprès des autresSi seulement je m’en débarrassais en le mutant ou l’excluant, tout marcherait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Généralités sur l'approche systémique. L'approche systémique. Cours no 10: Le point de vue systémique et communautaire Distinguer ces approches des autres et en intégrer certains concepts L'approche systémique L'approche systémique se distingue des autres approches par sa façon de comprendre les relations humaines.

L'approche systémique

En effet, la personne n'est pas le seul élément analysé dans la démarche. L'intervenant accorde aussi une importance aux différents systèmes dont elle fait partie (familial, professionnel, social, etc.). L'intervenant s'intéresse aux règles de vie, aux processus de rétroactions, aux buts recherchés, aux mécanismes d'équilibre et aux pressions vers le changement. L'histoire de la famille agit sur l'individu. L'intervenant souhaite amener le système-client au prise avec un problème à communiquer sur un nouveau mode et à vivre autre chose. L'anthropologue Grégory Bateson contribue à la naissance de l'approche systémique. Un nouveau courant de pensée et de méthodes thérapeutiques se développa aux États-Unis. Références Beaver, W.R. (1977).