background preloader

THÉORIE DE L'APPRENTISSAGE

Facebook Twitter

Intelligences Multiples : présentation. Présentation.

Intelligences Multiples : présentation

INITIATION AUX NEUROSCIENCES.

GESTALT

Ancrage historique et développement. Les 5 grandes théories de l'apprentissage. Le béhaviorisme Thorndike et Skinner Edward Lee Thorndike (31 août 1874 - 9 août 1949) est un psychologue américain, précurseur du béhaviorisme.

Les 5 grandes théories de l'apprentissage

StrurationModelApprent - Structuration des principaux modèles d'apprentissage avec les auteurs associés et les concepts clés. Échelle des façons d’apprendre et d’enseigner à l’intérieur de l’épistémologie constructiviste de l’enseignement - historique_approche_enseignement.pdf.

7 modèles d'apprentissage. Le constructivisme Tout d'abord le modèle constructiviste de jean Piaget.

7 modèles d'apprentissage

Il convient de le citer en premier car cette théorie est celle qui explique le mieux (malgré quelques imperfections ) le mécanisme de l'apprentissage. Selon J. Piaget, on apprend en agissant sur les choses et les gens qui nous entourent. Et selon ce qui se passe suite à notre action, on en tire des lois sur la structure de notre environnement, sur le fonctionnement social et sur la forme à donner à nos actions. Taxonomie de Bloom. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taxonomie de Bloom

Pedagogie de la maitrîse. La pédagogie de maîtrise est une stratégie pédagogique, développé par Benjamin Bloom en 1968, qui repose sur l'hypothèse que tout apprenant peut arriver à une maîtrise totale ou du moins de 85 à 90% des notions et des opérations enseignées si on lui laisse suffisamment de temps et qu'on utilise des moyens adéquats.

Pedagogie de la maitrîse

Inspiré sur les travaux des Caroll (1963), Bloom affirme qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais étudiants mais plutôt des étudiants qui apprennent plus rapidement ou plus lentement que les autres. Le degré d'apprentissage dépend du temps laissé pour apprendre et cela varie d'un individu à l'autre. Pédagogie de la maîtrise : Taxonomie de Bloom. Documentation. La pédagogie actualisante a pour but de favoriser l'actualisation du potentiel humain de chaque apprenant et de chaque apprenante (Landry, 2002, Vienneau et Ferrer, 1999).

documentation

Son application exige donc des conditions d'apprentissage susceptibles de promouvoir cette actualisation. Méthode d'apprentissage cognitif. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méthode d'apprentissage cognitif

La méthode générale d'apprentissage cognitif s'est peu à peu dégagée des travaux de pédagogues[1] qui remettaient en cause les méthodes d'enseignement traditionnelles, prônaient la participation active et l'implication des participants, ainsi que des approches pédagogiques de psycho-sociologues comme Abraham Maslow, Carl Rogers ou Harold J. Leavitt. La perspective cognitiviste, qui renvoie au terme cognition, c'est-à-dire connaissance dans le sens de processus et de produit, privilégie une approche fonctionnelle d'utilisation des facultés mentales et des connaissance déjà acquises, liées aux stratégies d'assimilation de ces savoirs, au sens large du terme (du savoir pur au savoir-être). Les bases théoriques[modifier | modifier le code] LE CONSTRUCTIVISME. Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse.

LE CONSTRUCTIVISME

L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Aussi, dans cette perspective, les auteurs parlent de restructuration des informations en regard des réseaux de concepts particuliers à chaque personne. Voir Lasnier (2000) : p.9 Piaget (1896-1980), en réaction aux associationnistes, a développé une théorie du développement de l'intelligence où il a placé le sujet au coeur du processus; il en a fait l'acteur principal. En outre, Piaget (1974) suppose différents niveaux de prise de conscience de la démarche cognitive que le sujet-apprenant mène ou a menée. Petit vocabulaire raisonné à l'usage des enseignants débutants.

Dessus:socioconstructivisme_aspects_lies_a_la_motivation [forse] Brève(s) définition(s) de la notion Le socioconstructivisme est une théorie liée en général à l’apprentissage.

dessus:socioconstructivisme_aspects_lies_a_la_motivation [forse]

Elle est basée sur la théorie du constructivisme en introduisant le processus social de l’apprentissage. Selon cette théorie, « la connaissance interpersonnelle peut seulement être réalisée par sa construction sociale » (edutechwiki.unige.ch/fr/socioconstructivisme). Cette théorie souligne donc les « rôles que la société a joué dans le développement d’un individu » selon Vygotski et pour qui « l’apprentissage est le fruit d’une interaction sociale ». Ce qui signifie que l’apprentissage et l’acquisition de la connaissance devrait se faire dans un cadre social et nécessite donc l’interaction entre différents individus. Brève mise en perspective historique Avant jésus Christ, Il y avait en parallèle le rationalisme de Socrate-Platon et l’empirisme d’Aristote.

Description du modèle. Vygotski. Idées maîtresses Les capacités d’acquisition sont fortement déterminées par l’hérédité mais cette acquisition dépend également des interactions avec l’environnement social.

Vygotski

Vygotski rejoint les conceptions constructivistes (Piaget) de l’apprentissage considérant celui-ci comme une construction active de connaissances, construction qui s’élabore dans le milieu physique mais plus encore peut-être, et ceci le distingue de Piaget, dans le milieu social de l’individu Étude de l’appropriation des outils culturels. Selon Vygotski, il y a d’une part, les outils culturels qui constituent un prolongement de l’activité cognitive de l’individu ("artefact" : même si Vygotski n’utilise pas ce terme) et d’autre part, les outils culturels que l’individu va intérioriser et qui transformeront sa manière de « penser » (langage parlé et écrit, mathématiques, etc.). LE SOCIOCONSTRUCTIVISME.

Le socioconstructivisme qui s'ancre au constructivisme met l'accent sur le rôle des interactions sociales multiples dans la construction des savoirs. Les auteurs parlent de processus interpsychiques et de processus intrapsychiques plutôt que de processus uniquement intrapsychiques. Des auteurs, dont Brown et Campione (1995) soulignent alors l'aspect culturel des savoirs, c'est-à-dire qu'ils sont le fruit des échanges et qu'ils sont partagés. Ainsi, la culture est perçue comme filtre socio-cognitif qui permet de donner du sens à la réalité. Psychologie sociale génétique. Guide pour une pédagogie cognitiviste.

Cognitivisme et Néo-cognitivisme. Cours de Psychologie - Le Cognitivisme (5/7) Cours de Psychologie - Le Cognitivisme (1/7) Psycho-pédagogie de l'adolescent - Les stades du développement cognitif selon Piaget. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! La diversité des personnalités et des comportements humains est le produit de la singularité du cerveau de chaque individu. Celle-ci se constitue d’abord à travers les premières étapes de la construction des circuits cérébraux, où des mécanismes intrinsèques mettent en place les circuits nerveux à l’origine d’une vaste palette de comportements instinctifs, que ce soit pour trouver de la nourriture, pour se défendre ou pour s’accoupler.

Mais la construction du système nerveux des animaux, et donc aussi de l’être humain, est également influencée par l’expérience. Les interactions avec l’environnement produisent certains patterns d’activité nerveuse qui vont façonner les circuits cérébraux. Les influences du monde extérieur ont une importance tout particulière au début de la vie pendant certaines périodes limitées dans le temps qu’on appelle périodes critiques. Les périodes critiques sont un phénomène général que l’on retrouve dans plusieurs systèmes sensoriels. Jerome Bruner. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jerome Seymour Bruner, né à New York le 1er octobre 1915, est un psychologue américain, dont le travail porte en particulier sur la psychologie de l'éducation. Un prolongement de la ZPD : la notion d’étayage chez J. Bruner. Un prolongement de la ZPD : la notion d’étayage chez J.

Bruner. La notion d’étayage au sens brunérien est directement tributaire de la signification de la ZPD vygotskienne. Bruner établit lui-même sa filiation théorique avec Vygotski : « c’est son oeuvre qui m’a très tôt convaincu qu’il est impossible de concevoir le développement humain comme autre chose qu’un processus d’assistance, de collaboration entre enfant et adulte, l’adulte agissant comme médiateur de la culture. »1 La théorisation précise de cette collaboration – et donc, à l’horizon, de la transmission culturelle- amène Bruner à adopter une position similaire à celle de Vygotski en ce qui concerne le langage. Il ne s’agit pas d’étudier le langage pour lui-même mais d’étudier son acquisition par l’enfant au travers d’interactions avec l’adulte.

Autrement dit, c’est une chose que d’analyser le code linguistique d’une langue, c’en est une autre que de tenter de répondre à la question : comment les enfants apprennent à parler2 ? Réseau sémantique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.